AIL NOIR
Nicoletta : « Je crois au lien entre toutes les générations ! »

Nicoletta : « Je crois au lien entre toutes les générations ! »

10 mai 2013
Celle que Ray Charles surnommait la seule blanche avec une voix de Noire fait désormais partie du patrimoine de la chanson française. Et comme sa vie est un manège, Nicoletta nous entraîne aujourd’hui « Ici et ailleurs ».

 

Vous avez déclaré « Jusqu’à 30 ans, j’étais une femme écorchée vive avec ses désirs manqués, ses aspirations et ses rêves. » Êtes-vous aujourd’hui une femme apaisée ?

J’ai un pied dans la vie réelle et je suis comme toutes les femmes. J’essaie de me bonifier et surtout de m’épanouir. Moi, je n’ai pas peur de la vieillesse. L’âge apporte des vertus et une certaine sagesse. On a moins peur de soi avec le temps. J’accepte la loi de la fatalité. Même si je sais que la dernière ligne droite va arriver dans quelque temps, je veux savourer jusqu’au bout mes dernières secondes.

Quelle est votre préoccupation principale : garder la ligne, être en bonne santé ou paraître plus jeune ?

Être en bonne santé est pour moi le plus important. Je fais tout pour. J’ai une bonne hygiène de vie. Je dors bien, je me réveille toujours à la même heure. Je me couche vers minuit quand je ne travaille pas et je me réveille toujours vers 7 heures le matin.

Comment préservez-vous votre santé ?

Tous les matins, je prends des vitamines pour me mettre sur pied. Je vais depuis plus de 25 ans chez le même pharmacien du fait de sa proximité qui le rend aussitôt accessible. Il me conseille aussi bien dans le choix de mes huiles essentielles pour me prémunir contre les bobos qui passent que dans celui des oméga 3 pour préserver mes neurones !

Quel est votre premier réflexe si vous avez quelques kilos à perdre ?

Régime et exercice physique. L’un ne va pas sans l’autre !

En matière de nutrition, faites-vous particulièrement attention à ce que vous mangez ?

En général, je mange à heure fixe. Je bois de l’eau entre les repas. Je me presse une orange chaque matin et je croque une pomme dans l’après-midi. J’évite également de me resservir deux fois du même plat.

Pensiez-vous que la petite Nicole Grisoni qui débuta avec L’homme à la moto et La musique allait un jour devenir une chanteuse qui appartient désormais au patrimoine de la chanson française ?

Les gens qui viennent à mes concerts me donnent tellement de preuves de gentillesse que je me sens de plus en plus proche d’eux. J’avance en même temps que mon public et j’ai l’impression qu’il rajeunit avec moi.

Pourriez-vous me citer une qualité que vous aviez à vos débuts et une que vous avez aujourd’hui et qui vous semble indispensable ?

À mes débuts, j’étais naïve et rebelle à la fois. Aujourd’hui, je sais être à l’écoute et je suis aussi bien ancrée dans la vie. Un artiste doit savoir se mettre en danger. Je suis indépendante et propriétaire de ma voix. Mais je laisse Jean-Christophe, mon compagnon depuis vingt-deux ans, gérer ma carrière.

Qu’attendez-vous aujourd’hui de la vie ?

J’ai envie de choses normales. Que mon fils soit très heureux et fonde sa petite famille, car j’ai hâte de chanter Mamy Blue à mon petit-enfant. Mais je ne veux pas m’en mêler. Chacun sa liberté !

À écouter

À écouter

Ici et ailleurs
Le dernier album de Nicoletta contenant 12 titres dont des duos avec Joey Starr ainsi qu’avec Florent Pagny, Wagram Music.

Propos recueillis par Didier Galibert

Le choix de la rédac

ARKOPHARMA

Compléments alimentaires

Parce qu’une peau préparée est une peau mieux protégée

Nourrissez votre peau de l’intérieur…

Comment se débarrasser des pellicules

Dermatologie

Comment se débarrasser des pellicules

Pour avoir un cuir chevelu en bonne santé

On mange quoi ce soir ? Spécial kids

Les bons aliments

White Box Icon
7 plantes + 2 bourgeons = détox

Compléments alimentaires

7 plantes + 2 bourgeons = détox

Nettoyage intérieur !