Advertisement Banner
BOBOS ÉTÉ

Soigner les bobos vite et bien

20 juillet 2017
Hématome, écorchure, ecchymose, bosse : 10 astuces pour soigner les bobos des petits et des grands.

 

Tous ces petits bobos du quotidien sont sans gravité, mais mieux vaut les soigner vite pour éviter les infections et réduire la gêne qu’ils occasionnent.

 

1 – Arrêter un saignement


Certaines zones du corps, comme les doigts, les lèvres ou le cuir chevelu, sont très irriguées et saignent abondamment, même avec de petites plaies. Exercez d’abord une pression ferme sur la plaie pendant au moins 5 minutes avec une compresse propre afin de ralentir le flux sanguin. Vous pouvez aussi passer un glaçon sur la coupure afin de resserrer les vaisseaux sanguins. Une astuce de grand-mère : verser du poivre en poudre sur la coupure a un effet hémostatique et cicatrisant naturel. Et non, cela ne pique pas, contrairement à ce que l’on pourrait redouter. La pierre d’alun possède également des propriétés hémostatiques et sera efficace sur des coupures ou égratignures superficielles.

 

2 – Bien laver une plaie

Règle numéro un : on se lave toujours les mains avant de s’occuper du bobo. Puis munissez-vous de sérum physiologique, imbibez-en une compresse stérile et tamponnez la plaie et ses alentours pour bien nettoyer les éventuels débris. À défaut, de l’eau claire fera l’affaire.

 

3 – Bien désinfecter

La désinfection est indispensable, même sur de petites plaies. Choisissez plutôt un produit antiseptique sans alcool. Appliquez avec douceur sur la plaie et la zone alentour en tamponnant avec une compresse stérile propre (pas celle utilisée pour le nettoyage). Les amateurs de phytothérapie se tourneront vers l’huile essentielle de lavande ou de ravensare aromatique, aux vertus antiseptiques reconnues et qui stimulent la cicatrisation. Vous pourrez ensuite appliquer un pansement aux propriétés cicatrisantes.

 

4 – Soigner une bosse

En cas de choc à la tête, une bosse douloureuse peut se former. Il faut alors réagir vite en passant un glaçon enveloppé d’un linge sur la zone atteinte. L’homéopathie s’avère efficace, avec la prise d’arnica montana 9CH le plus rapidement possible, puis toutes les heures en espaçant les prises au fil des améliorations. Vous pouvez aussi appliquez du gel à l’arnica sur la zone atteinte afin de limiter la taille de la bosse.

 À lire aussi : Bleus, bosses, abracadabra grâce à l’arnica

 

5 – Traiter un hématome

Comme pour les bosses, le froid et l’arnica sont deux remèdes souverains pour éviter que les hématomes sous-cutanés ne s’étendent. Appliquez un linge froid ou une poche glacée sur la zone contusionnée, et prenez de l’arnica 5CH.

 À lire aussi : 5 maladies que vous pouvez soigner à l’homéopathie

 

6 – Soulager une brûlure superficielle

Plongez aussitôt la partie brûlée sous l’eau froide pour refroidir la brûlure pendant 5 à 10 minutes. Sur une brûlure superficielle, tamponnez la zone avec une compresse imbibée de vinaigre de cidre puis appliquez de la Biafine pour favoriser la cicatrisation. En cas de brûlure plus sérieuse, recouvrez de tulle gras et consultez un médecin.

 

7 – Retirer une écharde

En bricolant ou en marchant pieds nus, il est facile de récolter une écharde qui se glisse sous la peau. Surtout, ne pas appuyer sur l’écharde ou essayer de la retirer avec les doigts, au risque de la casser, ce qui rend son extraction très compliquée. Munissez-vous d’une lampe, d’une bassine d’eau très chaude et d’une pince à épiler. Plongez le membre où s’est invitée l’écharde dans l’eau chaude pour ramollir la peau, puis désinfectez et retirez l’écharde avec délicatesse à l’aide de la pince à épiler.

 

8 – Soigner une piqûre d’abeille ou de guêpe

Vous l’avez chassée de votre verre d’orangeade, et elle vous en a puni en vous piquant. Ça vous apprendra à ne pas vouloir partager… À l’aide d’une pince à épilée désinfecté au préalable, retirer le dard avec douceur pour ne pas le casser. Appliquez ensuite une compresse de vinaigre de cidre pour calmer la douleur, et prenez des granulés d’Apis Mellifica 9CH.

 À lire aussi : Les petites bêtes qui pourrissent notre été

 

Dans tous les cas, évitez d’utiliser du coton hydrophile qui adhèrerait à la plaie. Ayez toujours dans votre trousse de premiers soins de l’antiseptique, des compresses et plusieurs types de pansements adaptés aux différents types de blessures : votre pharmacien pourra vous conseiller.

Clémentine Garnier

Sur le même sujet

YLANG YLANG

Les super pouvoirs de l’Ylang ylang

À découvrir d’urgence.

MUGUET BEBE

Reconnaître et soigner le muguet de bébé

Une maladie fréquente chez les tout-petits !

signalement tiques

L’appli qui lutte contre la maladie de Lyme

L’application Signalement-Tique ! est disponible dès maintenant par téléchargement gratuit.

BOBOS ÉTÉ

Soigner les bobos vite et bien

Tous ces petits bobos du quotidien sont sans gravité !

Produits & Livres

AVENE

Coup de frais annoncé sur votre beauté

Éclat et fraîcheur en une seule application.

diffuseur de beauté

Ravivez votre éclat

Restez aussi fraîche que la rosée du matin !

URGO

Allô Maman Bobo

Comment soigner une plaie ?

Doriance Solaire

Bien bronzer, ça s’anticipe

Profiter au max des effets du soleil !