Advertisement Banner
DOULEURS

Comment lutter contre les douleurs qui vous gâchent la vie ?

07 décembre 2017
Les douleurs chroniques sont hélas fréquentes et gâchent le quotidien. On fait le point sur les douleurs articulaires, lombaires et neuropathiques, et les moyens de les soulager.

 

La douleur n’est jamais à ignorer, c’est un signal d’alarme envoyé par le corps. Mauvaise posture, troubles du sommeil, troubles psychiques parfois… les causes d’apparition de la douleur sont aussi variées que les individus. Quand elle est violente et persistante, il faut rapidement consulter un spécialiste pour écarter une maladie ou une lésion grave. Ensuite, l’identification de la douleur est incontournable afin d’y apporter une réponse adéquate.

 

Articulaires, lombaires, neuropathiques : les douleurs les plus fréquentes

Ces douleurs, chroniques ou pas, sont celles le plus souvent évoquées en consultation. Le mal de dos, qualifié de mal du siècle, concerne 1 Français sur 8, et les douleurs lombaires sont particulièrement fréquentes. Un faux mouvement, un carton trop lourd : votre dos vous le fait payer avec une lombalgie.

Côté articulaire, les déclencheurs sont aussi très variés. Les articulations sont des mécanismes composés de tissus, de cartilage, de ligaments et de liquide. Notre corps en compte environ 400 ! Une chute, un coup ou encore une mauvaise posture peuvent les rendre douloureuses, et générer des douleurs chroniques difficiles à éliminer ensuite.

Quant aux douleurs neuropathiques, elles touchent les nerfs, compressés ou altérés, et se traduisent par des sensations de décharges électriques, fourmillements, picotements. Chez un individu en bonne santé, elles surviennent suite à un choc ou une chirurgie.

Dans ces trois cas de figure, la douleur entraine stress et fatigue, qui provoquent une tension musculaire, qui accentue la douleur… et rebelote, et vous voilà dans un cercle vicieux qui peut se transformer en parcours du combattant.

 À lire aussi : Arthrose, arthrite, rhumatisme, soulager la douleur

 

La réponse médicamenteuse

Les antalgiques rendent les douleurs lombaires et articulaires plus supportables. Ce sont le paracétamol, l’aspirine et les anti-inflammatoires. Attention à ces derniers, qui peuvent provoquer des maux d’estomac. La prudence doit être de rigueur avec l’automédication, à pratiquer avec modération, et toujours en lisant les notices pour connaître les contre-indications et effets secondaires du médicament. Demandez toujours l’avis de votre pharmacien avant de démarrer un traitement sans ordonnance.

Il existe des traitements anti douleur plus forts, délivrés uniquement sur ordonnance, à base de codéine ou de morphine. Ces médicaments ne sont pas destinés à un usage à long terme, car ils peuvent engendrer une dépendance.  

Concernant les douleurs neuropathiques, plus difficiles à identifier, les antalgiques sont rarement efficaces. La consultation est incontournable, et débouche souvent sur des traitements à base d’antidépresseurs ou d’antiépileptiques.

 

Adopter des réflexes antidouleurs naturels

Si vous voulez retarder la prise de médicaments ou chercher des alternatives naturelles, on vous a répertorié les plus efficaces ! Voici votre feuille de route contre la douleur.

Le premier réflexe est de bouger ! On a tendance à vouloir immobiliser la zone douloureuse, à tort. Activez-vous, marchez un peu chaque jour. Descendez une station de métro plus tôt pour finir à pied, surveillez votre posture au bureau, et ne restez pas assis plusieurs heures d’affilée. Faites du sport, en limitant les activités trop intenses ou à impact, et privilégiez des disciplines « douces » comme le vélo ou la natation.

 À lire aussi : Vaincre le mal de dos en 5 exercices sur ballon

 

Ensuite, respirez ! Pour atteindre une détente mentale et musculaire, la respiration est une arme imparable. Ça s’apprend, ça se travaille… et ça paie. Mettez vous au calme, et pratiquez quotidiennement des exercices de sophrologie ou de relaxation.

Massez-vous ! Le massage permet d’assouplir, d’étirer, de décontracter et de renforcer progressivement les zones concernées. Pour acquérir les bonnes techniques, consultez un ostéopathe ou un kinésithérapeute avant de vous lancer.

Mangez ! Certains aliments détiennent des vertus apaisantes, c’est le cas de l’ananas frais, des graines de lin, des mûres ou encore du chou. Mettez-vous à la phytothérapie, médecine par les plantes. Buvez par exemple des infusions de romarin, ortie ou gingembre pour soulager les douleurs articulaires. La camomille et l’eucalyptus seront efficaces sous forme d’huiles essentielles en massage.

L’hypnose a également fait ses preuves chez certains patients pour lutter contre la douleur. L’acupuncture peut s’avérer très efficace, notamment pour soulager les douleurs neuropathiques. Pour retrouver la forme et cibler une douleur précise, offrez-vous une cure en thalassothérapie. Il est important d’essayer plusieurs solutions, de ne pas se décourager. Les réponses seront différentes en fonction des douleurs et des individus, mais vos efforts paieront et vous permettront d’améliorer votre état.

 À lire aussi : Prendre en charge la douleur chez l’enfant

 

Sylviane Gougeon

Sur le même sujet

REFLEXOLOGIE

La réflexologie nous veut du bien

Zoom sur une médecine douce qui se met à nos pieds.

hepatite B

Hépatite B, pourquoi se faire vacciner ?

Transmission et vaccin, votre pharmacien vous explique tout.

rectocolite

L’essentiel à connaître sur les MICI

Zoom sur la maladie de Crohn et la rectocolite hémorragique.

Du nouveau sur le remboursement de l’optique en ligne

Du nouveau sur le remboursement de l’optique en ligne

L’achat d’optique en ligne, désormais remboursé par la Sécurité Sociale.

Produits & Livres

GALÉNIC PEAUX SÈCHES

Des soins pour les peaux assoiffées

Les peaux sèches ont trouvé leur allié pour l’hiver !

Bouge Coaching

Viens, on se bouge

Vive les programmes d’exercices adaptés à votre situation.

VACCINS

Tour savoir sur le vaccination

Le nouveau site Vaccination Info Service apporte une information claire et précise sur les vaccins.

mon coach dos

Prenez un coach pour votre dos

Prendre soin de cette articulation essentielle à notre bien-être !