MEDTRONIC PARLONS DIABÈTE
Mode d’emploi d’un gommage réussi

Mode d’emploi d’un gommage réussi

12 avril 2018
Vous avez le teint fatigué et des envies de peau de pêche, douce et éclatante ? Pour faire peau neuve, le gommage est votre meilleur allié. On vous explique comment maîtriser les secrets de ce rituel beauté.

 

Pourquoi faire des gommages ? Si les cellules de l’épiderme se renouvellent rapidement et de manière naturelle, bien souvent les cellules mortes s’accumulent paresseusement à la surface de la peau. Résultat : le grain de peau s’épaissit, le teint devient terne, la peau étouffe et devient grasse, rides et ridules se creusent. Autant de bonnes raisons de prendre le sujet en main ! Et de donner régulièrement un coup de pouce à sa peau pour éliminer les cellules mortes.

 

Le gommage, un rituel incontournable

C’est là que le gommage entre en scène. Il s’agit d’un soin indispensable dans toute routine beauté qui se respecte. Il se pratique avec un exfoliant, un produit contenant des particules légèrement abrasives telles que des cristaux de sel, du sucre, des grains, des noyaux broyés ou encore des microbilles artificielles. On vient masser délicatement la peau avec cette texture, avant d’effectuer un rinçage à l’eau claire. L’exfoliant aère la peau en favorisant l’oxygénation et la microcirculation sanguine. Il désobstrue les pores en délogeant cellules mortes et impuretés. Il limite ainsi l’apparition de boutons, le grain de peau est plus fin et plus lisse au toucher, et les pores semblent resserrés. Bref, on a meilleure mine et un teint éclatant !

 

La double action du gommage : nettoyage et préparation

En plus de nous débarrasser des cellules mortes (merci), le gommage a une deuxième action bénéfique. La peau exfoliée est beaucoup plus réceptive aux soins qu’on lui prodigue par la suite. Crèmes, sérums et lotions… L’action de chaque cosmétique se trouve ainsi optimisée. Le gommage est également le meilleur moyen de préparer sa peau à l’épilation : il permet d’éviter les poils incarnés (merci bis). Et enfin, un gommage réalisé avant une exposition au soleil (toujours sous protection UV, évidemment !) garantit un bronzage plus uniforme, régulier et durable.

 À lire aussi : Les masques, alliés de la beauté de notre visage

 

Les règles d’or d’un gommage réussi

Première règle d’or pour le gommage : pas plus de deux fois par semaine. Il ne s’agit pas de décaper, au risque d’altérer la flore cutanée qui protège l’épiderme des agressions extérieures. Deuxième règle à respecter : on choisit des exfoliants différents pour le visage et pour le corps. La peau n’est pas la même et des produits adaptés existent. Troisièmement, à chaque type de peau ses produits adaptés. Pour les peaux sensibles, on privilégie un gommage doux avec des composants hypoallergéniques, à appliquer de préférence sur peau mouillée, pour moins agresser la peau. Les sujets à peau grasse privilégieront une texture très dense en grains, une formule purifiante qui agira plus en profondeur. Sur peau grasse, l’exfoliant peut être appliqué directement sur peau sèche, avant les phases de massage et de rinçage.

 

Visage et corps : les techniques de gommage

En ce qui concerne le gommage visage, on évite la peau fine du contour des yeux et contour de la bouche. On insiste sur les zones les plus grasses que sont le front, le nez et le menton. On peut laisser poser l’exfoliant jusqu’à deux minutes, certains sont d’ailleurs proposés directement sous forme de masque. Enfin, on masse délicatement, du bout des doigts, par des mouvements circulaires avant de rincer abondamment à l’eau claire.

Pour le gommage corps, on adapte l’intensité du soin à la zone traitée. On insiste sur les zones de peau épaisse et rugueuse, coudes, genoux, talons, et on fait preuve d’une grande délicatesse en passant sur la peau fine du buste et du décolleté.

 

Les bons gestes pour optimiser l’effet du gommage

Après un gommage, veillez à toujours bien hydrater votre peau pour éviter les sensations de tiraillement. L’agent hydratant pénètre mieux et va donc agir plus profondément après un gommage. Il faut nourrir l’épiderme et aider le film hydrolipidique à se reconstituer. En cas de gommage du corps, optez par exemple pour un bain relaxant aux huiles. Dans tous les cas, l’agent hydratant va mieux pénétrer et donc mieux agir après un gommage.

 À lire aussi : Comment prendre soin de la beauté de ses mains ?

 

Sylviane Gougeon

Le choix de la rédac

Laissez les extraits de plantes bio entrer chez vous

Compléments alimentaires

Laissez les extraits de plantes bio entrer chez vous

Pour renforcer le système immunitaire.

En toute clarté

Visage

En toute clarté

À vous le teint frais et lumineux !

Vous pouvez enfin respirer !

Petits maux

Vous pouvez enfin respirer !

À vous de choisir

Les règles abondantes et douloureuses

Gynécologie

Les règles abondantes et douloureuses

Faciliter le dialogue entre patientes et gynécologues