CONJONCTIVITE

Reconnaître et traiter la conjonctivite allergique

27 avril 2017
« Une conjonctivite allergique peut-elle être grave ? Quand consulter ? » Vanessa, 37 ans.

 

Une conjonctivite allergique est une inflammation de la muqueuse conjonctivale suite à un contact avec des pneumallergènes (allergènes inhalés). Dans 90 % des cas, ce sont des formes saisonnières et perannuelles.

 

Les symptômes de la conjonctivite allergique

La forme saisonnière débute généralement au printemps et s’accompagne de sensations de brûlure, de rougeur, de larmoiements, de salves d’éternuements et de démangeaisons au niveau des yeux. Elle survient à la suite d’un contact direct avec un allergène (pollens de graminées, d’arbres, d’herbacés), et peut aussi être déclenchée par une allergie aux acariens, à certains poils d’animaux, etc… La conjonctivite perannuelle, plus discrète et chronique, est présente toute l’année avec parfois des recrudescences saisonnières.

 À lire aussi : Le boom des allergies

 

Une conjonctivite peut-elle avoir des conséquences ?

Bonne nouvelle, la conjonctivite allergique n’est pas contagieuse. Il existe des formes graves mais rares de kérato-conjonctivites avec atteinte de la cornée. D’une manière générale, toute baisse ou modification de la vision, toute douleur ou photophobie doit conduire à consulter un médecin rapidement.

 

Quel traitement pour la conjonctivite ? 

Dans la plus grande majorité des cas, les conjonctivites allergiques sont bénignes. Au moment des crises, elles sont traitées par un lavage oculaire au sérum physiologique et des collyres antihistaminiques (antiallergiques). Le traitement peut durer de 2 à 7 jours selon la gravité de la crise allergique.

 

Comment prévenir la conjonctivite allergique ?

Les patients allergiques doivent essayer d’identifier les allergènes. S’il s’agit de pollens, il faut éviter au maximum l’exposition extérieure lors des périodes de forte pollinisation (se référer au calendrier pollinique par région), et il est préférable de porter des lunettes de soleil lorsque vous êtes à l’extérieur. Il est conseillé de se doucher en rentrant chez soi et de changer de vêtements. Le port de lentilles de contact lors des poussées allergiques est déconseillé.

Christine Nicolet

Le choix de la rédac

Petits tracas, grandes solutions

Petits maux

Petits tracas, grandes solutions

Finis, les petits maux de l’été !

L’année des méduses ?

Autres

L’année des méduses ?

Anti-piqûres et protection solaire

Ostéo-gym, un guide visuel qui nous apprend à adopter les bonnes postures

Maux de dos

Des jambes légères 24 h / 24

Circulation sanguine

Des jambes légères 24 h / 24

Du frais et encore du frais