THALASSEO THERMES
Ne passez plus à côté de vos préliminaires

Ne passez plus à côté de vos préliminaires

16 juin 2016
La question a fait couler beaucoup d’encre et continue d’agiter beaucoup de couettes : un rapport sexuel est-il envisageable sans préliminaires ? Ce sont surtout les femmes qui insistent sur leur importance : mais pourquoi sont-elles si longues à la détente ?

 

Pour ceux et celles qui seraient nés de la dernière pluie, rappelons qu’on appelle préliminaires les caresses pratiquées en début de rapport sexuel pour exciter son partenaire. Caresses des zones érogènes, massages coquins, utilisation de sextoys, d’aliments, de glaçons… bref, à chaque couple sa méthode. Mais à chaque couple aussi ses incompréhensions : nombreuses sont les femmes qui reprochent à leur partenaire de ne pas consacrer assez de temps aux préliminaires, ce qui nuit à leur plaisir.

 

De l’importance de la lubrification

On ne le répètera jamais assez : pour prendre du plaisir, il faut que ça glisse, et donc que le vagin soit suffisamment lubrifié pour rendre agréable la pénétration. Sinon, gare aux frottements de va-et-vient et à une sensation d’inconfort peu compatible avec le plaisir. Comment s’enclenche la lubrification ? C’est une réponse physique déclenchée par l’excitation sexuelle chez la femme : la vasodilatation, phase où les tissus de la zone pelvienne se gorgent de sang, provoque la sécrétion d’un liquide clair et légèrement visqueux. La quantité produite n’est pas toujours représentative du niveau d’excitation de la femme, et on ne peut pas définir un niveau normal de lubrification : l’important est que la pénétration puisse se faire sans douleur pour les deux partenaires. En cas de lubrification insuffisante, qui peut être causée par des facteurs physiques ou hormonaux, il est toujours possible d’utiliser un lubrifiant, mais il est toujours important de s’interroger sur le temps consacré à l’éveil du désir.

 

Le temps du désir

Chacun a son propre tempo en matière de montée du désir : le temps nécessaire pour faire monter l’excitation et provoquer la lubrification varie beaucoup selon les individus, la complicité dans le couple, le contexte dans lequel se déroule le rapport sexuel… Lorsqu’une femme termine d’étendre du linge, ou tente de préparer sa réunion du lendemain une fois les enfants couchés, le temps nécessaire pour faire grimper son excitation et provoquer la lubrification sera logiquement plus long que devant un film érotique ou toute situation favorisant une tendre complicité. Son partenaire doit tenir compte du contexte et prendre le temps nécessaire pour éveiller les sens de l’autre.

 

Et le temps du plaisir !

Loin d’être fastidieuse, la phase de préliminaires permet aussi au désir de l’homme de croître en sentant monter l’excitation de sa partenaire. Avec des préliminaires bien menés, il est d’ailleurs possible que l’orgasme survienne avant la pénétration. Et n’oublions pas que les hommes ont eux aussi de nombreuses zones érogènes qui ne demandent qu’à être stimulées pour faire grimper la température. Les préliminaires sont avant tout et surtout un jeu de séduction qui permet au couple de fusionner plus intensément lors de l’acte sexuel : ce serait vraiment dommage de s’en priver. Même si un petit quickie s’avère parfois très bénéfique, mais ceci est une autre histoire.

Clémentine Garnier

Le choix de la rédac

Le jour et la nuit

Stress

Le jour et la nuit

Une journée sereine et une nuit reposante

Un petit coup de mou ? On a les solutions.

Autres

Un petit coup de mou ? On a les solutions.

Deux options s’offrent à vous !

Un autre regard sur Alzheimer

Maladies neurologiques

Un autre regard sur Alzheimer

Aider et accompagner les malades

Avis aux cheveux et ongles fatigués

Cheveux

Avis aux cheveux et ongles fatigués

Une petite dose de nutriments essentiels…