SPRAY ANTI MOUSTIQUES
Manipulation : la comprendre pour mieux l’éviter

Manipulation : la comprendre pour mieux l’éviter

17 janvier 2019
On aurait tort de se croire à l’abri des pervers narcissiques qui œuvrent dans notre sphère professionnelle mais aussi personnelle. La solution ? Apprendre à reconnaître les manipulateurs pour mieux s’en protéger.

 

Qu’est-ce que la manipulation mentale, au juste ?

On définit la manipulation comme une manœuvre, volontaire ou non, d’une personne pour obtenir d’une autre personne qu’elle fasse quelque chose qu’elle ne voulait pas faire au départ, en faussant ou en orientant sa perception de la réalité grâce à un rapport de suggestion, de séduction, de persuasion, de soumission non volontaire ou consentie. Tout un programme. Aussi appelée « lavage de cerveau » ou « sujétion psychologique », la manipulation fait partie de l’ordinaire des rapports  humains, qu’elle soit politique, médiatique, sectaire, professionnelle ou affective.

 À lire aussi : Mesdames, si on arrêtait de s’excuser ?

 

Pourquoi est-il si difficile d’y résister ?

L’un des principaux leviers de la manipulation est de réussir à obtenir l’accord d’une personne sur une action ou une opinion, avant de modifier les conditions qui ont obtenu son accord. Piégée par son engagement, la personne se sent tenue de l’honorer, même s’il n’est en réalité plus valable. Imaginez : au bureau, alors que vous avez prévu d’aller chercher un plateau de sushis à 100 mètres de votre bureau, un collège qui se dit débordé vous demande de vous arrêter dans sa boulangerie préférée pour lui ramener un sandwich. Vous acceptez : c’est en effet sur votre route, même si vous-mêmes êtes pressé, cela ne vous prendra qu’une minute. Lorsqu’il vous voit enfiler votre manteau, votre collègue vous annonce que la boulangerie à laquelle il pensait est fermée, mais qu’il a appelé la suivante, située elle à 10 minutes de marche, qui lui a mis de côté un sandwich. Ayant accepté le principe de lui rapporter son déjeuner, vous voici contraint malgré vous d’effectuer un détour pour remplir cette mission, même si les conditions qui ont entraîné votre accord ont changé, sous peine d’être accusé d’égoïsme ou de négligence.

 À lire aussi : Finissez-en avec les relations toxiques !

 

Pourquoi est-on vulnérable à la manipulation ?

Chacun a ses propres fragilités, que les manipulateurs savent exploiter. Personne n’aime ressentir des émotions désagréables, comme la culpabilité, le doute, ou sentir faiblir l’estime que lui porte son interlocuteur. Un bon manipulateur s’immisce dans ces peurs pour faire vaciller les repères de sa victime et l’amener à effectuer ou dire ce qu’elle ne voulait pas forcément au départ, grâce à des menaces plus ou moins voilées. D’autres jouent sur la tendance naturelle de l’homme à rechercher le plaisir pour lui faire miroiter un gain. Il peut être matériel, comme une promotion, ou affectif, comme de la reconnaissance ou de l’amour : cette « carotte » constitue une bonne raison de ne pas déjouer la manœuvre de manipulation. Lorsque l’on prend conscience de ces deux grandes tendances, l’évitement de la souffrance et la recherche du plaisir, il devient alors plus facile de se méfier des mécanismes de manipulation.

 

Vous avez envie d’en savoir plus sur le sujet ? Plongez-vous dans l’excellent Petit Traité de manipulation à l’usage des honnêtes gens (Presses Universitaires de Grenoble) passionnant essai de psychologie écrit par Robert-Vincent Joule et Jean-Léon Beauvois, qui, avec humour et talent, décrypte les mécanismes les plus fréquents de manipulation pour apprendre à s’en défier.

Clémentine Garnier

Le choix de la rédac

Le yoga, cet atout santé
Bien-être

Yoga / qi gong / watsu

Des aisselles fraiches sans sels

Corps

Des aisselles fraiches sans sels

Efficacité et douceur

Des fleurs bien intentionnées

Phytothérapie

Des fleurs bien intentionnées

Rétablir un équilibre émotionnel

La nouvelle protection hygiénique

Gynécologie

La nouvelle protection hygiénique

Une nouvelle génération de protection