THALASSEO THERMES
Qu’est-ce qu’un régime sans résidu (à suivre avant une coloscopie) ?

Qu’est-ce qu’un régime sans résidu (à suivre avant une coloscopie) ?

07 mars 2016
On appelle résidus les portions non absorbables des produits résultant de la digestion et qui subissent des fermentations au niveau du côlon, avant d’être éliminés dans les selles. Ils sont issus d’aliments d’origine végétale (lignine, cellulose, amidons) et animale (tendons, cartilages).

 

Les aliments interdits dans un régime avant coloscopie

La liste des interdits comprend tous les légumes (y compris secs) et les fruits (y compris oléagineux et secs), qu’ils soient crus ou cuits, y compris les préparations qui en contiennent (pâtisseries, laitages aux fruits, confitures, jus…) Sont également exclus les céréales complètes (pain complet, riz complet, farine complète…). Le lait et les laitages natures, bien que difficiles à digérer, sont permis dans le cadre d’une préparation avant coloscopie. La consommation de graisses cuites et de plats en sauce est déconseillée (déversement de bile dans l’intestin), ainsi que celle des pommes de terre et des fromages fermentés (risque d’émission de gaz aggravant les colites). Vous devez également vous abstenir de consommer des boissons gazeuses ou alcoolisées, du café et du thé forts.

 

Les aliments autorisés

Vous pouvez consommer du riz, des pâtes, du poisson au four ou bouilli, de la viande maigre et tendre, du jambon dégraissé, des volailles sans la peau, des œufs pochés, à la coque ou durs. Sont également permis en quantité limitée le beurre, la margarine, les huiles végétales sans cuisson. Le sucre, le miel, les fromages à pâte cuite, les biscottes et les biscuits secs sont autorisés avec modération.

 

Le régime en pratique

Les régimes sans résidus stricts ne doivent pas excéder huit jours et les aliments interdits sont réintroduits progressivement. Dans le cadre d’une préparation à la coloscopie, le régime doit être suivi pendant les trois jours qui précèdent l’examen. Son objectif est de diminuer le volume des selles et de vider le côlon de tout contenu avant l’examen. La veille au soir, vous devez faire un repas léger et vous présenter à l’examen le lendemain en étant strictement à jeun d’aliments solides depuis la veille au soir. Respectez scrupuleusement les modes d’administration des médicaments de préparation à la coloscopie qui vous ont été prescrits.

 À lire aussi : La coloscopie mode d’emploi

 

 

Christine Nicolet

Le choix de la rédac

Les règles abondantes et douloureuses

Gynécologie

Les règles abondantes et douloureuses

Faciliter le dialogue entre patientes et gynécologues

Le jour et la nuit

Stress

Le jour et la nuit

Une journée sereine et une nuit reposante

Un petit coup de mou ? On a les solutions.

Autres

Un petit coup de mou ? On a les solutions.

Deux options s’offrent à vous !

Un autre regard sur Alzheimer

Maladies neurologiques

Un autre regard sur Alzheimer

Aider et accompagner les malades