CYSTALIA
HIRSUTISME

Qu’est-ce que l’hirsutisme ?

13 avril 2017
L’hirsutisme correspond à un développement excessif de la pilosité dans des zones où les poils ne se développent habituellement que chez les hommes, par exemple au niveau du menton. Cette pathologie touche de 5 à 15 % des femmes.

 

L’hirsutisme est principalement lié à une augmentation de production d’androgènes, ou à une hypersensibilité du follicule pileux aux androgènes (on parle alors d’hirsutisme idiopathique).

 

Quelles sont les causes de l’hirsutisme ?

Trois causes sont fréquentes pour expliquer cette pathologie. La principale est le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) : ce trouble s’accompagne alors de troubles des règles et parfois de stérilité. Les autres causes sont l’hirsutisme spontané et l’hirsutisme dû à la prise de certains médicaments (comme les stéroïdes anabolisants ou encore les traitements œstroprogestatifs à effets androgéniques marqués). Le développement de poils dans des zones masculines doit motiver une consultation auprès d’un dermatologue ou d’un gynécologue. Un simple examen clinique oriente le plus souvent le diagnostic. Un bilan hormonal peut être nécessaire.

 

Existe-t-il un médicament pour lutter contre cette pathologie ?

En cas de dérèglement hormonal, un traitement médicamenteux peut être prescrit afin de diminuer la production d’androgènes ainsi que la pilosité excessive. Son résultat peut prendre quelque temps à apparaître. En attendant, on peut toujours recourir aux thérapeutiques non médicamenteuses.

 

Se raser est-il une solution suffisante ?

Le rasage est une méthode simple et peu coûteuse mais son efficacité à court terme et ses effets indésirables (coupures, irritations) la rendent peu acceptable. Avec l’épilation, la repousse des poils est plus lente mais la méthode est douloureuse avec un risque d’hyperpigmentation.

 

Les crèmes dépilatoires sont–elles plus efficaces ?

Les crèmes dépilatoires vont dissoudre les poils mais laissent le bulbe intact, ce qui induit une repousse rapide. Les solutions décolorantes à base d’eau oxygénée ou d’ammoniaque ont aussi un effet temporaire. Dans les deux cas, il y a un risque d’allergie et un test de tolérance cutanée doit être réalisé au préalable.

 

L’épilation définitive est-elle prise en charge ?

L’électrolyse et le laser conduisent à la destruction des follicules pileux. Ces méthodes sont douloureuses mais très efficaces. Leur coût élevé peut être pris en charge par l’Assurance maladie dans certains cas.

 À lire aussi : Quelle méthode d’épilation choisir pour son corps ?

 

Hirsutisme : quelles conséquences psychologiques ?

Hirsutisme : quelles conséquences psychologiques ?

L’hirsutisme est une maladie très visible, qui atteint la féminité en plein cœur. C’est pourquoi c’est souvent un trouble très difficile à vivre. Les femmes qui en sont atteintes manquent souvent de confiance en elles, elles sont sujettes à l’hypersensibilité relationnelle, aux phobies sociales… Elles peuvent aussi souffrir de troubles obsessionnels compulsifs, du fait de se regarder constamment dans le miroir à la recherche du moindre poil. Un accompagnement psychologique est donc souvent nécessaire pour vivre la maladie au mieux.

 

Christine Nicolet

Le choix de la rédac

L’année des méduses ?

Autres

L’année des méduses ?

Anti-piqûres et protection solaire

Ostéo-gym, un guide visuel qui nous apprend à adopter les bonnes postures

Maux de dos

Des jambes légères 24 h / 24

Circulation sanguine

Des jambes légères 24 h / 24

Du frais et encore du frais

L’huile de coco : l’huile végétale multi usage de l’été

Corps