Essayer le Yoga pour se relaxer

Essayer le Yoga pour se relaxer

24 septembre 2012

Le yoga, un sport ou une technique de relaxation ? Quels sont ses bienfaits ? Très tendance, il est plus que bienvenu dans ce monde de stress.

 

Trop raide pour le Yoga Nidra ?

« Le yoga n’est pas une histoire de souplesse, explique Jennifer Aknin, professeure de yoga et directrice de La Parisienne dont la 16e édition aura lieu les 7, 8 et 9 septembre. Les personnes trop laxes comme les danseurs ont plein de mauvaises habitudes. En allant vers leur facilité, la souplesse, elles n’ont pas une grande maîtrise de leurs articulations, notamment au niveau du bassin. Elles ne vont pas forcément comprendre l’action à mener, les difficultés et les connectaient existantes. Ce qui n’est pas le cas des raides qui iront vers cette recherche. »

 

Quand vais-je ressentir les premiers bénéfices du Yoga ?

Au fil des séances on découvre ou redécouvre son corps, ses limites et ses déséquilibres. On sent que tous les muscles ont travaillé. Les membres se délient. Les mouvements gagnent en aisance. En créant un lien entre le corps, la respiration et le bien-être, on ressort détendu, apaisé, plus zen. « Sans faire des exercices compliqués, on demande de synchroniser le souffle sur la posture, la respiration sur le mouvement. Rien que cela nécessite une certaine discipline qui relie le corps, le souffle et le mental. Le travail sur l’inspiration et l’expiration calme l’hyperactivité que l’on a en soi. Allonger l’expire libère les tensions au niveau du plexus solaire. » Le système nerveux parasympathique favorise le repos, la relaxation et la restauration des forces.

 

Je n’ai pas seulement appris à respirer avec le Yoga Bikram !

La sédentarité, le stress, l’anxiété, les mauvaises positions, les vêtements trop serrés coupent notre souffle. Contracté, le diaphragme se bloque et nous ne respirons pas à fond. La synchronisation du souffle avec les mouvements est assez perturbante. La coordination, lever le bras droit avec la jambe gauche, ne fut pas chose facile. « Le yoga demande une certaine concentration pour exécuter correctement les postures. Au début, il est difficile de lâcher prise. On est souvent plus dans la réflexion, la compréhension de l’information demandée. Une fois plus à l’aise dans les positions, donc dans la synchronisation du souffle et des mouvements, on est dans le mental, à ce que l’on fait. »

 

Un bon complément pour la course à pied ?

« Le yoga permet de synchroniser la respiration sur la course un peu comme un métronome. En vous concentrant dessus, vous irez un peu plus loin dans votre effort. Le yoga tonifie et renforce les muscles profonds et les étire, tout en assouplissant les articulations. » Autre avantage ? « C’est un accélérateur de récupération et il prévient les courbatures. » En optimisant la respiration et la détente musculaire, on améliore la qualité de l‘oxygénation dans le sang. « En récupérant plus vite, vous préservez votre corps. Moins fatigué, il est plus performant. »

À lire

À lire

LA BIBLE DU YOGA
Si vous n’avez pas envie d’aller pratiquer le yoga dans une salle, ce livre vous explique 170 postures, illustrées par des photos, avec mise en garde si nécessaire. Raide ou souple, commencez comme vous êtes. Le yoga frappe à votre porte et le tourbillon de la vie s’éclipse.
Christina Brown, Guy Trédaniel éditeur, 22 €.
Clarisse Nénard

Le choix de la rédac

Arrêter de fumer… naturellement

Huiles essentielles

Arrêter de fumer… naturellement

Gérer les envies ponctuelles

Des gommes pleines de bourgeons pour se protéger des maux de l’hiver

Phytothérapie

Le moral au beau fixe avec le millepertuis

Phytothérapie

Le moral au beau fixe avec le millepertuis

Retrouver un état d’esprit positif et un équilibre émotionnel

Le tofu dans tous ses états

Les bons aliments

Le tofu dans tous ses états

Cet ingrédient mystérieux se décline de bien des façons…