AIL NOIR
Sida, l’épidémie toujours active, la prévention toujours nécessaire

Sida, l’épidémie toujours active, la prévention toujours nécessaire

01 décembre 2016
À l’occasion de la journée mondiale contre le Sida, l’Agence nationale de santé publique (ex Institut de veille sanitaire) publie des données épidémiologiques actualisées sur l’infection VIH et les infections sexuellement transmissibles (IST) en France. Des chiffres inquiétants.

 

La politique de prévention ne semble pas suffisante et l’agence nationale de santé publique alerte : autour de 6 000 nouvelles contaminations par le virus du SIDA en France en 2015. Un chiffre d’autant plus inquiétant qu’il est stable depuis 2011. Les homosexuels et les hétérosexuels nés à l’étranger (dont les ¾ sont nés dans un pays d’Afrique subsaharienne) sont les 2 groupes les plus touchés avec respectivement 43 % et 38 % des cas découverts en 2015, dévoile encore Santé publique France. Inquiétant toujours, « le nombre de découvertes de séropositivité ne diminue toujours pas chez les hommes gays, contrairement à ce que l’on observe chez les hétérosexuels ».

 

Le dépistage du VIH en hausse et plus précoce

 On constate une augmentation de 3 % par rapport à 2013 du nombre de dépistage.

Il existe 3 façons de se faire dépister aujourd’hui :

  • Les sérologies VIH qui sont réalisées en laboratoire de ville ou hospitalier (5,4 millions en 2015).
  • Les Tests rapides d’orientation diagnostique (TROD) qui sont réalisés par les associations de santé (depuis 2011) ; 62 000 ont été réalisés en 2015.
  • Les autotests, qui sont eux disponibles en pharmacies depuis septembre 2015 (90 000 ont été vendus en 1 an)

Mais c’est surtout la précocité de ces tests qui est remarquable dans les chiffres fournis et c’est là une bonne nouvelle : 39 % des séropositivités sont découvertes à un stade précoce (au stade dit de primo infection), ce qui permet bien sûr une prise en charge de la maladie plus tôt.

 

Les IST

Le nombre d’IST bactériennes est en augmentation, à commencer par la syphilis qui fait, en 2015, un bond de 59 % par rapport à 2013 !

Le nombre de co infections (IST bactériennes + VIH) est également préoccupant. Ces dernières touchent surtout les hommes gays. Une utilisation insuffisante du préservatif en serait la cause.

 À lire aussi : Se protéger du virus du SIDA

 

Comme le souligne Santé publique France dans sa conclusion, nous assistons à une stagnation du nombre de découvertes de séropositivité VIH chez les hommes gays en particulier et à une progression des IST bactériennes, mais également à une augmentation des pratiques à risque. Autant d’indicateurs qui montrent que la prévention de cette population doit être poursuivie.

L'autotest pour dépister le VIH

L'autotest pour dépister le VIH

Depuis septembre 2015, le laboratoire Mylan a mis un autotest* (sans prescription médicale) de dépistage du VIH à disposition des pharmaciens.

Plus de 140 000 autotests ont été référencés par la moitié des officines de France et près de 2000 sont délivrés chaque semaine. Le rôle du pharmacien est donc fondamental tant dans l’information que dans l’accompagnement du dépistage du VIH.

Cette année, à l’occasion du 1er décembre 2016, Mylan met à la disposition des pharmaciens des outils d’information sur le dépistage du VIH et notamment des supports de communication sur l’importance et les différents modes de dépistages.

N’hésitez pas à aller demander des informations à votre pharmacien.

*Pour rappel, L’autotest dépiste une infection par le VIH due à une prise de risque (rapport sexuel non protégé ou partage de matériel d’injection) ou une exposition accidentelle (rupture de préservatif, contact avec du sang, etc.) datant de plus de trois mois avant la réalisation du test. Le résultat est donc valable uniquement si la dernière prise de risque date de plus de trois mois.

Juliette Legros

Le choix de la rédac

ARKOPHARMA

Compléments alimentaires

Parce qu’une peau préparée est une peau mieux protégée

Nourrissez votre peau de l’intérieur…

Comment se débarrasser des pellicules

Dermatologie

Comment se débarrasser des pellicules

Pour avoir un cuir chevelu en bonne santé

On mange quoi ce soir ? Spécial kids

Les bons aliments

White Box Icon
7 plantes + 2 bourgeons = détox

Compléments alimentaires

7 plantes + 2 bourgeons = détox

Nettoyage intérieur !