CYSTALIA
Recettes d’automne : une rentrée tout en douceur

Recettes d’automne : une rentrée tout en douceur

18 novembre 2016
Pendant l’été, les fruits se gorgent de soleil pour arriver sur nos tables en septembre colorés et sucrés à souhait… De quoi garder le moral !

 

Les plus savoureux ? Le raisin et la mirabelle ! Les variétés françaises de raisin peuvent débarquer dès juillet, et nous charmer jusqu’en octobre. Mais si vous comptez préparer de la confiture de mirabelle, ne ratez pas sa courte saison ! En fonction du climat, qui varie donc d’une année à l’autre, on peut la trouver entre la mi-août et la mi-septembre.

 

Du côté des légumes, l’aubergine est encore très présente sur les étals et sa jolie robe violette inspire nos recettes. Cette couleur originale est d’ailleurs liée à son contenu en pigments spécifiques appelés anthocyanes, qui font partie de la grande famille des polyphénols. Ce qui lui fait un point commun avec la mirabelle et le raisin, également sources de polyphénols variés : anthocyanines, flavonoïdes, ou encore tanins.

Les polyphénols sont des composés végétaux qui n’apportent pas de calories et qui font l’objet de nombreuses explorations scientifiques. Leur pouvoir antioxydant est démontré et pourrait être bénéfique pour notre organisme, notamment en matière de santé cardiovasculaire. Mais comme ils sont très nombreux (plus de 6 000 flavonoïdes ont notamment été décrits pour l’instant), et que les études sont longues à mener, il va falloir encore patienter un peu pour connaître tous leurs secrets…

 

Votre marché de septembre

Votre marché de septembre

LES LÉGUMES : ail, artichaut, aubergine, brocoli, carotte, cèpe, champignon de Paris, chou-fleur, concombre, courgette, cresson, épinard, fenouil, haricot vert, laitue, oignon, oseille, panais, persil, poireau, poivron, pomme de terre, tomate.

LES FRUITS : amande, carambole, banane, cassis, citrons jaune et vert, figue, figue de Barbarie, framboise, groseille, melon, mirabelle, myrtille, noisette, poire, pomme, prune, raisin.

 

Découvrez nos recettes d’automne :

 

Réponses d'expert : L'allergie au lait est rare

Réponses d'expert : L'allergie au lait est rare

BRIGITTE COUDRAYBrigitte Coudray
Diététicienne-nutritionniste au CERIN*

Une allergie se caractérise par une réaction anormale du système immunitaire, le système de défense du corps humain, face à une protéine contenue dans un aliment. Quasi tous les aliments peuvent donc être concernés.

Il existe ainsi une allergie aux protéines de lait, qui se manifeste dès la petite enfance (avant l’âge de 3 mois, dans 90 % des cas). Elle doit être diagnostiquée et prise en charge par un spécialiste. Heureusement, elle ne concerne que 1 à 3 % des enfants en France, et elle se guérit. Les produits laitiers doivent être totalement supprimés jusqu’à la guérison ; puis ils sont réintroduits progressivement.

La plupart des enfants sont guéris avant d’avoir 8 ans. L’allergie aux protéines de lait est donc très exceptionnelle après cet âge.

Les aliments les plus responsables d’allergie chez l’adulte sont les rosacées (pêche, pomme, prune…) et les fruits de la famille du latex (avocat, banane, figue, fruit de la passion, kiwi…). Viennent ensuite les ombellifères (céleri, fenouil, carotte…) et les fruits à coque (amande, noisette, noix…).

* Département santé de l’interprofession des produits laitiers

 

À lire

À lire

CUISINER SANS PROTÉINES DE LAITCuisiner sans protéines de lait
Coralie Ferreira, Aline Princet, éd. Larousse, coll. Saveurs & bien-être, 8,90 €.

 

 

Audrey Aveux, diététicienne-nutritionniste

Le choix de la rédac

Ostéo-gym, un guide visuel qui nous apprend à adopter les bonnes postures

Maux de dos

Des jambes légères 24 h / 24

Circulation sanguine

Des jambes légères 24 h / 24

Du frais et encore du frais

L’huile de coco : l’huile végétale multi usage de l’été

Corps

On en parle de mon périnée ?

Gynécologie

Mesdames, pensez périnée !

Un livre vous propose de le rencontrer pour mieux l’apprivoiser.