CYSTALIA
Punaise de lit

Les punaises de lit ne passeront pas par chez vous

14 septembre 2017
La mondialisation profite à certains : la punaise de lit est en recrudescence depuis plusieurs années. Pourquoi ? Et surtout comment éviter une infestation chez vous ?

 

Parasite connu depuis des milliers d’années, la punaise de lit, familièrement appelée « puce de lit », est un insecte qui s’épanouit à proximité des humains en se nichant dans les matelas et oreillers. Cet ectoparasite est exclusivement hématophage. En d’autres termes, il pique ses hôtes pour se nourrir de leur sang. Miam. Comme un labrador hume le fumet d’un os à moelle, la punaise de lit est attirée par l’odeur des humains et le monoxyde de carbone dégagé par leur respiration. Ses piqûres provoquent de désagréables démangeaisons, qui lui ont valu son surnom de « puce de lit ».

 

La cause du comeback des punaises de lit

Puisque les punaises de lit aiment les humains, elles contaminent en priorité les lieux de vie collectifs : hôtels, hôpitaux, trains couchette, dortoirs, maisons de retraite, écoles…

Quasiment disparues de nos régions, les punaises de lit sont en recrudescence depuis les années 70. En cause : le retrait du marché de plusieurs insecticides jugé nocifs pour la santé et l’explosion des déplacements à l’international, favorisant leur arrivée en Europe dans les vêtements et bagages des voyageurs. Re miam.

Grand voyageur, grande voyageuse, la punaise de lit se déplace dans la doublure d’une valise, des vêtements, les plis d’un carton… Elle se transmet très facilement lorsqu’on est en contact avec une personne, un vêtement ou un lit contaminé. Sa présence n’est pas liée à un manque d’hygiène corporelle ou domestique, malheureusement : la punaise de lit étant une pondeuse acharnée lorsqu’elle mange à sa faim, il suffit d’une seule pour que vous vous retrouviez en quelques semaines à la tête d’un petit élevage.

 À lire aussi : Des insectes pour l’apéro ? Pourquoi pas !

 

Reconnaître une puce de lit et ses piqûres

Bonne nouvelle : les puces de lit sont visibles à l’œil nu lorsqu’il y a de la lumière, et mesurent entre 5 et 8 mm de long. De couleur brun-rouge, leur corps ovale a une forme aplatie très caractéristique, qui leur permet de se glisser dans des fissures et replis très fins (tels ceux de votre matelas).

Leur présence peut être trahie par des traces de sang sur vos draps, ou de petits points noirs sur le matelas et le sommier. Elles vivent environ un an, et sont capables de rester sans se nourrir pendant plusieurs semaines… mais lorsqu’elles disposent d’un bon rôti saignant à proximité (vous, ou à défaut, un animal), elles peuvent piquer plusieurs dizaines de fois par nuit (chacune). Au réveil, vous constatez l’apparition de grappes de boutons rouges, occasionnant de sévères démangeaisons chez certaines personnes…

 À lire aussi : Se débarrasser de sa phobie des insectes, c’est possible

 

Se débarrasser des punaises de lit

Autant vous le dire tout de suite : ce n’est pas de la tarte. Si vous constatez la présence de puces de lit, contactez une entreprise spécialisée qui traitera votre domicile dans sa globalité. Plusieurs techniques existent : par le froid ou le chaud, en créant des températures extrêmes dans votre maison capables de détruire les nuisibles, ou via de puissants insecticides. Nos ancêtres utilisaient la terre de Diatomée, un insecticide naturel qui agit sur les punaises adultes et les dessèche en quelques jours, à renouveler jusqu’à la disparition de tous les œufs. Il faut souvent plusieurs essais avant de parvenir à les éradiquer.

 

Les bons réflexes de prévention

Vous l’aurez compris, en matière de punaises de lit, mieux vaut prévenir que traiter. En voyage, inspectez votre literie avant de vous coucher, et ne posez jamais votre valise sur le lit, ni ouverte sur la moquette ou un tapis, lieu de ponte privilégié des punaises de lit. Lavez systématiquement toutes vos affaires en rentrant de voyage avant de les remettre dans votre armoire. Désinfectez vos meubles d’occasion avant qu’ils ne franchissent le pas de votre porte, et vérifiez l’intérieur des cartons avant d’y placer vos affaires lors d’un déménagement.

 À lire aussi : Bien choisir mon répulsif anti moustique

 

Clémentine Garnier

Le choix de la rédac

L’année des méduses ?

Autres

L’année des méduses ?

Anti-piqûres et protection solaire

Ostéo-gym, un guide visuel qui nous apprend à adopter les bonnes postures

Maux de dos

Des jambes légères 24 h / 24

Circulation sanguine

Des jambes légères 24 h / 24

Du frais et encore du frais

L’huile de coco : l’huile végétale multi usage de l’été

Corps