sablés carbonado

Sablés carbonado

27 avril 2017

Ils tiennent leur nom des pierres précieuses, aussi appelées « diamants noirs » : ces sablés au cœur sombre au goût de sésame noir vous feront craquer de plaisir.

Difficulté : 1-2-3-4-5-6-7-8-9
Temps de préparation : 10 minutes
Temps de cuisson : 12 minutes

 

Les ingrédients pour 6 gourmands :

Sucre blond ou roux : 80 grammes
Farine de blé ou de riz : 80 grammes
Fécule (pour la version à la farine de riz) : 10 grammes
Purée de sésame noir : 120 grammes
Eau : 3 cuillerées à soupe
Sucre blond (pour l’enrobage) : 2 cuillerées à soupe

La préparation :

1/ Mélangez le sucre, la farine et la fécule, le cas échéant, puis incorporez la purée de sésame en sablant la pâte avec les doigts.

2/ Ajoutez l’eau et formez une boule de pâte. Formez un boudin d’environ 22 cm de long pour 4 cm de diamètre.

3/ L’emballez dans du film alimentaire ou un torchon humide et laissez-le durcir au réfrigérateur pendant au moins 2 heures (ou au congélateur pendant 45 minutes).

4/ Préchauffez le four à 160 °C. Découpez le boudin en tranches d’environ 7 mm d’épaisseur. Si besoin, tapotez les tranches pour qu’elles soient bien rondes et lisses.

5/ Dans une assiette, étalez 2 cuillerées à soupe de sucre blond et roulez-y chaque tranche. Déposez les tranches sur une plaque couverte de papier cuisson et enfournez pour 12 minutes. Laissez refroidir avant de détacher du papier.

 

Recette extraite de...

Recette extraite de...


Cuisiner en couleursCUISINER EN COULEURS, CRÉER DES COLORANTS 100% NATURELS  Sandrine Agostino. Editions La Plage, 2017, broché, 72 pages, 13.50 €.

 

 

Agathe Leclerc

Le choix de la rédac

Petits tracas, grandes solutions

Petits maux

Petits tracas, grandes solutions

Finis, les petits maux de l’été !

L’année des méduses ?

Autres

L’année des méduses ?

Anti-piqûres et protection solaire

Ostéo-gym, un guide visuel qui nous apprend à adopter les bonnes postures

Maux de dos

Des jambes légères 24 h / 24

Circulation sanguine

Des jambes légères 24 h / 24

Du frais et encore du frais