MEDTRONIC PARLONS DIABÈTE
Soigner les bleus de mon enfant

Soigner les bleus de mon enfant

25 avril 2018
La plupart s’oublient avec un bisou magique – et une dose d’arnica. Ceux s’accompagnant d’un hématome méritent plus d’attention.

 

Intrépide… Quand ce terme qualifie un enfant, les bleus se ramassent à la pelle. Votre bambin joue, tombe, se cogne et, bien sûr, cela se voit sur son petit corps. Là où l’épiderme a été percuté, se forme une tache bleue, appelé ecchymose. Ce phénomène traduit la rupture ou la fissure de petits vaisseaux sanguins superficiels. Le sang s’en échappe alors et se répand dans les couches supérieures de l’épiderme. Aussi courante que bénigne – à condition qu’elle ne soit pas assortie d’une plaie ouverte –, cette réaction naturelle est indolore et disparaît en dix jours au plus. En revanche, si le bleu s’accompagne d’une bosse ou d’une blessure, il faut surveiller de près son évolution.

 

Des signes à surveiller

Un cran au-dessus, les hématomes ajoutent au bleu une bosse et peuvent cacher une lésion plus grave causée au moment du choc. On doit donc les surveiller attentivement, surtout localisés au niveau du cœur, de l’abdomen, du thorax ou du visage de l’enfant. Et consulter en urgence en cas d’œil au beurre noir. Sur le front ou sur le cuir chevelu, même si la plaie n’est pas ouverte, les bosses doivent rapidement être examinées par un médecin si, dans la journée qui suit le coup, le petit vomit ou montre une somnolence excessive. De même devant une perte d’équilibre, un trou de mémoire ou des pupilles anormalement dilatées. Si aucun de ces symptômes ne s’est manifesté, il ne reste plus qu’à attendre patiemment que tout rentre dans l’ordre.

 À lire aussi : Soignez les bobos vite et bien

 

Sitôt blessé, sitôt soigné

Bien sûr, il est impossible d’empêcher les enfants de se cogner. Mais ce n’est pas parce que le mal est fait qu’il faut laisser champ libre à la douleur. Le premier réflexe à avoir est d’appliquer du froid sur la contusion pour limiter l’inflammation. Utilisez pour cela une poche de glace ou un spray pharmaceutique à effet froid. Il existe pour les enfants des poches ludiques et colorées dont les motifs amusants les distraient de la douleur. Ne placez jamais de glaçons en contact direct avec la peau pour éviter une brûlure. Le membre blessé doit être soulevé pour faire régresser le gonflement ou l’empêcher de progresser. Si la peau n’est pas ouverte, on peut appliquer à l’endroit du choc une crème ou un gel spécifique. Les formules à base d’arnica sont les plus préconisées.

 À lire aussi : Votre enfant a des nausées en voiture

 

Conseils de pharmacien : argile verte anti-bleu

Conseils de pharmacien : argile verte anti-bleu

Pour atténuer les ecchymoses, il existe une recette de grand-mère qui n’a jamais cessé de faire ses preuves : les cataplasmes à l’argile verte. Connue pour ses vertus décongestionnantes et anti-inflammatoires, cette argile s’achète broyée en fine poudre. Dans une tasse, mettez un volume d’argile pour un volume d’eau froide ; mélangez jusqu’à la formation d’une pâte homogène. Appliquez-en une couche d’une épaisseur d’un centimètre environ sur le bleu et laissez agir jusqu’à ce que la pâte sèche complètement, à savoir au moins une heure. Plus vous répéterez ces cataplasmes dans la journée, plus le bleu se résorbera rapidement.

 

 À lire aussi : Ouste les verrues !

 

Véronique Aïache

Le choix de la rédac

Laissez les extraits de plantes bio entrer chez vous

Compléments alimentaires

Laissez les extraits de plantes bio entrer chez vous

Pour renforcer le système immunitaire.

En toute clarté

Visage

En toute clarté

À vous le teint frais et lumineux !

Vous pouvez enfin respirer !

Petits maux

Vous pouvez enfin respirer !

À vous de choisir

Les règles abondantes et douloureuses

Gynécologie

Les règles abondantes et douloureuses

Faciliter le dialogue entre patientes et gynécologues