MA PEAU EST UNE PRISON
Mères toxique : comment leur échapper ?

Mères toxique : comment leur échapper ?

20 avril 2017
Dénigrement, infantilisation, dévouement excessif, intrusion : comment reconnaître une mère toxique et échapper à son emprise.

 

Complexe et évolutive, la relation parents enfants est la colonne vertébrale de nos jeunes années et conditionne notre vision du monde une fois parvenu à l’âge adulte. Adhésion ou rejet, nous nous construisons par rapport à l’amour qui nous a été donné, l’autonomie qui nous a été accordée et les encouragements que nous avons reçus. Ça, c’est quand tout va bien. Il arrive que ce lien soit empoisonné par le comportement toxique de mères qui s’opposent de manière diffuse à la prise d’autonomie émotionnelle et physique de leurs enfants, entraînant alors des blessures profondes et difficiles à surmonter.

 

Qu’est-ce qu’une mère toxique ?

Une mère toxique vit dans la peur que son enfant lui échappe. Souffrant d’un manque d’assurance, elle se rassure en asseyant sa domination sur sa progéniture et faisant tout pour la garder sous son contrôle. Elle use pour cela de ses talents de manipulatrice. Soit en se faisant passer pour une victime perpétuelle afin d’entretenir une culpabilité chez leurs enfants et les obliger à se sentir « redevables » face à ce parent qui s’est tant sacrifié pour eux (Si tu n’étais pas né, je ne serais pas restée bloquée dans ce trou et j’aurais épousé Brad Pitt) soit en les dénigrant (Tu as toujours été nulle en langues étrangères ma pauvre fille, que veux-tu aller encombrer les Anglais en allant faire ton stage à Londres), soit en les infantilisant (Tu n’as jamais été capable de choisir des vêtements qui te vont bien, ma chérie, laisse-moi m’en occuper).

Malveillance, dévouement excessif, critique permanente, intrusion dans la vie personnelle et intime de son enfant : cette relation toxique s’apparente à une forme de harcèlement sournois, qui biaise le développement de celui ou celle qui le subit.

 

Qu’est-ce qui poussent certaines mères à être toxiques ?

 On pourrait croire que c’est par manque d’amour qu’elles agissent ainsi, et pourtant, c’est le contraire. Ces mères aiment leurs enfants, elles sont convaincues d’agir pour leur bien. Elles n’ont pas conscience que leur moteur n’est pas l’amour maternel, mais un profond manque d’estime d’elles-mêmes. L’émancipation naturelle de leurs enfants leur est insupportable : elles n’en retirent pas de la fierté, mais une profonde anxiété à l’idée d’être inutiles et de se retrouver seules. Tous les efforts de manipulation qu’elles déploient visent ainsi à maintenir leurs petits sous leur coupe, même une fois arrivés à l’âge adulte.

 

Une douloureuse prise de conscience

La mère, c’est l’être supérieur qui nous a donné la vie, qui a changé nos couches, accompagné nos premiers pas, soigné nos bobos. Est inscrit au plus profond de nous la certitude qu’elle « sait » qui nous sommes, ce qui nous fait du bien et ce qui est dangereux pour nous. Tout ceci rend extrêmement difficile la prise de conscience de cette emprise maternelle nocive, qui survient souvent au moment de choix de vie décisifs : mariage, départ à l’étranger, naissance d’un premier enfant, remise en question professionnelle…

Cette réalisation suscite chez les enfants concernés une culpabilité presque insurmontable, le sentiment d’une odieuse trahison à la mère à qui ils doivent tant. Briser ce cercle toxique est pourtant nécessaire s’ils ne veulent pas reproduire auprès de leurs propres enfants les mêmes schémas destructeurs.

 

Comment se libérer de cette relation toxique

Les racines du mal sont si profondément imbriquées dans la personnalité des enfants victimes d’un parent manipulateur qu’un accompagnement professionnel est indispensable pour réussir à couper le cordon. Une thérapie aidera la victime de ce harcèlement maternel à faire le tri entre ce qui est vrai et ce qui est abusif dans ses affirmations, et à prendre du recul sur l’aide excessive et envahissante qu’elle lui apporte.

Une séparation physique est salutaire, l’éloignement permettant à l’enfant de maintenir sa mère à distance et de conquérir ainsi son autonomie. Il n’y a pas d’âge pour effectuer ce travail : certains l’entament dès l’adolescence, d’autres ne réussissent à le faire qu’une fois le parent manipulateur disparu. Dans tous les cas, une fois le poids de la culpabilité enlevé, les victimes ressentent un immense soulagement et un apaisement dans les sentiments qu’ils éprouvent pour leurs mères.

 

Pour aller plus loin

Pour aller plus loin

PERSONNES TOXIQUES
  • PARENTS TOXIQUES, COMMENT ÉCHAPPER À LEUR EMPRISE
    Suzanne Forward, Marabout, réédition 2007.
    Réussir à se libérer de leur emprise nocive. Qu’est-ce qu’un parent “toxique” ? Il s’agit d’un père ou d’une mère qui a été dominateur, critique, manipulateur, parfois démissionnaire ou, pire encore, violent physiquement.
  • LES MÈRES TOXIQUES
    Terri Apter, J’ai lu, 2016, broché.
    Si aucune mère n’est parfaite, le tout est d’être une suffisamment bonne mère pour son enfant. Or 20 % de la population adulte a grandi auprès d’une mère toxique !

 

Clémentine Garnier

Le choix de la rédac

La gourmandise pour tous !

Desserts

La gourmandise pour tous !

Sans sucre raffiné

Opération protection

Corps

Opération protection

La solution vient du Nord !

Fitevan, une nouvelle appli fitness

Gym / fitness / danse / pilates

Fitevan, une nouvelle appli fitness

Dans le métro, au bureau ou dans votre salon !

Respirez, tout ira bien !

Huiles essentielles

Respirez, tout ira bien !

Six nouvelles expériences olfactives

OLIOSEPTIL