THALASSEO THERMES
PROUITS ALLÉGÉS

Des produits allégés pour une alimentation équilibrée

14 avril 2017
Désormais pleinement intégrés dans notre paysage alimentaire, les allégés élargissent nos choix et peuvent nous aider à mieux manger, si on sait les décrypter.

 

Grâce au terme « allégé » qui sonne bien dans le contexte d’excès de nos pays, ces produits sont vus comme une solution minceur. Mais certains professionnels de santé pensent qu’ils sont inutiles pour perdre du poids. La réalité est intermédiaire. Les produits allégés ont des compositions très différentes ; ils peuvent donc être utiles pour certaines personnes, sans l’être pour d’autres.

 

Un aliment allégé en quoi ?

Tous les groupes alimentaires sont concernés par des versions allégées. Et l’allégement peut toucher différents critères nutritionnels. Est-ce qu’un aliment allégé contient moins de calories ? Cela dépend… Il peut être allégé en sucres et/ou en graisses et/ou en calories. Le réflexe à avoir est donc de lire l’étiquette, car celle-ci doit indiquer sur quoi porte l’allégement. Cette mention ne figure pas clairement sur la face avant de l’emballage ? Cherchez alors la dénomination de vente, c’est-à-dire les mots résumant les caractéristiques du produit, comme « Compote pomme nature allégée en sucres » ou « Crème légère à 15 % de Mat. Gr. ». Attention, certains aliments allégés en sucres peuvent être plus riches en graisses, et inversement.

Que signifie la mention de produit allégé ?

Les allégés peuvent être désignés par différents termes, encadrés par la réglementation. Le mot « allégé » (ou « léger » ou « light ») désigne un produit dont l’apport est réduit d’au moins 30 % par rapport au produit de référence. Si un chocolat au lait est allégé en calories, il apporte au minimum 30 % de calories en moins que le chocolat de base ou que la moyenne des chocolats au lait français. S’il est allégé en sucres ou en graisses, il comporte 30 % de sucres ou de graisses en moins. Les produits laitiers et les corps gras allégés font office d’exception à cette définition générale (voir détails en page suivante).

Et la mention sans sucres ?

Il existe une nuance pour le mot « light ». Alors qu’un aliment light contient au minimum 30 % de sucres en moins, une boisson light ne contient pas de sucres du tout (donc pas de calories) : les sucres sont remplacés par des édulcorants. En ce qui concerne les aliments qui ne contiennent pas du tout de sucres (certaines confiseries à base d’édulcorants), ils portent la mention « sans sucres ». Celle-ci ne doit pas être confondue avec l’indication « sans sucres ajoutés », qui signifie que l’aliment ne contient que les sucres apportés par les ingrédients mis en œuvre.

 À lire aussi : sucre ou édulcorant
L’allégement en sel : un sujet parallèle

L’allégement en sel : un sujet parallèle

Le sel n’apporte pas de calories ; les produits qui sont uniquement allégés en sel ne sont donc pas destinés à la perte de poids.

 

Les différentes familles des produits allégés

 

Du lait à l’huile, en passant par les compotes et le chocolat, les allégements sont différents, donc les profils nutritionnels aussi.

 

Le terme « allégé » répond à des définitions particulières pour les corps gras et les produits laitiers, qui dépendent en fait des codes des usages des professions concernées. Les connaître permet de mieux comprendre et de mieux consommer les différents groupes alimentaires.

Des aliments allégés en gras

  • Le beurre doit contenir 82 % de matières grasses, et le beurre allégé 41 %. D’autres corps gras à base de lait peuvent être fabriqués avec un taux de graisses différant de 82 % ou 41 %, mais ils ne peuvent pas mentionner « beurre ».
  • La crème contient 30 % de matières grasses, et sa version allégée 15 %. Là aussi, on trouve des produits qui ressemblent à de la crème mais sans en porter le nom car leur taux de lipides est différent (certains n’affichent que 5 %).
  • L’allégement des huiles n’existe pas ; elles contiennent toutes 100 % de matières grasses. On trouve en revanche des sauces salades allégées : l’huile y est remplacée en partie par de l’eau ou du lait.
  • Le lait entier contient 3 % de lipides (emballage de couleur rouge), le demi-écrémé 1,5 % (emballage bleu) et le lait écrémé 0 % (pack vert). Si on allège le lait en graisses, cela modifie un peu son goût et sa texture, mais pas ses teneurs en minéraux. Le lait écrémé reste donc riche en calcium.
  • En général, un yaourt nature est fabriqué à partir de lait demi-écrémé et contient donc 1,5 % de lipides. Mais on peut trouver des yaourts à 0 % de matières grasses (fabriqués à partir de lait écrémé), d’autres à 3 % (à partir de lait entier) et même à 5 % (enrichis avec de la crème).

Des aliments allégés en sucres

  • Du côté des confiseries, on trouve des versions « sans sucres » qui n’apportent pas de sucres et quasiment pas de calories. Elles sont fabriquées à partir d’édulcorants et de polyols, des sucres-alcools qui donnent un goût sucré tout en étant deux fois moins caloriques que le sucre.
  • Les compotes et les confitures existent en versions allégées en sucres ajoutés. Il y a même des compotes « sans sucres ajoutés » : elles ne contiennent que les sucres issus des fruits utilisés.
  • Dans le secteur des boissons, on trouve quelques versions « à teneur réduite en sucres » (avec 30 % de sucres en moins). Mais il y a surtout des boissons light, dans lesquelles l’allégement est total ; elles contiennent donc zéro sucre et zéro calorie.

Des aliments allégés en calories

  • Certains aliments, comme les plats cuisinés individuels, sont allégés en énergie. Des marques proposent des couscous, des ravioles… à moins de 300 calories la portion, alors que les plats classiques contiennent entre 400 et 500 calories.
  • Certaines céréales pour le petit-déjeuner sont allégées en graisses et/ou en sucres ajoutés par rapport à la majorité des autres céréales. Elles sont un peu moins caloriques, mais apportent autant, voire plus de fibres.
  • Il existe des biscuits allégés, qui le sont en graisses et/ou en sucres. On en trouve même « sans sucres » du tout. Et au rayon des chocolats, il y a des versions allégées en graisses et/ou en sucres, et d’autres « sans sucres ajoutés ».

 

Le goût du sucre sans ses calories

Le goût du sucre sans ses calories

Les édulcorants ont un goût sucré très puissant, n’apportent pas de calories et ne participent pas à la formation de caries. Grâce à eux, les industriels remplacent tout ou partie du sucre dans certains produits. Et nous pouvons nous-mêmes les utiliser sous forme d’édulcorants de table (en poudre, en « sucrettes » ou liquides) pour sucrer nos boissons chaudes, laitages, desserts, etc.

 

 

Une alimentation équilibrée et diététique

Il est difficile de perdre du poids en les consommant, mais ils peuvent nous aider à améliorer notre alimentation.

 

Leurs compositions nutritionnelles diffèrent tant qu’il est impossible de donner un conseil unique pour la consommation des produits allégés. Entre un biscuit allégé en sucres mais qui reste très calorique, un plat cuisiné allégé qui risque lui de ne pas être assez rassasiant, et une boisson light qui n’apporte pas de calories, le mode d’emploi n’est pas le même. Suivez le guide…

Des produits allégés pour aider à maigrir

Chez une personne qui consomme quotidiennement des aliments plutôt gras et sucrés, les versions allégées peuvent aider à perdre du poids. Encore faut-il que l’ensemble de l’alimentation soit adapté en version légère. Consommer de temps en temps des biscuits allégés, du chocolat allégé et des chips allégées ne sert à rien. Si quelqu’un consomme en revanche chaque jour des céréales, du lait entier, du beurre, des plats cuisinés, du soda, et du sucre dans son café, il peut être utile de les remplacer. Céréales allégées, lait écrémé, beurre allégé, plats allégés, soda light, sucrettes peuvent alors être au rendez-vous, pour un objectif minceur. Sachant que cette adaptation n’est bien sûr valable que si les quantités consommées restent inchangées.

Précisons tout de même que pour les gros consommateurs de produits sucrés, les édulcorants peuvent être utiles. Ils ne font pas maigrir à eux seuls. Mais plusieurs études récentes ont montré que, dans le cadre d’un régime hypocalorique, on perd un peu plus de poids en remplaçant le sucre par des édulcorants que si on ne le fait pas.

 À lire aussi : Pour maigrir, mangeons des calories négatives

 

Du sans sucres pour les diabétiques

Le sucre n’est pas totalement supprimé de leur alimentation. Ils peuvent en consommer un peu chaque jour, surtout si leur diabète est bien équilibré. À côté de cela, ils peuvent s’ils le souhaitent intégrer des édulcorants de table dans leur alimentation, car ceux-ci offrent le plaisir du goût sucré, sans apport de sucres ni de calories et sans modification de leur taux de sucre sanguin. De même, ils peuvent consommer des aliments sans sucres, à savoir des confiseries sans sucres et des boissons light.

Alimentation équilibrée et légèreté

Pour les personnes qui n’ont pas de problèmes de santé ni de poids, la consommation d’allégés n’est pas indispensable. Elle peut juste être utile en cas d’objectifs particuliers.

Quelqu’un qui souhaite manger moins gras peut adopter certains allégés en remplacement des aliments habituels : crème allégée, sauces légères, yaourts à 0 % ou à 1,5 % de matières grasses, etc.

Si un individu souhaite manger moins de sucre ajouté, il peut remplacer ses habituelles compotes et confitures par des versions allégées. Il peut aussi choisir de consommer des aliments avec édulcorants.

En fait, les produits allégés peuvent être surtout pertinents chez les personnes qui ont de grosses consommations d’aliments spécifiques. Pour une personne qui boit chaque jour un litre de soda, il est judicieux d’opter pour la version light (l’apport passe alors de 400 calories à 0). À l’inverse, si quelqu’un ne consomme qu’un verre de lait de 20 cl par jour, passer du lait demi-écrémé au lait écrémé économise seulement 27 calories, ce qui ne sert à rien.

Dans tous les cas, on peut noter que les édulcorants et les aliments sans sucres, comme les bonbons ou les chewing-gums, préservent la santé dentaire.

 À lire aussi : Alimentation pour maigrir, cela existe-t-il vraiment ?

 

Ne pas alléger le plaisir

Ne pas alléger le plaisir

Ne remplacez un aliment par sa version légère que si celle-ci vous procure autant de plaisir. Car si elle ne vous plaît pas, vous allez être frustré et en manger plus ou consommer autre chose pour compenser.

 

Audrey Aveaux, Diététicienne-Nutritionniste

Le choix de la rédac

Les règles abondantes et douloureuses

Gynécologie

Les règles abondantes et douloureuses

Faciliter le dialogue entre patientes et gynécologues

Le jour et la nuit

Stress

Le jour et la nuit

Une journée sereine et une nuit reposante

Un petit coup de mou ? On a les solutions.

Autres

Un petit coup de mou ? On a les solutions.

Deux options s’offrent à vous !

Un autre regard sur Alzheimer

Maladies neurologiques

Un autre regard sur Alzheimer

Aider et accompagner les malades