MEDTRONIC PARLONS DIABÈTE
Les multiples bienfaits de la bourrache

Les multiples bienfaits de la bourrache

18 octobre 2018
Anti-inflammatoire, anti-âge, émolliente, hydratante, la bourrache possède bien des super pouvoirs. Qu’on utilise l’huile de bourrache ou les fleurs de bourrache, c’est une plante à intégrer dans votre pharmacopée naturelle au quotidien.

 

Originaire d’Afrique du Nord, la bourrache se reconnaît à ses jolies fleurs bleues en forme d’étoile. Son nom vient de l’arabe « abou rash », qui signifie « père de la sueur ». La bourrache aurait en effet des vertus sudorifiques, mais elle ne s’arrête pas là. Comestibles, ses fleurs et jeunes feuilles peuvent se manger en salade, ou être consommées en infusion. On extrait également de l’huile de bourrache de ses graines.

 

Composants de la bourrache

Les graines de bourrache renferment une quantité importante d’acides gras poly-insaturés omega-6 : les précieux acide gamma-linolénique (AGL) et l’acide linolénique (AL). Le corps transforme le AGL en en prostaglandines, des composés qui participent à la bonne santé du système immunitaire et combattent les inflammations, et convertit l’AL en AGL aussi. Cet acide gamma-linolénique agit aussi directement sur des cellules pour supprimer leur réponse inflammatoire.

 À lire aussi : Les huiles végétales, les autres stars de la santé au naturel

 

Elle contient également de l’acide oléique, et des acides gras saturés. Ces différents composants lui donnent des pouvoirs antioxydants et anti-inflammatoires intéressants. Quant aux feuilles, tiges et fleurs, leur richesse en nitrate de potassium confèrerait à la bourrache des vertus diurétiques et dépuratives – qui n’ont toutefois pas été démontrées à ce jour.

 

Côté santé, l’action de la bourrache contre la polyarthrite rhumatoïde

Grâce à son action anti-inflammatoire, l’huile de bourrache apporte un soulagement face aux symptômes liés à la polyarthrite rhumatoïde1. Sous forme de complément alimentaire, elle réduit les douleurs et la raideur articulaire. La bourrache ne peut bien entendu pas se substituer à un traitement médical.

 À lire aussi : La menthe poivrée, championne contre les migraines et la fatigue

 

Côté beauté, les vertus anti-âge de l’huile de bourrache

On en revient au précieux acide gamma-linolénique (AGL), dont les quantités diminuent au fil des années dans l’organisme. Il confère à la bourrache une forte action émolliente et hydratante, très efficace dans la lutte contre le vieillissement cutané. L’huile de bourrache s’utilise ainsi de manière efficace comme anti-rides. Elle redonne souplesse et élasticité à la peau, prévient la déshydratation, et hydrate les peaux sèches ou dévitalisées. Elle redonne aussi de la vitalité aux cheveux secs et aux ongles cassants. Comment l’utiliser ? Soit en la mélangeant à de l’huile d’amande douce avant de l’appliquer directement sur la peau, soit sous forme de complément alimentaire en gélule.

 À lire aussi : L’aloe vera, l’allié de notre peau et de notre transit

 

Côté prévention, la fleur de bourrache en infusion contre les petits maux de l’hiver

En infusion, la bourrache aide l’organisme à lutter contre les rhumes, bronchites, états grippaux et autres maux qui reviennent avec le froid. Aux premiers signes de refroidissement, concoctez-vous une tisane à base de fleurs de bourrache séchées. Utilisez une cuillère à soupe de fleurs par tasse, et laissez infuser 10 à 15 minutes.

 

Précautions d’emploi de la bourrache

Attention tout de même à ne pas abuser de la bourrache. Ses parties aériennes contiennent des alcaloïdes pyrrolizidiniques, dont la consommation excessive peut entraîner une grave intoxication du foie. Elle est donc proscrite chez les patients souffrant déjà de troubles hépatiques.

Sachez aussi que la bourrache est contre-indiquée chez les femmes enceintes et allaitantes, et chez les enfants de moins de 18 ans. Enfin, la bourrache entraîne parfois des nausées, des diarrhées et des gaz.

 

1 – Source : Leventhal LJ, Boyce EG, Zurier RB. Ann Intern Med , 1993, vol. 119 (pg. 867-73). Treatment of rheumatoid arthritis with gammalinolenic acid. et Zurier RB, Rossetti RG, Jacobson EW, DeMarco DM, Liu NY, Temming JE, White BM, Laposata M. Arthritis Rheum. 1996 Nov;39(11):1808-17. Gamma-Linolenic acid treatment of rheumatoid arthritis. A randomized, placebo-controlled trial.

Clémentine Garnier

Le choix de la rédac

Laissez les extraits de plantes bio entrer chez vous

Compléments alimentaires

Laissez les extraits de plantes bio entrer chez vous

Pour renforcer le système immunitaire.

En toute clarté

Visage

En toute clarté

À vous le teint frais et lumineux !

Vous pouvez enfin respirer !

Petits maux

Vous pouvez enfin respirer !

À vous de choisir

Les règles abondantes et douloureuses

Gynécologie

Les règles abondantes et douloureuses

Faciliter le dialogue entre patientes et gynécologues