MEDTRONIC PARLONS DIABÈTE
Notre flore bactérienne

Notre flore bactérienne

01 novembre 2018
« Quelles sont les différences entre un prébiotique et un probiotique ? », Alice, 56 ans

 

Les deux substances sont de véritables partenaires de notre santé. Malgré leur nature et leur origine différentes, leurs rôles sont complémentaires et synergiques.

Les probiotiques sont définis par l’OMS comme « des micro-organismes vivants, qui, lorsqu’ils sont consommés en quantités adéquates, produisent un effet bénéfique pour la santé de l’hôte ». Ils sont particulièrement indiqués lorsque la flore bactérienne (microbiote) et le transit intestinal sont perturbés.

 

Bactéries vivantes et supports inertes

Il existe 400 à 600 familles probiotiques. Les principales sont les bactéries lactiques qui comprennent les lactobacilles, les bifidobactéries et les streptocoques. La levure de bière active ou vivante (essentiellement Saccharomyces cerevisiae de la souche boulardii) est un probiotique issu d’une colonie de champignons.

Contrairement aux probiotiques, les prébiotiques ne sont pas des éléments vivants, ils sont inertes comme les vitamines par exemple. Ils se définissent comme des ingrédients alimentaires naturels qui sont fermentés sélectivement. Ils prennent soin de la flore intestinale et de notre santé d’une autre façon. Ils sont utiles à la croissance ou à l’activité des bonnes bactéries implantées dans l’intestin et servent de nourriture aux probiotiques pour les aider à se multiplier rapidement. L’association des deux s’appelle des symbiotiques.

Une association de bienfaiteurs

Les probiotiques favorisent la digestion des nutriments en renforçant le transit et en améliorant l’efficacité de la barrière intestinale. En colonisant l’intestin ils empêchent le développement de bactéries potentiellement toxiques et favorisent l’immunité pour empêcher certains microbes de provoquer des infections généralisées. Les prébiotiques travaillent à l’équilibre intestinal en libérant dans le microbiote des substances bénéfiques qui atténuent les désordres digestifs, les inflammations et les infections dans tout le corps.

 À lire aussi : Prébiotiques et probiotiques, le duo gagnant

 

Des sources alimentaires différentes

Il est facile de consommer des prébiotiques en grandes quantités via l’alimentation. Ils sont issus pour la majorité de fibres alimentaires non digestibles, en particulier l’inuline, l’oligofructose et d’autres fructo-oligosaccharides (FOS). Ils sont naturellement présents dans l’ail, l’artichaut, l’asperge, la banane, la chicorée, l’endive, l’oignon, la figue, le topinambour, le blanc de poireau, le soja, la tomate. En revanche, les probiotiques sont essentiellement véhiculés par les aliments riches en ferments lactiques que l’on trouve naturellement dans les yaourts, les laits fermentés (lait ribot, kéfir), les fromages fermentés, la choucroute. Ils sont aussi disponibles sous forme de compléments alimentaires ou de médicaments associés ou non à des prébiotiques.

 À lire aussi : Les probiotiques dans la cuisine

 

Une durée de vie courte

Avec les probiotiques, toutes les bactéries « amies » n’ont pas la même efficacité ni les mêmes propriétés, il faut bien choisir la ou les souches selon les résultats désirés. Les effets bénéfiques sont dits souches-dépendants. D’autre part, les probiotiques sont des substances vivantes donc fragiles. Pour être actifs les compléments alimentaires doivent présenter une concentration d’au minimum trois milliards de bactéries vivantes, stables dans le temps et résistantes au processus de la digestion. Elles ne colonisent l’intestin que de manière temporaire, leur durée de vie varie de quelques jours à quelques semaines. Il convient de faire des cures d’au moins trois ou quatre semaines, à renouveler plusieurs fois par an.

 À lire aussi : Le microbiote intestinal : un allié de taille

 

Christine Nicolet

Le choix de la rédac

Laissez les extraits de plantes bio entrer chez vous

Compléments alimentaires

Laissez les extraits de plantes bio entrer chez vous

Pour renforcer le système immunitaire.

En toute clarté

Visage

En toute clarté

À vous le teint frais et lumineux !

Vous pouvez enfin respirer !

Petits maux

Vous pouvez enfin respirer !

À vous de choisir

Les règles abondantes et douloureuses

Gynécologie

Les règles abondantes et douloureuses

Faciliter le dialogue entre patientes et gynécologues