OKEO SANTE
Cheveux, peau, ongles… Protégez-les !

Cheveux, peau, ongles… Protégez-les !

15 mars 2016
Parce qu’ils font bien plus que sublimer notre paraître, ces précieux boucliers de l’organisme méritent nos plus grands soins. Explications.

 

Bien qu’unis dans un seul et même combat, tout paraît a priori différencier les cheveux, la peau et les ongles : emplacement, aspect, couleur, texture, souplesse… Leur point commun ? Les kératinocytes, qui constituent 90 % de la couche superficielle de la peau, des ongles et des cheveux. La mission de ces cellules ? Synthétiser la kératine, une protéine fibreuse et insoluble dans l’eau qui assure l’imperméabilité de nos précieux téguments. En perpétuel renouvellement, les kératinocytes puisent dans l’alimentation les nutriments indispensables à la fabrication de la kératine. Malheureusement, nos habitudes culinaires donnent plus volontiers la priorité au plaisir de nos papilles qu’à la qualité nutritive des aliments ingérés. Les carences des sols surcultivés, les mésusages des pesticides et des modes de cuissons inadaptés appauvrissent les comestibles en nutriments. En mal de vitamines, de minéraux et d’oligo-éléments, nos cheveux sont ternes, nos ongles deviennent cassants et notre teint fait grise mine. Certes, pallier ces manques commence par aider les kératinocytes à produire une kératine de bonne qualité. Mais pas seulement ! En effet, il faut également protéger les cheveux, la peau et les ongles des agressions extérieures (froid, vent, soleil, pollution…), les hydrater chaque jour et, bien sûr, les réparer.

Témoignage : mes soins réagissent moins bien en hiver

Témoignage : mes soins réagissent moins bien en hiver

« Je veille sur mes cheveux, ma peau et mes ongles toute l’année. Pourtant, en hiver, ils réagissent moins bien aux soins ».
Mylène, 38 ans.

Nos précieux téguments sont le reflet de notre état de santé général. Force est d’admettre que, en hiver, le stress et la fatigue saisonniers viennent s’ajouter aux désagréments habituels que subissent la peau, les cheveux et les ongles. Voilà pourquoi il est important d’opter pour des soins aux formules enrichies et renforcées.

 

Belle de la tête aux pieds !

Crèmes, baumes, masques, huiles, compléments alimentaires… Tout est bon à prendre pour sublimer, aider, renforcer nos principaux atouts de beauté !

Protéger son bouclier cutané

Outre la protection de l’organisme contre la pollution et les rayons du soleil, la peau assure le maintien de la température corporelle en sécrétant de la sueur. Ainsi, en fonction des variations climatiques, celle-ci augmente s’il fait chaud et diminue quand il fait froid. Quasi imperméable, la peau permet pourtant l’absorption d’actifs extérieurs. Son cocktail idéal ? Vitamines (A, C, E, antioxydantes), minéraux (zinc et sélénium) et acides aminés soufrés (cystéine et méthionine).

On mise sur les cosmétiques
Appliquées quotidiennement, les crèmes riches en agents hydratants et en antioxydants protègent la couche cornée et boostent la reproduction des cellules. Renforcée en surface, la peau se défend mieux contre ses agresseurs extérieurs et recouvre sa tonicité.

On fait une cure de compléments
Les compléments alimentaires régénèrent la peau de l’intérieur et apportent aux cellules tous les nutriments qui lui font défaut et qu’elles ne trouvent pas dans l’alimentation. Les résultats sont plus profonds mais ne deviennent visibles qu’après un mois d’utilisation.

Booster sa crinière

Comme la peau, les cheveux ont besoin d’être nourris. Au menu de leur vitalité, une alimentation riche en vitamines E, B5, B6, B8, en zinc, régulateur de sébum, et en acides gras essentiels. Ces derniers jouent un rôle clé dans la reconstitution du film hydrolipidique, protecteur de la fibre capillaire. Cependant, consommer des compléments alimentaires ne dispense pas de l’utilisation de masques capillaires. Au contraire. Agressés par les brushings, la pollution, l’eau calcaire, les cheveux ont besoin d’aide pour affronter au mieux tous ces facteurs destructeurs. Pour être efficaces, les produits capillaires doivent contenir des huiles végétales (onagre, karité, carthame), des laits (avoine, amande), des vitamines (E, B5, B6, B8, PP)…

Renforcer ses ongles

L’extrémité de nos doigts fourmille de terminaisons nerveuses et de microvaisseaux sanguins. Les ongles sont là pour les protéger d’éventuelles blessures. Entre atout de séduction et mini-arme de défense, ils sont eux aussi composés de kératine. Pour la fabriquer, ils ont besoin de calcium et de phosphore. S’ils ne les trouvent pas en quantité suffisante dans l’alimentation (produits laitiers, poissons, viandes, œufs et fruits secs), ils ne tardent pas à faiblir : taches blanches, dédoublement, friabilité, perte de dureté… Partant de là, il faut les aider à se fortifier.
Par ailleurs, un ongle sain doit aussi respirer. Les cuticules doivent être éliminées pour faciliter la pousse. En massage local, des huiles végétales nourrissent l’ongle et ramollissent les petites peaux. Le complément alimentaire, lui, est important car il va renforcer la croissance de l’intérieur.

 À lire aussi : Zoom sur les bienfaits de l’huile de coco

 

Témoignage : j'ai la peau sèche mais les cheveux gras

Témoignage : j'ai la peau sèche mais les cheveux gras

J’ai la peau sèche mais les cheveux gras. Du coup, je ne sais pas pour quel complément alimentaire opter ! .
Corinne, 27 ans

Rien d’anormal. Il arrive en effet qu’on ait la peau sèche et le cuir chevelu gras. Ou inversement. La nature de l’un ne dépend pas de celle de l’autre. On peut donc consommer en même temps plusieurs types de compléments alimentaires sans risquer un surdosage ou une annulation des effets. À condition bien sûr de respecter les posologies et les durées de prise !

 

Offensive anti-froid pour peau, ongles et cheveux

Parce que les températures polaires sont de saison, mieux vaut prévenir que guérir une sévère déshydratation.

Soins doudoune pour la peau

On le sait, les morsures de l’hiver et le film hydrolipidique ne font pas bon ménage. Aussi est-il important de ne pas l’agresser d’avantage. Notre mission ? Renforcer les défenses cutanées qui s’amenuisent, et sauver notre peau de la sécheresse. Pour ce faire, on mise sur des actifs nourrissants et réparateurs tels que des huiles végétales (pépins de raisin, bourrache…), ou la glycérine et l’acide hyaluronique, connus pour retenir l’eau dans l’épiderme. Mention spéciale pour le corps, où la peau n’est pas moins épargnée par rougeurs, tiraillements, desquamations et autres réjouissances hivernales. Beurre de karité, germe de blé, edelweiss sont des actifs recommandés, tout comme les huiles végétales (amande douce, avocat, macadamia, argan…), les huiles minérales dérivées du pétrole (paraffine, vaseline), et les cires animales (abeille).

Le salut des crinières

Quelle que soit leur nature, les cheveux n’aiment pas les grands froids, qui s’attaquent à leurs réserves d’eau et abîment le sébum qui les protège des racines aux pointes. Les prémunir commence donc par les aider à reconstituer leur barrière protectrice : choisissez des shampooings au PH neutre, doux, à usage fréquent. Si la nature de vos cheveux le permet, contentez-vous d’un seul shampooing par semaine. En se graissant naturellement, ils seront plus faciles à coiffer et mieux protégés.

Jusqu’au bout des ongles

Le froid est pour vos ongles un ennemi redoutable. Souvent déjà fragilisés par les produits détergents ménagers, ils souffrent encore plus de la déshydratation due aux températures extérieures, lors d’activités pratiquées sans gants ou de simples promenades. Sachant que pour être forts et résistants, ils ont surtout besoin de silicium, de soufre et de zinc, des nutriments naturellement présents dans les céréales, l’ail, l’oignon, les produits laitiers et les œufs, mieux vaut veiller à leur apporter par l’alimentation les nutriments qu’ils réclament. Il existe aussi des soins cosmétiques (huiles ou crèmes) spécifiques à la réparation des ongles dédoublés et cassants.

Conseils de pharmacien

Conseils de pharmacien

L’huile de ricin, une panacée. En effet, achetée pure en pharmacie à l’état naturel, cette huile végétale fortifiante s’applique aussi bien sur les cheveux que sur les ongles ou la peau. Son secret ? Ses triglycérides qui lui confèrent des propriétés réparatrices.

La levure de bière, l’autre championne. Ce champignon microscopique, particulièrement riche en vitamines, minéraux et acides aminés, fournit à la peau les nutriments qui lui sont essentiels pour retrouver son éclat et sa tonicité. La levure de bière possède également des propriétés revitalisantes, permettant d’améliorer la structure des cheveux abîmés ou des ongles fragilisés.

Essentiels accessoires

Essentiels accessoires

Selon l’adage qui consiste à prévenir plutôt que guérir, la première façon de protéger ses cheveux et ses ongles est de sortir couvert : gants et bonnets sont de mise. Côté peau, évitez de la soumettre à des chocs thermiques entre l’intérieur (souvent) surchauffé et l’extérieur.
Dans ma trousse beauté

Dans ma trousse beauté

Huile soyeuse Argane, Galénic
Applicable sur le corps, les cheveux et le visage, cette huile à base d’huile d’argan est fine et non grasse. Enrichie en vitamine E, elle nourrit, satine la peau et drape les crinières d’un voile de lumière.

Levure de bière, Solgar
Sans sucre, sans amidon, sans soja, sans dérivés laitiers et sans conservateurs, ces compléments, riches en protéines et en vitamine B12, conviennent aussi aux végétariens et aux sportifs.

Gel Nettoyant Douceur Corps & Cheveux, Topicrem
Formulée pour les peaux sensibles et sèches de toute la famille, sa base lavante sans savon et enrichie en glycérine (5%), nettoie en douceur le visage, le corps et les cheveux.

Véronique Aïache

Le choix de la rédac

Avis aux cheveux et ongles fatigués

Cheveux

Avis aux cheveux et ongles fatigués

Une petite dose de nutriments essentiels…

Pour une peau hydratée et protégée !

Visage

Pour une peau hydratée et protégée !

Il devient indispensable !

Pour une rentrée dynamique et sereine

Compléments alimentaires

Pour une rentrée dynamique et sereine

Les compléments alimentaires vous accompagnent

Petits tracas, grandes solutions

Petits maux

Petits tracas, grandes solutions

Finis, les petits maux de l’été !