MEDTRONIC PARLONS DIABÈTE
Comment se déroule une première visite chez un naturopathe ?

Comment se déroule une première visite chez un naturopathe ?

01 novembre 2018
L’approche proposée par la naturopathie a éveillé votre curiosité, et vous aimeriez savoir en quoi consiste une consultation chez un naturopathe ? On fait le tour du sujet on vous explique comment cette médecine douce vous aide à préserver votre capital santé.

 

Commençons par expliquer plus précisément en quoi consiste la naturopathie. Cette médecine non conventionnelle propose d’équilibrer l’organisme via des moyens naturels : alimentation, phytothérapie, aromathérapie, exercices de gestion du stress, etc. Elle privilégie le bon fonctionnement des émonctoires (les organes qui contribuent à l’élimination des déchets). Cette méthode est fondée sur l’idée que l’individu est acteur de sa santé, et doit favoriser sa force vitale pour restaurer et préserver son capital santé.

 

Pour quelles raisons prendre rendez-vous chez un naturopathe ?

La naturopathie est essentiellement préventive, et permet de rectifier des déséquilibres dans le fonctionnement du corps. Consulter un naturopathe peut être bénéfique afin de se préparer au changement de saison, prévenir un coup de fatigue ou une période de stress, mais aussi améliorer la qualité de votre sommeil, soulager des douleurs articulaires, améliorer des troubles digestifs… par le recours à des méthodes naturelles.

 À lire aussi :Les 8 huiles essentielles à avoir chez soi

 

Quel est le déroulé d’une consultation chez un naturopathe ?

Une consultation dure environ 60 minutes. Chaque naturopathe peut proposer des techniques différentes : renseignez-vous avant le rendez-vous pour vous assurer que vous êtes en phase avec son approche. Le naturopathe va chercher à cerner votre état de santé actuel. Il vous interroge sur vos antécédents, vos habitudes de vie, les troubles que vous rencontrez au quotidien. Si vous prenez un traitement médical, il est important de lui signaler.

Il procède ensuite à un bilan vital via une observation approfondie qui lui permet de définir votre tempérament parmi quatre grands types : lymphatique, sanguin, bilieux ou nerveux, qui reprennent la classification établie par Hippocrate, père de la médecine. Ces observations se fondent sur la forme de votre visage, de votre crâne, votre morphologie, votre densité musculaire, etc. Elles permettent d’établir vos points forts et vos zones de fragilité. Il pourra aussi parfois examiner votre iris, prendre votre pouls, ou procéder à d’autres vérifications.

Il ne s’agit pas de vous mettre dans une case mais plutôt de cerner vos besoins spécifiques selon la prééminence d’un système organique sur les autres. Par exemple, dans le tempérament lymphatique, le tube digestif domine, tandis que chez les sanguins ce sont le cœur et les poumons.

 

Qu’est-ce que le naturopathe me prescrit ?

 À la fin de la consultation, le naturopathe vous remet un programme d’hygiène vital (PHV), contenant des conseils personnalisés. Cette feuille de conseils ne constitue pas une ordonnance ni un traitement, mais un ensemble de recommandations naturopathiques adaptées à vos besoins et votre terrain spécifique pour restaurer votre équilibre.

 À lire aussi : 5 huiles essentielles qui renforcent notre système immunitaire

 

Cela peut être une modification de votre régime alimentaire, des mélanges de phytothérapie ou aromathérapie. L’idée est que vous appliquiez ces principes le temps que votre corps retrouve son équilibre, et qu’ensuite vous vous contentiez de le maintenir en conservant une alimentation et une hygiène de vie adaptées à vos besoins. Vous êtes libre de revenir pour une nouvelle consultation si vous souhaitez ajuster ces recommandations après quelques semaines.

 

Quel est le cadre réglementaire du métier de naturopathe ?

Comme toutes les professions de santé, le naturopathe est tenu au secret professionnel et ne pourra donc pas divulguer le contenu de vos entretiens à un tiers.

Il n’existe pas de diplôme de naturopathe reconnu par l’état ni de cadre réglementant cette pratique.

Sachez néanmoins qu’il existe des formations qualifiantes, agréées par la Fédération Française des Ecoles de Naturopathie. Les écoles membres de la FENA proposent des programmes validés par la fédération, et implique au moins 1 200 heures d’enseignement en présentiel.

 À lire aussi : Gemmothérapie : comment se soigner avec les bourgeons ?

 

Clémentine Garnier

Le choix de la rédac

Laissez les extraits de plantes bio entrer chez vous

Compléments alimentaires

Laissez les extraits de plantes bio entrer chez vous

Pour renforcer le système immunitaire.

En toute clarté

Visage

En toute clarté

À vous le teint frais et lumineux !

Vous pouvez enfin respirer !

Petits maux

Vous pouvez enfin respirer !

À vous de choisir

Les règles abondantes et douloureuses

Gynécologie

Les règles abondantes et douloureuses

Faciliter le dialogue entre patientes et gynécologues