Faites la peau aux cicatrices

Faites la peau aux cicatrices

04 février 2022
En creux ou en relief, une marque cutanée n’est jamais très agréable à afficher. Comment faire pour s’en débarrasser ?

 

Il y a des chocs que la peau encaisse plutôt bien et d’autres, en revanche, qui la marquent à vie. Qu’importe l’étendue de la blessure tant qu’elle reste superficielle. Griffé, coupé ou brûlé, l’épiderme se reconstitue en quelques semaines à l’identique et ne laisse donc pas de trace. Néanmoins, si le derme, à savoir la couche cutanée située entre l’épiderme et l’hypoderme, est endommagé, c’est une autre histoire. Les cellules chargées de réparer les dégâts mettront entre six mois et deux ans à colmater les brèches et, malgré toute leur bonne volonté, elles ne parviendront jamais à dupliquer fidèlement le tissu altéré. À défaut de se faire oublier, la plaie laissera une cicatrice plus ou moins discrète. Heureusement, cette réalité peut ne pas être une fatalité à condition d’agir pendant le processus de réparation ; une fois la cicatrice installée, elle devient plus difficile à estomper.

 À lire aussi : 10 signes pour reconnaître une peau déshydratée

 

Les bons réflexes

L’idéal est d’intervenir sur une cicatrice en cours de formation pour favoriser le processus de restauration cutanée et minimiser l’apparition de la marque. Il faut parfaitement désinfecter la plaie, laisser tomber la croûte d’elle-même et éviter d’exposer la cicatrice au soleil pendant plusieurs mois. L’univers de la dermocosmétique met aussi à disposition des crèmes cicatrisantes. Dédiées à stimuler le renouvellement cellulaire, à prévenir l’épaississement cutané, à apaiser les sensations d’inconfort et écarter tout risque d’infection, elles contiennent des agents antibactériens, du zinc, du collagène ou de l’acide hyaluronique.

 À lire aussi : Chasser le teint gris

 

S.O.S. dermato

Si une cicatrice est particulièrement inesthétique, les dermatologues peuvent encore agir. Utilisée en cas d’acné, la technique de dermorestauration consiste à activer la synthèse de collagène avec des micro-aiguilles. Le peeling à l’acide trichloracétique est aussi pratiqué sous anesthésie locale. Le but ici est de provoquer une desquamation de la peau pour qu’elle se régénère en profondeur et d’atténuer l’aspect des marques en surface. Le laser, enfin, peut aussi être envisagé pour corriger l’aspect de la cicatrice.

 À lire aussi : Cicatrices : sauvez votre peau

 

Quid des vergetures ?

Même si elles ne sont pas conséquentes aux coupures chirurgicales ou accidentelles, les vergetures n’en demeurent pas moins des cicatrices, laissées par la rupture des fibres d’élastine lors d’un brusque changement de poids. Certes, elles blanchissent et s’estompent avec le temps, mais ne disparaissent jamais complètement. Pour les effacer au maximum, on mise sur les soins correcteurs qui contiennent du rétinol – une molécule qui augmente la production de collagène et d’élastine, et réduit les lésions.

 

Opération camouflage

Opération camouflage

Pour camoufler une cicatrice sous du maquillage, il faut un fond de teint correcteur, qui est riche en pigments. Il suffit de l’appliquer sur la marque avec un disque en mousse, puis de bien l’étaler au pinceau pour éviter les démarcations.

 

Véronique Aïache

Le choix de la rédac

Du baume au corps

Corps

Du baume au corps

Riche en plantes médicinales bio

Chacun ses goûts !

Les bons aliments

Chacun ses goûts !

A vous de choisir !

Les chats aussi nous soignent

Animaux

Les chats aussi nous soignent

Une encyclopédie dédiée aux petits félins et à leurs pouvoirs

Solutions d’hiver

Petits maux

Solutions d’hiver

Azéol pour lutter contre les maux de la sphère ORL