AIL NOIR
Au secours, je vis avec un ronfleur

Au secours, je vis avec un ronfleur

02 juin 2016
Découvrez toute la vérité sur les ronflements et leurs causes, ainsi que les solutions à votre portée pour en venir à bout.

 

Source de moqueries (dans le meilleur des cas) ou de tensions conjugales (le plus souvent), les ronflements nuisent à la bonne santé des couples et occasionnent des disputes pouvant mener jusqu’à la séparation, la fatigue aidant. Il est pourtant possible de les limiter voire de les éliminer à condition de bien comprendre leur origine : faisons le tour des idées reçues sur ces ennemis de nos nuits.

 

Vrai ou faux : le ronflement est provoqué par un problème nasal

C’est faux. Les ronflements sont provoqués par la vibration du voile du palais, de base de la langue et de la luette. Lorsque nous dormons, les muscles de la gorge se détendent, et le pharynx a tendance à s’affaisser au cours de la phase de sommeil profond, réduisant ainsi l’espace de circulation de l’air de la gorge aux poumons.

 

Vrai ou faux : il existe des ronfleurs nés.

C’est vrai. Certaines personnes ont en effet un excédent particulièrement important de tissus au fond de la gorge, et sont condamnées à ronfler. D’autres ne ronflent qu’occasionnellement, lorsqu’elles souffrent de congestion nasale. Le nez bouché contraint alors l’air à ne passer que par la bouche : l’effort nécessaire pour le faire circuler est plus important et accentue le vrombissement qui se déclenche au fond de la gorge.

 

Vrai ou faux : les femmes ne ronflent pas.

C’est… faux. Mesdames, cela m’arrache les doigts de l’écrire, mais nous aussi, nous ronflons, perdant ainsi toute élégance dans notre sommeil. Les responsables ? Un festin bien arrosé ou un nez encombré, lorsque les ronflements sont épisodiques. Après cinquante ans, les troubles hormonaux liés à la ménopause entraînent prise de poids relâchement des muscles de la gorge, ce qui provoque des ronflements beaucoup plus fréquents. Toutefois, les études menées sur le profil type du ronfleur montre qu’avant 60 ans, environ 40% des hommes ronflent contre seulement 25% des femmes. Cette inégalité est due à une corpulence plus forte, et la présence de la pomme d’Adam qui resserre l’espace disponible dans le pharynx pour le passage de l’air.

 

Vrai ou faux : On peut ronfler dès la naissance.

C’est vrai ! Des malformations du nez ou une anomalie du larynx peuvent causer des ronflements chez les nourrissons. Une bonne vieille rhinite avec un nez encombré fait aussi ronfler nos chers tout-petits. Au-delà de 1 an, si les ronflements sont réguliers, ils peuvent être causés par une hypertrophie des végétations, et après 2 ans, à un problème aux amygdales et / ou aux végétations : à eux deux, elles sont responsables de 95% des ronflements chez les petits ! Si votre chérubin ronfle sec la nuit, consultez un ORL sans trop attendre, car les ronflements peuvent altérer la qualité de leur sommeil.

 

Vrai ou faux : le ronfleur ne s’entend pas.

C’est… vrai. Même si son voisin de lit a parfois envie de le jeter à terre à coup de pied, le ronfleur ne s’entend pas car les ronflements riment avec phase de sommeil profond. Inutile donc de récriminer au petit déjeuner, votre moitié n’y peut rien… Sachant qu’un ronflement peut atteindre 95 db, soit le même bruit qu’un camion passant à proximité, il est toutefois recommandé aux ronfleurs confirmés de chercher des solutions avant que leur voisin(e) de lit ne jette l’oreiller.

 

Vrai ou faux : on ronfle davantage lorsqu’on est fatigué

C’est faux. Parmi les facteurs favorisant les ronflements, on trouve bien la fatigue, mais pas que. Le surpoids crée une couche de peau et de graisse anormale au niveau de la gorge qui exerce une pression sur le système respiratoire. Alcool et somnifères influencent le système nerveux et accentuent le relâchement musculaire nocturne… et donc les ronflements. Le manque de sommeil provoque lui aussi des ronflements : l’organisme allonge les phases de sommeil profond pour favoriser la récupération, phases où rappelons-le, le relâchement musculaire est le plus marqué.

 

Vrai ou faux : siffler arrête les ronflements.

C’est faux. On ignore d’où vient la légende du sifflement anti-ronflement, mais le seul moyen de faire cesser le vacarme est de stimuler le dormeur lui parlant, allumant la lumière… pour le faire passer de la phase de sommeil profond à celui de sommeil superficiel. Il risque toutefois de se sentir fatigué au réveil (vous aussi, me direz-vous…). Inutile, comme certaines grands-mères le recommandent, de s’endormir avec une balle de tennis scotchée dans le dos, ou une noix dans la bouche… La meilleure solution reste de réussir à le faire changer de position dans son sommeil en le poussant à s’allonger sur le flanc.

 

Comment venir à bout des ronflements ?

Ok, c’est bien joli tout ça, mais en vrai, comment on fait si on est un ronfleur invétéré et / ou que notre moitié ne supporte plus les nuits hachées par le bruit ? Il existe des traitements vendus en pharmacie. Parmi les plus efficaces, les sprays anti-ronflements lubrifient le nez et la gorge pour minimiser les vibrations, et donc réduire les ronflements. Quies en propose un parfumé au pin et à l’eucalyptus. Les bandelettes nasales, qui se collent à l’extérieur du nez, dilatent les narines pour faciliter la respiration par le nez, ce qui permet de réduire le taux de vibration responsable du ronflement. Elles constituent un bon moyen de reprendre l’habitude de respirer par le nez plutôt que la bouche. Sachez enfin que des orthophonistes proposent des séances de rééducation anti-ronflements visant à raffermir les muscles de la gorge. Pour les cas les plus sévères, une intervention chirurgicale peut être envisagée avec votre médecin.

Clémentine Garnier

Le choix de la rédac

Adieu imperfections !

Dermatologie

Adieu imperfections !

La gamme Eucérin

ARKOPHARMA

Compléments alimentaires

Parce qu’une peau préparée est une peau mieux protégée

Nourrissez votre peau de l’intérieur…

Comment se débarrasser des pellicules

Dermatologie

Comment se débarrasser des pellicules

Pour avoir un cuir chevelu en bonne santé

On mange quoi ce soir ? Spécial kids

Les bons aliments

White Box Icon