Les solutions en cas d’apnées du sommeil

Les solutions en cas d’apnées du sommeil

04 octobre 2018
« On m’a diagnostiqué des apnées du sommeil. Quelles sont les solutions proposées pour les soigner ? », Jean-Denis, 54 ans

 

Cette maladie peut être très bien traitée. Mais elle revêt plusieurs formes, de légère à sévère. Généralement, on estime les cas sévères lorsque la personne fait plus de 30 arrêts respiratoires par heure.

 

Plus d’hygiène, moins d’apnées

Si ces arrêts se situent entre 5 et 15, il suffit généralement de suivre des règles hygiéno-diététiques. A Commencer par la suppression de l’alcool et le tabac. Il convient aussi de modifier sa position pour dormir. Dormir sur le côté, et non sur le dos, peut réduire de moitié le nombre d’obstructions pendant la nuit. Les repas copieux le soir sont à éviter. Une digestion difficile entraine un sommeil de mauvaise qualité, ce qui peut augmenter la fréquence des arrêts respiratoires. Enfin, réduire ou maintenir son poids, selon qu’il est trop important ou non. La graisse se loge en effet dans tous les tissus, y compris celui du fond de la gorge. Cela contribue à aggraver un syndrome d’apnée.

 À lire aussi : Les secrets du régime Okinawa

 

Des orthèses dentaires en cas d’apnées modérées

En cas d’apnées modérées, c’est à dire avec un indice apnées-hypopnées compris entre 15 et 30, il existe des propulseurs mandibulaires. Appelés orthèses, ces petits appareils sont réalisés sur mesure par des praticiens dentaires. Ils se placent dans la bouche et ont pour but de pousser la mâchoire inférieure en avant pour empêcher la langue de se plier et de bloquer le passage de l’air quand on dort.

 À lire aussi : DOSSIER – Les clés d’un sommeil réparateur

 

Au-delà de 30 apnées par heure, le masque PPC

Maintenant, en cas d’apnée sévère, la PPC, c’est à dire la machine à pression positive continue, est actuellement le traitement de référence. Reliée à un masque positionné sur le nez, quelques fois sur le nez et la bouche, cette petite machine à turbine envoie l’air ambiant dans les narines. L’air propulsé évite que les voies aériennes se ferment et facilite la respiration. Pour un traitement efficace, il est important d’utiliser tous les jours la PPC.

 À lire aussi : FICHE SANTE – L’apnée du sommeil

 

Christine Nicolet

Le choix de la rédac

Couleur menthe à l’eau

Cheveux

Couleur menthe à l’eau

À utiliser comme un rituel antipollution

Pranarôm et sa gamme 100 % dédiée aux femmes

Gynécologie

Au programme : éthique et naturalité pour retrouver l’équilibre

Médecines douces

La vitamine du soleil

Compléments alimentaires

La vitamine du soleil

Un rôle majeur dans le maintien d’une bonne ossature