CYSTALIA
Mon ado est en surcharge pondérale

Mon ado est en surcharge pondérale

05 mars 2017
L’adolescence est l’époque de tous les changements. À commencer par celui du chiffre qui s’affiche sur la balance. Que faire pour qu’elle ne bascule pas dans le rouge ?

 

Quitter le monde de l’enfance pour entrer dans celui de l’adolescence est un tournant qui n’est pas toujours facile à prendre. Et pour cause. Cet âge dit ingrat est celui des métamorphoses. Physiques, bien sûr, mais aussi psychologiques. Perdus au milieu des changements qui s’opèrent, les jeunes sont souvent mal dans leur assiette. Et ce, dans tous les sens du terme. Et c’est à partir de là qu’un rapport complexe avec l’alimentation peut surgir.

 À lire aussi : Enfants – Rondeurs enfantines ou signes d’obésité

 

Manque de sommeil et d’activité physiques : des chemins vers le surpoids

Peu soucieux d’équilibre alimentaire, certains garçons ont plus faim de junk-food et d’ordinateur que d’autre chose. Le désir de séduction en bandoulière, une majorité de filles commencent à s’affamer dans l’espoir de ressembler aux icônes de la mode. D’autres, en revanche, se mettent à grignoter à tout-va pour apaiser leurs états d’âme fluctuants. Les points communs entre les deux sexes ? Soif d’émancipation, une croissance et des besoins nutritionnels accrus. Beaucoup de perturbations émotionnelles, de malbouffe, de temps passé devant des écrans. Au détriment de celui accordé au sommeil et aux activités physiques. Résultat, un adolescent sur cinq en France accuse une surcharge pondérale.

 À lire aussi : L’activité physique, est-elle si importante pour mon enfant ?

 

On ne confond pas excès de poids et obésité

Inquiets par l’évolution morphologique de leur progéniture, les parents ne savent pas toujours quelle attitude adopter. Sans céder à la panique, il faut comprendre qu’il y a une différence de taille entre un excès de poids et une obésité. Si le second cas implique une prise en charge médicale et/ou psychologique pour déterminer la cause et stopper l’évolution, le premier ne réclame qu’un ajustement de tir. Bien réagir commence donc par la dédramatisation des kilos en trop d’un ado. En effet, les rondeurs peuvent disparaître spontanément car la poussée de croissance consomme beaucoup d’énergie, donc de calories. Par ailleurs, aider le jeune à ne pas exploser le compteur de la balance passe par une correction des mauvaises habitudes alimentaires et un encouragement à l’exercice physique, même modeste, comme 45 minutes de marche à pied quotidiennes. Pour rappel, le bon exemple des adultes vaut mieux que de longs discours…

Autres mesures importantes : veiller au plaisir et à la bonne ambiance lors des repas familiaux. Ne pas proscrire les frites et les pizzas au profit exclusif des légumes vapeur – c’est une question d’équilibre des menus sur la semaine. Et, enfin, apprendre à son ado à écouter les besoins de son estomac. C’est-à-dire : manger quand il a faim, s’arrêter quand il est rassasié.

 À lire aussi : Connaissez-vous vraiment les règles d’un bon équilibre nutritionnel

 

Conseils de pharmacien : Surcharge pondérale et génétique

Conseils de pharmacien : Surcharge pondérale et génétique

On sait que la surcharge pondérale peut être d’origine génétique. Si les gènes familiaux tendent vers la corpulence, l’adolescent aura peu de chances d’y échapper. Cela étant, le corps n’évolue pas de la même façon chez les garçons et chez les filles. Ces dernières développent naturellement plus de masse grasse que le sexe opposé. Par ailleurs, sans parler de surpoids ou d’obésité, la puberté entraîne une prise de poids. Si celle-ci devient importante, mieux vaut faire suivre l’ado par un spécialiste afin de prévenir les carences nutritionnelles, la fatigue et les risques de yoyo.

 

Véronique Aïache

Le choix de la rédac

L’année des méduses ?

Autres

L’année des méduses ?

Anti-piqûres et protection solaire

Ostéo-gym, un guide visuel qui nous apprend à adopter les bonnes postures

Maux de dos

Des jambes légères 24 h / 24

Circulation sanguine

Des jambes légères 24 h / 24

Du frais et encore du frais

L’huile de coco : l’huile végétale multi usage de l’été

Corps