FATIGUE

Quelles solutions face aux coups de fatigue ?

24 mai 2018
« J’ai souvent des coups de fatigue et je manque d’entrain. Dois-je prendre un stimulant ? », Amélie, 38 ans

 

Le terme de fatigue est vague. Entre la fatigue normale, que l’on qualifie parfois de bonne fatigue, et la fatigue anormale ou asthénie, il existe une multitude d’états dont les causes, les manifestations et les traitements diffèrent. La fatigue aiguë d’apparition brutale qui cède au repos ne doit pas vous inquiéter. Elle constitue un signal d’alarme qui protège l’organisme des excès et vous prévient de l’épuisement de vos réserves. La fatigue persistante est plus préoccupante surtout si elle est sans cause apparente, si elle survient pour un effort que vous accomplissez habituellement sans problème.

 À lire aussi : Les clefs d’un vrai sommeil réparateur

 

Reconstituant et psychostimulant

Vous ne devez pas prendre un antiasthénique au hasard. Il ne s’agit pas de lutter par tous les moyens contre la fatigue et de repousser plus loin les limites de l’épuisement en dopant votre organisme. L’utilisation d’un antiasthénique vise à gommer la charge de fatigue et son emploi ne se conçoit que de façon transitoire, par cure de 15 jours à un mois renouvelable. Le capital santé reste la meilleure prévention contre la fatigue. Une alimentation équilibrée, le repos, un sommeil de qualité, l’activité physique et sexuelle sont les grands remèdes pour combattre l’asthénie. Il faut essayer de résister aux contraintes et aux tensions quotidiennes.

 À lire aussi : Homéopathie et insomnie : une belle alliance

 

Christine Nicolet

Le choix de la rédac

Petits tracas, grandes solutions

Petits maux

Petits tracas, grandes solutions

Finis, les petits maux de l’été !

L’année des méduses ?

Autres

L’année des méduses ?

Anti-piqûres et protection solaire

Ostéo-gym, un guide visuel qui nous apprend à adopter les bonnes postures

Maux de dos

Des jambes légères 24 h / 24

Circulation sanguine

Des jambes légères 24 h / 24

Du frais et encore du frais