AIL NOIR
Marie Fugain : « J’ai fait la paix avec moi-même ! »

Marie Fugain : « J’ai fait la paix avec moi-même ! »

05 octobre 2012
Dix ans après le décès de sa sœur Laurette, la comédienne Marie Fugain arrive enfin à coucher avec une extrême justesse, dans un livre confession entre colère et joie de vivre, des mots sur ses maux.

 

M comme MALADE

« Les malades vivent dans une réalité qui n’est pas la nôtre. Étrangement, ils ont le recul de leur enfermement. Ils ne trichent pas, ils peuvent vous mentir pour votre bien, mais ne se mentent jamais à eux-mêmes. Au son de votre voix, le malade sait. Il sait si le médecin vous a parlé, si les choses vont mieux ou au contraire si son état de santé empire. Il sait si vous avez
eu des soucis à l’extérieur. Les bien-portants sont souvent de piètres acteurs face aux gens qu’ils aiment et qu’ils voient souffrir. »

A comme ÂME

« Je crois que l’être humain n’utilise que très peu de ses facultés parce que ce qu’il ne voit pas ne l’inspire pas et lui fait peur. Et pourtant au fond de moi, depuis le départ de ma sœur, le 18 mai 2002, je n’ai jamais pu imaginer qu’elle avait complètement disparu. C’est puissant une âme ! J’ai eu la sensation qu’elle flottait au-dessus de son enveloppe corporelle lorsque nous étions réunis autour de son corps inerte ce soir-là. »

R comme RAISON

« J’ai fait la paix avec moi-même. J’ai fait la paix avec ma famille. J’ai surtout fait la paix avec la mort de Laurette. Je l’ai acceptée sans forcément en avoir compris la raison, pour peu qu’il en existe vraiment une, mais la destinée de ma petite sœur fait pleinement partie de mon existence et de ce qui en découle chaque jour, de bon ou de mauvais. Cela ne m’empêche pas de pleurer encore, de craquer parfois. »

I comme INFIRMIÈRES

« Les infirmières se font régulièrement sermonner par leurs supérieurs quand elles manifestent trop d’empathie ou un attachement trop fort à l’égard des malades. On les sermonne pour leur éviter de souffrir, pour qu’elles gardent toute l’objectivité dont elles ont besoin. Leur tâche n’est pas des plus simples, coincées qu’elles sont entre le malade et la famille. Elles savent des choses que nous ignorons. »

E comme EUTHANASIE

« Même s’il est vrai que le problème de l’euthanasie est un sujet très délicat, tant qu’on ne trouvera pas d’accord sur les terribles conditions de fin de vie auxquelles sont soumis des milliers d’êtres humains, comment résonneront les mots : Liberté, Égalité, Fraternité ? Lequel de ces trois mots retrouve-t-on dans le simple fait d’empêcher un être humain de décider de son propre sort ? Aucun des trois ! »

F comme FÊTE

« On ne peut pas être la fille de l’homme qui chante la fête, la vie, l’amour et ne voir que le verre à moitié vide. Je suis tellement optimiste qu’au début mon mari pensait que j’étais naïve. Je m’en fiche ! Je préfère être traitée d’optimiste naïve que de défaitiste blasée. Parce que, au fond, pour quelques déceptions, c’est quand même plein de bonheurs quotidiens que la naïveté m’offre. Et pour peu que les gens qui vous entourent vous ressemblent, la vie se transforme en arc-en-ciel. »

U comme URGENCE

« J’explique aux gens, dès que je le peux, qu’on manque cruellement de donneurs de plaquettes et de moelle osseuse en France. En matière de dons, nous ne faisons pas figure de champions à côté des allemands, pour ne citer qu’eux. nous n’avons pas le même sens de l’urgence. Je leur dis aussi que non, ils ne resteront pas handicapés puisque ce n’est pas la moelle épinière qu’on leur ponctionne, mais la moelle osseuse. »

G comme GARDIENS

« Je pense que ce qui est le plus angoissant dans la vie, c’est quand l’ordre établi vacille, vous emportant dans un tsunami de doutes et de craintes. Quand l’Autorité responsable n’est plus capable de vous rassurer, de vous répondre. Quand les gardiens du savoir n’ont pas les solutions. »

A comme ASSOCIATION

« Autant je ne crois pas avoir souffert véritablement du fait que mon père appartienne à tout le monde, autant je ne voulais pas partager ma sœur. Un jour, ma mère a décidé que, tous les ans, il y aurait une marche aux alentours de la date anniversaire de sa mort. Bref, mon combat à moi a été d’être à la fois fière de ce que faisait ma mère et d’accepter qu’elle soit avant tout la présidente de l’association Laurette Fugain avant d’être ma maman et la grand-mère de mes enfants. »

I comme INDIVIDUS

« Elle est drôle, cette communauté d’individus, ces êtres humains qui se targuent d’avoir plus de cinq mille amis sur Facebook ou d’être twittés des milliers de fois, mais qui ne savent pas qui appeler quand ça va vraiment mal. En avoir toujours plus… Sans savoir ce qu’on a dans ses bagages. Sans savoir de quoi la vie est faite. De vents, d’amis, de rien ? À quel moment l’Homme a-t-il commencé à construire sa propre prison ? Sa propre cellule ? Moi, le soutien qui ne m’a jamais fait faux bond est celui de mes amies d’enfance que je compte sur les doigts de mes deux mains. »

N comme NAISSANCE

« Une naissance a ça de curieux qu’en définitive on ne fait la connaissance de son enfant qu’après neuf longs mois. Elliot était dans son berceau, me regardait avec des yeux immenses. J’étais enfin sa maman, je devenais responsable d’un petit enfant de quatre kilos. Évidemment, une des premières pensées que j’ai eu en voyant mon petit prince fut pour Laurette. Tout en le prenant contre moi, en le reniflant telle une chatte son petit, je l’imaginais là, déboulant dans ma chambre de l’hôpital Necker et pleurant de joie de voir son premier neveu, les bras chargés de cadeaux. »

Association Laurette Fugain

Association Laurette Fugain

 

Présidée par Stéphanie Fugain, l’association Laurette Fugain a pour objet la lutte contre la leucémie. Un engagement qui se traduit par la mise en œuvre de trois types d’actions : l’information et la sensibilisation du grand public sur l’importance des Dons de Vie (sang, plaquettes, plasma, moelle osseuse), le soutien et le financement de la recherche sur les maladies du sang et enfin l’apport d’un soutien aux malades et à leur famille. Cliquez pour contribuer efficacement à ce combat.

Propos recueillis par Didier Galibert

Le choix de la rédac

ARKOPHARMA

Compléments alimentaires

Parce qu’une peau préparée est une peau mieux protégée

Nourrissez votre peau de l’intérieur…

Comment se débarrasser des pellicules

Dermatologie

Comment se débarrasser des pellicules

Pour avoir un cuir chevelu en bonne santé

On mange quoi ce soir ? Spécial kids

Les bons aliments

White Box Icon
7 plantes + 2 bourgeons = détox

Compléments alimentaires

7 plantes + 2 bourgeons = détox

Nettoyage intérieur !