Advertisement Banner
Sextoys en couple : bonne ou mauvaise idée ?

Sextoys en couple : bonne ou mauvaise idée ?

06 mars 2016
Dans la vie d’un couple, il arrive que l’un ou l’autre (voire les deux) partenaires soit tenté par l’utilisation de sextoys. Comment alors aborder le sujet ? Comment les introduire (sans mauvais jeu de mots) dans la sexualité du couple pour que chacun continue de s’épanouir ? Découvrez les conseils avertis de Rica Etienne sur ce sujet piquant.

 

Bien-Etre & Santé : Quelle est la raison la plus fréquente qu’invoquent les couples qui décident d’essayer les sextoys ?

Rica Etienne : Tous les couples n’ont pas la même façon d’aborder le sujet. Pour certains, cette question ne se pose même pas, ce n’est pas dans leur culture ou dans leurs envies. Pour les couples confirmés qui sont tentés de s’y essayer, la vocation première est souvent de casser la routine. Les sextoys, utilisés dans la complicité, apportent un renouvellement à la sexualité du couple et pimentent les ébats. Réussir à en parler et décider d’essayer ensemble suppose une grande écoute chez les partenaires. Parfois, l’un des deux n’est pas du partant, ce n’est pas en accord avec ses envies : c’est important de ne pas se juger, et de laisser chacun de décider s’il a envie de lâcher-prise pour répondre au désir de l’autre, de tenter une fois l’aventure pour décider ensuite s’il a envie de recommencer. Si l’utilisation de sextoys plaît aux deux partenaires, c’est important aussi de ne pas les utiliser de manière systématique.

 À lire aussi : Comment échapper à la lassitude ?

 

BES : Pourquoi ? Les sextoys peuvent avoir des effets négatifs ?

RE : La sexualité est un conditionnement, une mise en situation. Utilisés trop souvent, les sextoys peuvent finir par prendre trop de place et devenir partie intégrante d’une routine psychologique permettant d’atteindre l’orgasme, ce qui n’est pas souhaitable pour l’équilibre du couple, qu’adviendrait-il alors sans sextoys, la sexualité ne serait plus possible ? Ils doivent rester une fantaisie, et ne jamais devenir obligatoires.

 À lire aussi : Test – Sexe : un peu, beaucoup, à la folie ?

 

BES : Pour les débutants, que recommandez-vous pour s’initier aux sextoys ?

RE : L’idéal est de se rendre dans une boutique et de demander conseil aux vendeurs. Pour les débutants, mieux vaut choisir plutôt un sextoy externe vibrant, comme un vibromasseur, ou un canard vibrant, des objets accessibles, mais qui peuvent cantonner le partenaire dans un rôle de voyeur. Il existe ensuite bien des formes de sextoys, pénétrantes ou pas, comme des godemichets utilisés par l’homme ou la femme, des sucettes vibrantes, ou encore des anneaux vibrants pour le pénis, très faciles à utiliser, qui provoquent des sensations complètements inédites et surprenantes. Pour les timides ou ceux qui n’auraient pas le temps de courir les boutiques, Internet offre un vaste choix et une totale discrétion.

 À lire aussi : Réveillez votre point P

BES : Peut-on utiliser des sextoys dès l’adolescence ?

RE : La plupart des filles mettent des années pour comprendre les ressorts de leur plaisir et réussir à éprouver un orgasme. Un sextoy peut éventuellement les aider à cet apprentissage, mais plutôt en solo, et de manière occasionnelle là encore. En effet, si le corps s’habitue à être sur-stimulé dès l’éveil de la sexualité, il risque de ne pas bien réagir ensuite à des caresses plus classiques et beaucoup moins « vibrantes ». Et plus tard, si on a déjà employé toutes les munitions disponibles, à quoi pourra-t-on faire appel pour réveiller sa libido ?

 

BES : Merci Rica Etienne.

Journaliste santé, Rica Etienne a co-écrit avec le Dr Sylvain Mimoun Sexe et Sentiments version femme, et anime sur le site Pourquoi Docteur, un blog consacré aux questions autour de la sexualité.

Conseil Bien-être & santé

Pour une sexualité épanouie, on n’oublie pas l’auxiliaire indispensable du plaisir, le lubrifiant, véritable arme anti-frottement et facilitateur de pénétration. Son achat représente un premier pas vers les sextoys, et il est indispensable pour une utilisation réussie de ces joujoux.

Ce gel lubrifiant Effets Frissons, par Durex, procure des sensations frissonnantes pour un plaisir décuplé. (à partir de 5.90 €)
Composé d’ingrédients naturel, le lubrifiant Manix Natural respecte l’équilibre du pH de la peau et des muqueuses, et assure un grand confort sexuel pour les deux partenaires. A partir de 6.50 €
Le gel lubrifiant de SAFORELLE soulage et hydrate les parties intimes lors des rapports sexuels pour assurer des sensations fluides aux deux partenaires. A partir de 12.19 €

Clémentine Garnier

Le choix de la rédac

Faire la cuisine avec ses enfants : la bonne idée (et le bon livre qui va avec)

Les bons aliments

White Box Icon
7 plantes + 2 bourgeons = détox

Compléments alimentaires

7 plantes + 2 bourgeons = détox

Nettoyage intérieur !

Des salades qui nous font du bien

Les bons aliments

Variations sur les salades

Un livre de recettes exceptionnel

70 recettes aussi gonflées en antioxydants que savoureuses

Les bons aliments

70 recettes aussi gonflées en antioxydants que savoureuses

On vous livre ici 2 recettes parfaites !