Comment soigner les toux grasses et sèches de l’enfant ?

Comment soigner les toux grasses et sèches de l’enfant ?

10 novembre 2017
Quand il tousse, votre enfant essaye de se débarrasser d’une gêne dans ses voies respiratoires. Un signal d’alerte qu’il ne faut pas négliger.

 

Rares sont les enfants qui échappent aux épisodes de toux, leur système immunitaire étant encore en phase de développement et leurs voies aériennes très sensibles aux agressions. La toux est en effet un symptôme courant chez les petits, avec un pic de fréquence souvent constaté vers leur sixième année. Difficile à prévenir, elle traduit un réflexe naturel de défense, une réaction quasi-mécanique du diaphragme et des muscles intercostaux déclenchée à la moindre agression des voies respiratoires. Provoquée pour expulser ce qui encombre la gorge ou les poumons, la toux signale donc la présence d’agents pathogènes infectieux ou allergiques.

 À lire aussi : Toux connaître sur la toux

 

Les causes de la toux grasse ou sèche

Comme chez l’adulte, la toux de l’enfant peut être grasse (accompagnée de glaires) ou sèche. Dans les deux cas, son origine est plus souvent virale que bactérienne. Au banc des accusés, des maladies comme la bronchiolite, la bronchite aiguë, la rhinopharyngite, la sinusite, la coqueluche ou la pneumonie. Des quintes de toux peuvent aussi se déclencher en raison d’un reflux gastro-œsophagien, d’une inflammation des bronches due à l’asthme, voire d’allergies ou d’une exposition au tabagisme passif ou à la pollution. Dans tous les cas, une consultation pédiatrique s’impose pour identifier le responsable et soigner bébé au plus vite surtout si sa toux persiste depuis plus de 8 jours, si elle le gêne, en particulier pendant le sommeil, ou s’il a de la fièvre (plus de 38°C).

 À lire aussi : Grasse ou sèche, à chaque tous son remède 

 

Prévenir les infections ORL

Si on ne peut pas éviter toute contamination microbienne ou virale, on peut en revanche épargner à son enfant des situations aggravantes telles que les pièces enfumées ou les endroits particulièrement pollués. Par exemple, ne le promenez pas en poussette dans des rues au trafic dense et fermez les fenêtres de votre voiture si vous êtes piégés avec lui dans des embouteillages. Pendant une promenade, si vous décidez de faire une pause « terrasse », choisissez-en une protégée de la circulation. Comme celle d’un adulte, la chambre de votre petit doit être aérée tous les jours, pendant 10-15 minutes, pour en chasser les microbes. Afin de ne pas irriter davantage ses voies respiratoires, ne vous parfumez pas à côté de lui et n’utilisez de parfums d’intérieurs dont les molécules odorantes peuvent s’avérer allergènes.

Conseils de Pharmacien : Antitussif, prudence avec les sirop !

Conseils de Pharmacien : Antitussif, prudence avec les sirop !

L’Agence nationale de sécurité du médicament est formelle : il ne faut pas donner de sirop antitussif à des enfants de moins de 2 ans. Mal utilisés, même les sirops disponibles en pharmacie sans ordonnance peuvent s’avérer nocifs. La toux constitue un symptôme, et on ne la soigne pas de la même façon si ce signe résulte d’une allergie ou d’une infection. Seul un médecin peut prescrire un traitement adapté à l’épisode de toux affectant votre petit. En revanche, n’hésitez pas à nettoyer régulièrement le nez de votre enfant avec du sérum physiologique pour éviter que les sécrétions nasales n’aillent encombrer les bronches.

 

 À lire aussi : Les 5 huiles essentielles qui renforcent nos défenses immunitaires

 

Véronique Aïache

Le choix de la rédac

Opération protection

Corps

Opération protection

La solution vient du Nord !

Fitevan, une nouvelle appli fitness

Gym / fitness / danse / pilates

Fitevan, une nouvelle appli fitness

Dans le métro, au bureau ou dans votre salon !

Respirez, tout ira bien !

Huiles essentielles

Respirez, tout ira bien !

Six nouvelles expériences olfactives

Laissez les extraits de plantes bio entrer chez vous

Compléments alimentaires

Laissez les extraits de plantes bio entrer chez vous

Pour renforcer le système immunitaire.