AIL NOIR
REGIME CETOCENE

Tout savoir sur l’alimentation cétogène

13 avril 2017
Le régime cétogène, un énième régime minceur ? Pas du tout ! C’est un mode d’alimentation basé sur des principes scientifiques avérés, qui font du sucre et plus généralement des glucides, nos ennemis numéro 1. Avec à la clé de nombreux bénéfices santé. Explications.

 

Le régime cétogène est surtout connu, à l’origine, par les parents d’enfants épileptiques. Ce mode d’alimentation est en effet proposé dans certains hôpitaux pour soigner les jeunes patients réfractaires aux traitements médicamenteux classiques. Depuis, diverses études scientifiques se sont penchées sur ses bienfaits, et ont montré que c’est aussi une solution d’avenir pour soigner de très nombreuses maladies.

 

Qu’est-ce que l’alimentation cétogène ?

L’alimentation cétogène repose sur deux grands principes de base. Le premier est une réduction drastique des sucres sous toutes leurs formes, c’est-à-dire des glucides. Il faut en effet savoir que les glucides, à l’inverse des protéines et des lipides, ne sont pas des nutriments indispensables au fonctionnement de l’organisme. En effet, le foie est capable de produire par lui-même la petite quantité de glucose nécessaire au cerveau notamment. Par ailleurs, en l’absence de sucre, le foie produit une autre source d’énergie, à partir des matières grasses : ce sont les corps cétoniques. D’où les termes de cétose et de régime cétogène.

Le deuxième principe de cette alimentation est, vous l’aurez compris, la prépondérance accordée aux matières grasses. C’est grâce à elle que l’organisme peut produire son carburant, les corps cétoniques. Dans le régime cétogène, les – bonnes – graisses représentent 70 à 80 % des apports caloriques, alors que dans une alimentation classique, leur part est de 35 à 40 %.

 

Les bienfaits de l’alimentation cétogène pour la santé

Le fait d’adopter un régime sans glucides et riche en bonnes graisses présente de nombreux bienfaits pour la santé. On sait en effet aujourd’hui que le sucre est délétère pour l’organisme. Sa surconsommation est à l’origine des épidémies d’obésité, de diabète et même de cancer (il faut savoir que les cellules cancéreuses se « nourrissent » de sucre). Selon des études scientifiques récentes, l’alimentation cétogène serait ainsi une bonne solution pour traiter des maladies aussi diverses que les maladies inflammatoires, la migraine, les troubles de l’humeur… C’est aussi une voie d’avenir pour traiter l’autisme ou encore les maladies neurodégénératives comme la maladie d’Alzheimer ou de Parkinson, en fournissant au cerveau une source d’énergie alternative, plus saine et davantage adaptée à ses besoins.

 

Huile de coco, avocat, oléagineux… manger cétogène en pratique

En pratique, l’alimentation cétogène fait la part aux graisses sous toutes ses formes : huiles végétales riches en oméga-3 (cameline, colza…), huile de coco (qui booste la production de corps cétoniques), graines et fruits oléagineux (graines de chia, de lin, amandes, noix…), petits poissons gras (sardines, maquereaux…), avocat, œufs, graisses animales bien choisies… Sans oublier les légumes verts, les volailles, et quelques fruits peu sucrés comme les fruits rouges ou la noix de coco. Attention cependant à ne pas consommer trop de viandes, surtout de viande rouge, en raison de son effet acidifiant. Quant aux produits laitiers (beurre, fromage, yaourts…), prudence ! Si l’alimentation cétogène « classique » leur accorde une place importante, il faut s’en méfier, en raison de leur action pro-inflammatoire. Mais bonne nouvelle : il est possible de suivre une alimentation cétogène et hypotoxique, c’est-à-dire sans produits laitiers.

Exit en revanche les glucides sous toutes leurs formes : pain, pâtes, céréales, légumineuses, fruits, produits sucrés… Tous ces produits tiennent généralement une place importante dans notre alimentation moderne. C’est pourquoi le régime cétogène peut paraître difficile à suivre, au moins dans un premier temps, car il remet en question de nombreuses habitudes.

 

Régime cétogène : quelles précautions prendre ?

L’alimentation cétogène présente de vrais bénéfices santé. Cela est confirmé par de nombreuses études. Certes, elle est particulièrement exigeante car souvent très éloignée de nos habitudes alimentaires. Mais le jeu en vaut la chandelle que l’on veuille perdre du poids, améliorer ses performances sportives (de nombreux sportifs de haut niveau ont adopté ce régime alimentaire) ou encore lutter contre une maladie. Dans tous les cas, n’hésitez pas à vous faire suivre par un nutritionniste formé à cette approche, afin d’établir un programme personnalisé.

À lire

À lire

REGIME CETOCÈNEVIVE L’ALIMENTATION CÉTOGÈNE + DE GRAISSE, + DE PROTÉINES, – DE GLUCIDES,
Dr Alexandra Dalu et Alix Lefief-Delcourt, Éditions Leduc.s ; 2016, 320 pages ; 18 €.

LE RÉGIME CÉTOGÈNE. PLUS DE BON GRAS, MOINS DE SUCRES !,
Martina Slajerova, Marabout poche ; mars 2017, 320 pages, 6,50 €

 

 

 

Martine Raspail

Le choix de la rédac

ARKOPHARMA

Compléments alimentaires

Parce qu’une peau préparée est une peau mieux protégée

Nourrissez votre peau de l’intérieur…

Comment se débarrasser des pellicules

Dermatologie

Comment se débarrasser des pellicules

Pour avoir un cuir chevelu en bonne santé

On mange quoi ce soir ? Spécial kids

Les bons aliments

White Box Icon
7 plantes + 2 bourgeons = détox

Compléments alimentaires

7 plantes + 2 bourgeons = détox

Nettoyage intérieur !