Précautions lors de la tonte d’un chien

Précautions lors de la tonte d’un chien

01 juillet 2022
Une tonte partielle peut être pratiquée pour des raisons esthétiques mais aussi pour protéger un chien de la chaleur, des épillets, de l’entrée de corps étrangers dans les oreilles…

 

Avant de manier la tondeuse, on s’informe… D’ailleurs, la tonte est-elle nécessaire ? L’air emprisonné dans les poils du chien joue le rôle d’un isolant naturel. S’il fait très chaud, on peut cependant désépaissir un pelage long et dense mais sans tondre trop court. Un chien dont la peau est dénudée peut attraper un coup de soleil ! Préalables à la tonte, un brossage du pelage et, s’il est sale, un lavage.

 À lire aussi : Comment nettoyer les oreilles d’un chien ?

 

Comment ne pas lui faire peur ?

La première fois, habituez d’abord le chien au bruit de la tondeuse et attendez qu’il soit calme pour commencer. Il est indispensable qu’il vous fasse confiance – sinon, vous risquez de lui faire mal et la prochaine tonte en serait d’autant plus délicate. Tondez légèrement, de l’avant vers l’arrière du chien, dans le sens du poil et sans coller à la peau. Quand vous abordez les membres, passez la tondeuse du haut vers le bas, pour ne pas blesser la peau au niveau des articulations. Les zones les plus sensibles sont les jonctions entre les cuisses et l’abdomen ainsi que les plis au-dessus des coudes.

 À lire aussi : Chiens : les remèdes antistress

 

Comment respecter son standard ?

Dans les races où la tonte est systématique (yorkshire terrier, caniches, bichons, bedlington terrier…), il existe des règles à respecter. Avant de vous lancer, demandez conseil à un toiletteur professionnel. Il est d’ailleurs plus prudent de prendre rendez-vous dans un salon si vous craignez de ne pas obtenir de votre chien qu’il reste tranquille pendant la tonte.

À lire aussi : Chien : faut-il détartrer ses dents ?

 

Faut-il tondre sous les pieds ?

Le chien transpire par les coussinets plantaires. Cette zone doit donc rester bien aérée, surtout en été. De plus, le fait de toiletter le dessous des pieds limite le risque d’accrochage d’épillets de graminées. S’ils se fichent entre les doigts, ces épillets engendrent des infections difficiles à soigner. Pour éviter d’en arriver là, tondez les extrémités des pattes chez les chiens qui ont des poils longs à cet endroit. Coupez aux ciseaux les poils qui dépassent entre les coussinets puis passez la tondeuse de l’intérieur vers l’extérieur du pied (en utilisant une tête de coupe de 1 mm). Attention à ne pas couper la peau reliant les doigts !

Et les oreilles ?

Chez les chiens à oreilles tombantes, des poils abondants à l’entrée du conduit auditif limitent la ventilation de l’oreille. Il est préférable de tondre la partie inférieure des pavillons des oreilles pour éviter la macération du cérumen.

À double vitesse

À double vitesse

Choisissez une tondeuse à double vitesse. La vitesse lente est pratique pour les zones sensibles, comme le pourtour des oreilles ou les articulations. Une bonne tondeuse permet aussi de varier la longueur de coupe pour s’ajuster au type de pelage.

Le choix de la rédac

Du baume au corps

Corps

Du baume au corps

Riche en plantes médicinales bio

Chacun ses goûts !

Les bons aliments

Chacun ses goûts !

A vous de choisir !

Les chats aussi nous soignent

Chat

Les chats aussi nous soignent

Une encyclopédie dédiée aux petits félins et à leurs pouvoirs

Solutions d’hiver

Petits maux

Solutions d’hiver

Azéol pour lutter contre les maux de la sphère ORL