ERGYPROTECT
recettes printanières

Les recettes printanières légerès et efficaces !

10 décembre 2016

Pour l’arrivée du printemps, le verger et le potager nous offrent des fruits et des légumes peu caloriques, qui offrent une diversité de micronutriments.

Facile de garder la ligne et la forme avec les fruits et les légumes ! Surtout au printemps, car les végétaux qui pointent le bout de leur nez le font en toute légèreté. Le chou-fleur par exemple peut être consommé généreusement. En version crue, il n’apporte que 28 kcal aux 100 g, et encore moins en version cuite : 25 kcal aux 100 g. Autant dire trois fois rien… Quant au poireau, qui est également une source d’inspiration en cette saison, il ne fournit que 24 kcal pour 100 g cuit. Du côté des fruits, le pamplemousse est un agrume encore disponible en cette période et qui n’apporte que 36 kcal aux 100 g.

Grâce à ces végétaux complices de notre ligne, une grande variété de micronutriments est disponible. Et comme ils jouent tous des rôles complémentaires, piocher dans la diversité alimentaire du printemps permet à nos organes de fonctionner au mieux. Par exemple, le pamplemousse est très bien doté en vitamine C (100 g couvrent plus de 30 % des apports quotidiens recommandés). Le chou-fleur nous permet aussi de faire le plein de vitamine C et, en plus, il est riche en vitamine B9 et source de sélénium. Enfin, le poireau complète ces apports car il fournit de la vitamine B9, tout en étant source de cuivre et de fibres alimentaires. Voilà de quoi joindre l’utile à l’agréable dans nos assiettes !

Les légumes : artichaut, avocat, betterave, blette, brocoli, carotte, céleris branche et rave, champignon de Paris, chou-fleur, chou pommé, cresson, endive, épinard, mâche, navet, oignon, panais, poireau, pomme de terre, radis.

Les fruits : ananas, banane, carambole, citrons jaune et vert, kiwi, orange, poire, pamplemousse, pomme.

Découvrez nos recettes printanières légerès:

 

Conseils d'expert

Conseils d'expert

recettes printanièresJean-Paul BLANC
Diététicien-nutritionniste à Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine)

Le chou-fleur, un véritable bouquet nutritionnel

Même si le chou kale a le vent en poupe, il ne faut pas oublier que tous les choux sont riches de bienfaits. Comme l’ensemble des crucifères, ils contribueraient à nous protéger de certains types de cancers. Sur le plan purement nutritionnel, le chou-fleur est très intéressant. Qu’il soit consommé cru ou cuit, il est source de vitamine C et de sélénium (100 g de chou-fleur couvrent respectivement 23 % et 18 % des apports quotidiens recommandés pour ces nutriments), et il est riche en vitamine B9 (100 g fournissent 39 % des apports recommandés).

La vitamine C est antioxydante. De plus, elle contribue au bon fonctionnement des systèmes nerveux et immunitaire, et à la réduction de la fatigue. La vitamine B9 joue un rôle clé dans le processus de division cellulaire (d’où son importance pour la femme enceinte), elle contribue à la formation du sang et au bon fonctionnement psychologique. Le sélénium participe quant à lui à l’entretien des cheveux et des ongles. Le chou-fleur est donc aussi bien un complice santé qu’un allié beauté. Grâce à ses talents nutritionnels et à son faible apport calorique, il peut être consommé en quantité généreuse (200 à 300 g par personne) et aussi souvent que l’on veut. On peut par exemple l’inscrire au menu une fois par semaine.

Audrey Aveaux, diététicienne-nutritionniste

Le choix de la rédac

Le jour et la nuit

Stress

Le jour et la nuit

Une journée sereine et une nuit reposante

Un petit coup de mou ? On a les solutions.

Autres

Un petit coup de mou ? On a les solutions.

Deux options s’offrent à vous !

Un autre regard sur Alzheimer

Maladies neurologiques

Un autre regard sur Alzheimer

Aider et accompagner les malades

Avis aux cheveux et ongles fatigués

Cheveux

Avis aux cheveux et ongles fatigués

Une petite dose de nutriments essentiels…