Protection auditives dans l’eau

Protection auditives dans l’eau

17 décembre 2021
« J’aime nager mais j’ai les oreilles fragiles ! », Valérie, 26 ans

 

On est de plus en plus sensibilisé aux bruits et aux sons pouvant nuire à l’acuité auditive mais on fait moins attention aux dangers de l’eau à l’intérieur du conduit auditif. Protéger ses oreilles pendant les activités nautiques ou la natation est primordial pour la santé auditive. Si l’eau qui rentre dans le conduit n’est pas correctement évacuée, elle va y stagner et macérer. Elle peut provoquer des irritations, une inflammation ou une sensation d’oreille bouchée. Dans le pire des cas, l’oreille peut s’infecter et être le siège d’une otite externe dite otite du baigneur. La plupart du temps cette otite est provoquée par des bactéries dont la prolifération est favorisée par l’excès d’humidité. Si cette infection est généralement sans gravité, elle peut être très douloureuse.

  À lire aussi : Les bienfaits de la natation

 

Les protections anti-eau

La première précaution après chaque bain est d’évacuer l’eau des oreilles en inclinant la tête sur le côté, puis de sécher minutieusement l’entrée du conduit auditif avec un mouchoir ou une serviette propre. Autre mesure importante : éviter de nettoyer trop souvent les oreilles en enlevant le cérumen ; non soluble dans l’eau, cette cire agit un peu comme un imperméable, elle empêche la pénétration des particules (chlore, sable, germes).

À lire aussi : Prenez soin de vos oreilles !

 

Pour les personnes sujettes aux otites, il est nécessaire d’utiliser des protections auditives. Il en existe plusieurs sortes. Les bouchons standards, en silicone ou en mousse, sont très malléables et s’adaptent au conduit auditif sans exercer de pression dans l’oreille. Imperméables, ils ne bloquent cependant pas les sons, en particulier le bruit de l’eau et des vagues. Les bouchons d’oreilles sur mesure sont réalisés à partir de l’empreinte du conduit auditif. Parfaitement étanches et fabriqués en matière souple et anallergique, ils garantissent une sécurité optimale. Il est toutefois déconseillé de faire de la plongée sous-marine avec des bouchons d’oreilles car ils peuvent empêcher l’équilibre des pressions. Autre solution : le bandeau protège-oreilles. Il se passe par-dessus la tête, il est plus large au niveau des oreilles pour couvrir tout le canal auditif. On peut l’associer aux bouchons, et certains modèles sont équipés de scratch pour s’ajuster à la taille de la tête. Plus récent, un dispositif en kit (film étanche à l’eau mais respirant + gel adhésif) permet de protéger les oreilles sensibles – en continuant à entendre parfaitement – pendant 7 jours.

Christine Nicolet

Le choix de la rédac

Du baume au corps

Corps

Du baume au corps

Riche en plantes médicinales bio

Chacun ses goûts !

Les bons aliments

Chacun ses goûts !

A vous de choisir !

Les chats aussi nous soignent

Animaux

Les chats aussi nous soignent

Une encyclopédie dédiée aux petits félins et à leurs pouvoirs

Solutions d’hiver

Petits maux

Solutions d’hiver

Azéol pour lutter contre les maux de la sphère ORL