OKEO SANTE
Rouget et tapenade

Rouget et tapenade

04 mai 2018
Temps de préparation : 10 minutes
Temps de cuisson : 5 minutes

 

Ingrédients pour 4 personnes

  • 12 filets de rouget
  • 1 c. à s. d’huile d’olive
  • 2 c. à s. de tapenade
  • 1 c. à s. de jus de citron

La préparation

  1. Essuyez les filets de rouget et badigeonnez-les de tapenade, côté chair.
  2. Roulez les filets sur eux-mêmes et maintenez-les avec une pique en bois.
  3. Faites chauffer l’huile dans une poêle, et faites cuire les filets 3 à 4 minutes. Poivrez (il n’est pas indispensable de saler les rougets, la tapenade étant déjà salée), arrosez de jus de citron et servez aussitôt.
Réponses d'expert : le poisson, c’est bon pour la santé – et facile à préparer !

Réponses d'expert : le poisson, c’est bon pour la santé – et facile à préparer !

Laurence Plumey
Médecin nutritionniste

Nous sommes nombreux à éprouver le sentiment que, à l’heure actuelle, manger du poisson est plus sain que de consommer de la viande – encore que certains argueront que les mers sont polluées et que l’élevage de poissons en grand nombre n’ouvre guère l’appétit… Mais, rassurez-vous, les bienfaits du poisson pour la santé sont démontrés. Il suffit de varier les espèces et d’en manger deux ou trois fois par semaine pour profiter de ses richesses en protéines comme en zinc et en sélénium, deux antioxydants majeurs, et de son faible apport calorique.

Pourvoyeurs d’acides gras essentiels

Par ailleurs, les poissons gras sont nos meilleures sources potentielles d’oméga 3 (DHA et EPA) et de vitamine D. Saumon (en darne ou fumé), sardines, maquereau ou hareng : une simple part de 100 g couvre de 3 à 4 fois le besoin quotidien en oméga 3 et 100% du besoin quotidien en vitamine D. Il n’y a donc pas à hésiter, surtout avec des poissons en début de chaîne alimentaire très peu concernés par la pollution des mers.

Préparation express

Là aussi, certains vous diront qu’ils n’ont pas le temps de cuisiner le soir en rentrant du travail. À cela, il est facile de répondre que le poisson peut être préparé et cuit en moins de 15 minutes. Il peut se manger cru en verrine (pour le saumon, c’est délicieux), ou en rillettes avec du fromage blanc (pour les sardines en conserve) ou tiède avec des pommes de terre vapeur pour le hareng fumé. Ou tout simplement en papillote, avec de bons légumes. Cela change du steak haché ! Cela permet aussi d’étonner les enfants et de les sortir d’une routine alimentaire un peu trop centrée sur le poulet – et d’en finir avec le poisson pané.

Des qualités bien au frais

Sachez également que le poisson surgelé ou en conserve a quasi les mêmes qualités nutritionnelles que le frais – et il a le gros avantage de se conserver plus longtemps et facilement. En effet, ni les vitamines ni les minéraux et oligoéléments ne sont détruits par le froid. Alors profitez-en et mangez du poisson régulièrement – et pas que le vendredi !

Recette extraite de...

Recette extraite de...

RECETTES INRATABLES POUR RECEVOIR
200 recettes inratables et ultra-rapides à réaliser.
Pas plus de 6 ingrédients pour limiter les courses, quelques minutes de préparation et le tour est joué ! Un ouvrage incontournable pour recevoir votre famille ou vos amis au quotidien !

Quitterie Pasquesoone, éd. Larousse, coll. « Inratables », 19,95 €.

 

Laurence Plumey, Médecin nutritionniste

Le choix de la rédac

Avis aux cheveux et ongles fatigués

Cheveux

Avis aux cheveux et ongles fatigués

Une petite dose de nutriments essentiels…

Pour une peau hydratée et protégée !

Visage

Pour une peau hydratée et protégée !

Il devient indispensable !

Pour une rentrée dynamique et sereine

Compléments alimentaires

Pour une rentrée dynamique et sereine

Les compléments alimentaires vous accompagnent

Petits tracas, grandes solutions

Petits maux

Petits tracas, grandes solutions

Finis, les petits maux de l’été !

DEFENCIA