CYSTALIA
Ces amincissants qui me rendent belle

Ces amincissants qui me rendent belle

09 mars 2016
La douceur estivale revient et, avec elle, l’envie de se délester de nos rondeurs. Minceur, fermeté, cellulite… Voici les tubes de l’été sur lesquels il faut miser.

 

L’offensive minceur est de saison et s’apprête comme chaque année à sonner son glas. C’est toujours en effet lorsque le spectre du maillot de bain rôde dans les cabines d’essayage, que la garde-robe s’allège et que l’on souhaite en faire de même. On ne veut ni voir – et encore moins montrer ! – ces petits bourrelets qui enrobent nos hanches, cette cuisse en mal de fermeté qui peine à s’emboîter dans un jean slim, cette peau d’orange qui s’affiche effrontément sur le galbe de notre postérieur… En un mot, on veut se débarrasser de tout ce qu’on a caché et/ou accumulé pendant l’hiver. Seulement voilà : si nous rêvons toutes d’un corps de naïade, nous n’avons pas toutes le même problème à résoudre. Âge, morphologie, hérédité, hygiène de vie sont autant de facteurs qui doivent être pris en compte pour établir sa stratégie minceur. Voilà pourquoi les régimes alimentaires ne peuvent seuls résoudre nos problèmes de surcharge pondérale, de tonicité de nos tissus ou de cellulite. Certes, diminuer son apport quotidien de calories permet d’inverser la courbe de son poids, mais cela s’arrête là. C’est donc là les cosmétiques spécifiques interviennent et permettent de cibler nos besoins. Drainer, éliminer, raffermir, lisser, affiner… Au service d’un corps parfait, crèmes, huiles, compléments alimentaires, et autres alliés de notre silhouette agissent là où efforts physiques et diététiques ne font plus le poids.
Au programme, actifs performants et régularité d’utilisation permettent de s’affiner où on veut, comme on veut, et sans s’affamer pour être gagnantes sur toute la ligne.

Témoignage : je me décourage facilement

Témoignage : je me décourage facilement

Je me décourage facilement lorsque j’essaye de mincir, car les résultats ne se voient pas tout de suite.
Myriam, 32 ans.

Il faut que le processus de lipolyse (déstockage des graisses dans les cellules) se mette en route et cela peut prendre en effet quelques jours. Si la baisse de l’apport calorique, le sport et des actifs comme la caféine, contenus dans des crèmes amincissantes, favorisent ce mécanisme, il faut cependant faire preuve d’un peu de patience, car il n’est pas immédiat.

Offensive minceur rondement menée

Mettre en place une stratégie minceur, c’est commencer par débarrasser l’organisme de toutes les impuretés accumulées pendant les mois de grisaille. Une fois désengorgés, les tissus sont plus réceptifs aux actifs minceurs que l’univers de la cosmétique leur apporte via des crèmes et des compléments alimentaires.

Nettoyer l’organisme

Trop sollicitées pendant l’hiver, nos mini-usines de nettoyage que sont le foie et les reins n’ont pu venir à bout de tous nos excès. En surcharge de toxines due à l’alimentation, à l’inactivité et à la fatigue, ces organes finissent la saison encrassés et tournent au ralenti. Inutile donc d’envisager de perdre du poids sans passer par la case détox : une alimentation pauvre en graisses et en sucres est un bon début, mais cela ne suffit pas. Il faut activer la microcirculation pour assainir les tissus. Pour ce faire, il faut miser sur cures – 15 jours minimum — de compléments alimentaires, riches en actifs drainants tels que le thé vert, la reine des prés, le fenouil et les fruits rouges.

Modérer son appétit

Pour faire descendre l’aiguille de la balance, il n’y a pas de mystère : il faut réduire son apport calorique. Bien sûr, on peut y arriver en surveillant de près son alimentation, mais les régimes hypocaloriques entrainent une baisse de tonus. Pour éviter ce revers de médaille, les aides minceur viennent là aussi à votre rescousse. En gélules, boissons ou minibarres, des modérateurs d’appétit, riches en fibres de citron, peptide de pomme, graines de quinoa… calment la sensation de faim et les élans de gourmandises. Ils contiennent également des actifs capables d’accélérer le processus de combustion des calories.

Astuce : si on craque, on croque

Astuce : si on craque, on croque

Envie de douceur ? Offrez-vous un carré de chocolat noir. Sans danger pour la ligne, le cacao pur contient des théobromines, molécules appelées aussi caféine naturelle du cacao, qui déclenchent une production d’endorphines, les hormones du plaisir.

Affiner les rondeurs

Des cellules désengorgées réclament à présent un coup de pouce topique. C’est là que les crèmes amincissantes interviennent. Utilisées quotidiennement, de préférence matin et soir, elles boostent l’action lipolytique. Derrière leur formule magique, se cachent le plus performant et répandu des actifs. À savoir la caféine, qui est d’ailleurs présente dans la quasi-totalité des soins minceur.

Raffermir les courbes

Rien n’échappe à la loi de la gravité, à commencer par nos rondeurs. Malheureusement, avec le temps et le ralentissement de la production cellulaire, les variations de poids et les changements hormonaux dus aux grossesses ou à la ménopause, la peau perd son élasticité et la silhouette n’a plus de fermeté. Conjurer ce mauvais sort génétiquement programmé, c’est œuvrer pour la tonicité de l’épiderme. Elle passe par des crèmes riches en rétinol, en extraits d’algues, en feuilles de bouleau ou tous autres actifs capables de favoriser le renouvellement cellulaire et la synthèse du collagène.

Témoignage : j'ai les jambes qui enflent

Témoignage : j'ai les jambes qui enflent

Dès qu’il commence à faire chaud, mes jambes enflent et je ne sais pas quoi faire.
Sylvie, 45 ans.

La rétention d’eau n’est pas une question de graisse, mais de mauvaise circulation. Pour compléter les bienfaits d’une alimentation pauvre en sel, vous pouvez miser sur les compléments alimentaires spécifiques drainants et veinotoniques. En gélules ou d’infusion, des actifs tels que la vigne rouge, le cassis ou la myrtille sont en effet connus pour favoriser la circulation.

Conseils de Pharmacien

Conseils de Pharmacien


N’oubliez pas que le sport, alimentation et cosmétique est le trio minceur gagnant. Courez, sautez, nagez… Faites ce que vous aimez, mais bougez ! Même s’il ne fait pas forcément perdre de poids, le sport permet de transformer les réserves graisseuses en muscle. Une médaille d’or amplement méritée lorsqu’on sait que, par ailleurs, l’activité physique – à commencer par les sports d’endurance comme la corde à sauter – déclenche une production d’endorphines. Ces précieuses hormones mettent de bonne humeur et régulent l’appétit. Leurs effets bénéfiques persistent : on brûle plus de calories dans la nuit qui suit l’effort.

Cellulite, lui faire vite la peau !

Que l’on soit mince ou ronde, la cellulite est sans pitié pour 90 % d’entre nous. Génétiquement programmée pour nous aider à procréer, cette peau d’orange est pourtant loin de satisfaire notre idéal esthétique ! Aujourd’hui on veut des fesses sexy, des gambettes de rêve et un corps élancé.

On identifie sa cellulite

Pour mettre en place une bonne offensive, mieux vaut savoir à quel ennemi on a affaire. Il existe en effet quatre types de cellulites à combattre différemment.
Adipeuse, elle est insensible aux pincements. Elle est due à un excès de graisse combiné à un manque d’activité physique.
Aqueuse, elle résulte principalement d’une mauvaise circulation sanguine.
Infiltrée, elle traduit une forte rétention d’eau.
Installée, votre cellulite sera la plus difficile à déloger, car elle provient de tous les facteurs à la fois : génétique, vasculaire, hormonal, alimentaire et nerveux.
Mieux vaut le savoir : la cellulite sur les fesses est une vraie rebelle ! Difficile à déloger, aussi indifférente aux régimes qu’au sport seul, elle se montre plus coriace que sur les autres parties du corps. Pour lui faire la peau, pas de recette miracle, mais une stratégie minutieusement établie. Vos armes ? Le palpé-roulé, mécanique ou manuel, pour casser le tissu adipeux et vider les cellules et l’activité physique pour brûler le gras fraichement libéré. Côté soins, on mise sur les crèmes minceur qui contiennent des actifs, caféine, manganèse, ginkgo biloba, fucus, graine de guarana, cacao… capables de drainer les tissus et d’aider les graisses à sortir des cellules.

On corrige là où il faut

Poids plume ou silhouette pulpeuse, qu’importe. Quand la cellulite décide de s’installer sur les cuisses, c’est pour mieux nous préparer à la maternité. Une généreuse intention dont on se passe volontiers ! Drainer et raffermir, telle est la devise ici des formules cosmétiques dédiées à sublimer nos cuisses. À leur service, on trouve des actifs phares du drainage tels que la  caféine, les extraits de petit houx, le ginkgo biloba, le lierre, le thé vert, la vigne rouge, le guarana et le silicium.

On surveille son assiette

À table, cela ne sert à rien de faire ceinture pour venir à bout de la peau d’orange. La cellulite n’est en effet pas la proie favorite des régimes draconiens. Par contre, quelques règles simples sont à adopter pour faciliter le désengorgement des tissus. Commencez par boire entre un litre et demi et deux litres par jour d’eau ou de tisane. Limitez votre consommation de sel, il retient l’eau. Diminuez les sucres rapides (pain blanc, pâtisseries) qui se transforment directement en graisses. Enfin, privilégiez les protéines et les fibres. On les trouve dans les céréales complètes, les légumes verts et les fruits.

On aide la circulation

Mettre toutes les chances de son côté pour combattre la cellulite, c’est se soucier aussi de sa circulation sanguine. Point faible de notre organisme, cette dernière a en effet sa part de responsabilité dans le gonflement des cellules. Mal irriguées, elles retiennent l’eau, se chargent de graisses et de toxines. Votre mission ? Stimuler votre circulation sanguine pour aider vos cellules à se nettoyer. Chaque jour, pensez à terminer votre douche en alternant pendant deux minutes eau chaude et eau froide, en remontant des chevilles aux cuisses. Dans la journée, évitez les talons trop hauts et les vêtements trop serrés. Et pour booster l’effet drainant du soin, appliquez-le en lissages fermes et réguliers en remontant des genoux jusqu’au haut des cuisses.

Témoignage : soins anti-âge pour les lèvres

Témoignage : soins anti-âge pour les lèvres

Cellulite Incrustée Action Intensive, Somatoline Cosmétic. Pour venir à bout d’une peau d’orange installée depuis longtemps, cette formule anticapitons est particulièrement concentrée en carnitine et caféine. Elle améliore la tonicité de la peau et agit même sur les récidives.

Capteur de Graisses, XL-S Médical. En stick unidose, ces granules formulées à base de fibres végétales provenant de cactus s’avalent sans eau, diminuent la faim et absorbent jusqu’à 27 % des graisses alimentaires absorbées. Idéal pour accompagner un régime.

Tisanes Bio Drainantes, Caudalie. Délicieuse association de vigne rouge, cassis, myrtille, écorce d’orange et cannelle, ces tisanes améliorent le drainage de l’eau et des toxines.

Véronique Aiache

Le choix de la rédac

Ostéo-gym, un guide visuel qui nous apprend à adopter les bonnes postures

Maux de dos

Des jambes légères 24 h / 24

Circulation sanguine

Des jambes légères 24 h / 24

Du frais et encore du frais

L’huile de coco : l’huile végétale multi usage de l’été

Corps

On en parle de mon périnée ?

Gynécologie

Mesdames, pensez périnée !

Un livre vous propose de le rencontrer pour mieux l’apprivoiser.