THERMALIES
L’ocytocine, remède contre l’infidélité masculine ?

L’ocytocine, remède contre l’infidélité masculine ?

13 décembre 2018
Et s’il existait une substance magique pour éviter les écarts des hommes volages ? Figurez-vous que des chercheurs ont constaté que l’ocytocine rendait l’homme plus fidèle. On vous éclaire sur le rôle de cette « hormone de l’amour » et cette intéressante découverte scientifique au service de la monogamie.

 

L’ocytocine, vous connaissez ? Il s’agit d’une hormone, synthétisée par une glande nichée dans notre cerveau, l’hypothalamus, puis sécrétée par le lobe postérieur de l’hypophyse. Etymologiquement,le terme ocytocine vient du grec ancien, et signifie « accouchement rapide ». Quel est le rapport avec la fidélité ? Patience, on y vient.

 

Le rôle primordial de l’ocytocine dans l’accouchement

Lors de l’accouchement, l’organisme en libère en grande quantité. Et pour cause : cette hormone joue un rôle clé dans le processus en induisant les contractions utérines ! D’ailleurs, lorsque l’accouchement doit être déclenché médicalement, l’une des techniques utilisées passe par la perfusion d’ocytocine,pour faire démarrer le travail et les contractions.

Ensuite, l’ocytocine favorise la production de lait maternel pour nourrir l’enfant qui vient au monde. La stimulation du mamelon active la sécrétion d’ocytocine, qui permet à son tour de produire du lait. Plus le bébé tète, plus la mère produit du lait : c’est une mécanique savamment orchestrée !

Outre ces actions physiologiques sur le sein et l’utérus, l’ocytocine influe aussi sur le comportement et les émotions. Avec l’accouchement, elle fait naître l’instinct maternel, l’amour et l’attachement pour le nouveau-né, et le besoin de le protéger du monde extérieur.

 

 L’ocytocine, l’hormone de l’amour

L’ocytocine fait partie ce qu’on surnomme les « hormones du bonheur » avec la sérotonine, la dopamine et l’endorphine (bien que dopamine et sérotonine soient en réalité des neurotransmetteurs et non pas des hormones). Ces substances chimiques produites par l’organisme entrent en compte dans nos émotions positives ! L’ocytocine, souvent surnommée « hormone de l’amour », entre en jeu dans plusieurs formes d’amour et d’attachement :

  • Le lien mère-enfant (voir ci-dessus) ;
  • Le lien social : l’ocytocine favorise la socialisation, elle intervient dans la reconnaissance des visages, la générosité, la confiance, l’empathie, l’altruisme ;
  • La confiance en soi, la réduction du stress, le bien-être ;
  • Le lien conjugal : le taux d’ocytocine influe sur le sentiment d’attachement amoureux. Cette hormone est d’ailleurs associée au désir et à la sexualité : l’organisme en sécrète en quantités importantes lors d’un orgasme.
 À lire aussi : Boostez votre taux de sérotonine pour résister à la déprime saisonnière

 

Une étude menée sur les liens entre ocytocine et homme infidèle

L’ocytocine joue un rôle important dans la construction du lien d’attachement conjugal, certes, mais ce n’est pas tout. Elle participerait aussi à la solidité du couple également en favorisant la fidélité.

Le phénomène a d’abord été étudié sur des rongeurs, les campagnols des prairies. Il a été observé que cet animal mâle, qui sécrète de l’ocytocine en grande quantité, était fidèle à sa compagne, contrairement à son cousin des montagnes dépourvu de récepteurs à ocytocine, et extrêmement volage ! En est-il de même pour l’homme ? Serait-il, à l’image du campagnol, moins volage lorsque son taux d’ocytocine grimpe ? Des scientifiques de l’université de Bonn en Allemagne se sont penchés sur la question.

 À lire aussi : L’infidélité menace-t-elle votre couple ?

 

Une expérience qui met à l’épreuve la fidélité masculine

L’étude1 a été menée sur un groupe de 57 hommes hétérosexuels, dont certains étaient en couple et d’autres non. Ils ont reçu une solution par spray nasal : pour certains, il s’agissait d’ocytocine, tandis que les autres recevaient un placebo. 45 minutes après la prise, chaque participant se voyait mis en présence d’une femme qu’il jugeait attirante et séduisante. Cette femme au physique avantageux se plaçait à moins de 60 cm de l’homme, la limite entre la « distance sociale » à respecter entre individus, et une distance plus intime.

Si quelqu’un, autre qu’une personne avec qui on entretient ou on aimerait entretenir une relation intime, franchit cette limite, on se sent naturellement mal à l’aise. C’est exactement ce qui a été observé pour les hommes en couple ayant reçu de l’ocytocine. Gênés, ils se sont spontanément éloignés de la femme pour réinstaurer entre eux une distance socialement acceptable et non ambiguë. A l’inverse, les participants en couple ayant reçu le placebo, n’ont pas cherché à s’éloigner, satisfaits par cette opportunité de flirt. L’ocytocine joue donc en faveur de la fidélité et de la monogamie. Les célibataires des deux groupes, eux, ont eu un comportement similaire, appréciant la proximité avec la représentante du sexe opposé.

 À lire aussi : Les secrets des couples heureux

 

Pourquoi une hormone qui favorise la monogamie ?

Les fonctions premières de l’ocytocine apparaissent comme majeures pour la survie de l’espèce : accouchement, instinct maternel, attachement, socialisation, etc. Selon les chercheurs, les résultats de cette expérience sur la fidélité masculine abonderaient dans le même sens. En favorisant la monogamie, l’ocytocine renforce encore la sécurité des petits, en leur offrant un couple parental uni et solide, un foyer stable pour assurer leur bon développement dans les meilleures conditions. C’est beau, non ?

Mais l’ocytocine n’a pas fini de révéler ses secrets… Des étudessont en cours sur le rôle de l’ocytocine dans l’autisme, la dépression, la schizophrénie,et même dans la spiritualité ! Cette hormone regorge de ressources.

 1 – Oxytocin Modulates Social Distance between Males and Females
Dirk Scheele, Nadine Striepens, Onur Güntürkün, Sandra Deutschländer, Wolfgang Maier, Keith M. Kendrick and René Hurlemann. Journal of Neuroscience 14 November 2012, 32 (46) 16074-16079; DOI: https://doi.org/10.1523/JNEUROSCI.2755-12.2012

 

Sylviane Gougeon

Le choix de la rédac

Le batch cooking, la nouvelle façon de cuisiner

Les bons aliments

Le batch cooking, la nouvelle façon de cuisiner

En 2 heures, cuisinez les repas de toute la semaine

La fraicheur des agrumes et la douceur du beurre de Cupuaçu

Corps

La fraicheur des agrumes et la douceur du beurre de Cupuaçu

Les nouveaux parfums de la gamme de soins du corps écoresponsable Klorane

Cette année, offrez de l’air !

Huiles essentielles

Cette année, offrez de l’air !

Diffuser du bien-être !

La gourmandise pour tous

Desserts

La gourmandise pour tous

Sans sucre raffiné

DEFENCIA