Les eaux cosmétiques

Les eaux cosmétiques

13 juillet 2017
Rafraîchissantes, démaquillantes, dynamisantes, apaisantes… La déferlante estivale des eaux cosmétiques plonge l’être comme le paraître au cœur d’innombrables bienfaits.

 

Lotions micellaires, eaux toniques, brumes de soin, sprays désaltérants… L’été plus que jamais, les eaux de beauté inondent le marché. Des parfumées, des bio, des florales, avec ou sans alcool… Prêtes à nous asperger de fraîcheur le jour, calmer les irritations de notre peau la nuit, coiffer nos envies, nous aider à bronzer… Mais comment ? Et, surtout, pourquoi les préférer à nos crèmes habituelles ? Quelles sont leurs différences et leurs vertus ? Quels miracles cachent-elles dans leurs si jolies bouteilles ?

 

Pour le plaisir

La réponse commune à ces questions se résume en deux mots : le plaisir et le confort. Madeleine de Proust fœtale, délice d’un bain dans le ventre de la mer, renaissance des sens sous la canicule… L’eau est en effet depuis la nuit des temps une source indétrônable de jouissance. Synonyme de vie, de fraîcheur, de détente et de propreté, elle s’impose comme une évidence dans l’univers du soin. Et particulièrement l’été, lorsque les textures souvent grasses et un peu épaisses des laits, gels et crèmes habituels, collent à la peau.

Équilibres aquatiques

Premier atout d’une longue liste, le contact de l’eau sur la peau ne se contente pas d’être plaisant. Il permet également à de nombreux minéraux ou extraits végétaux d’accomplir leur mission. Certes, dépourvue de corps gras, l’eau ne permet pas aux actifs de pénétrer dans l’épiderme. Elle ne peut donc se revendiquer comme un soin traitant. Mais en séchant sur la peau, elle dépose à sa surface de précieuses molécules (intrinsèques ou qu’une savante technologie lui a ajoutées) : vitamines, oligoéléments, sels minéraux, huiles essentielles, antioxydants… L’effet confort est immédiat, mais les bienfaits sont superficiels et éphémères. Un faux inconvénient lorsqu’on sait qu’un épiderme gorgé d’eau se fripe, comme lorsqu’on reste trop longtemps dans son bain.

Autre avantage des textures eaux et non des moindres : elles s’agrémentent à l’infini pour épouser tous les types de peau sans risque d’allergie. Il suffit pour cela de cibler les ingrédients dont elles sont pourvues.

 À lire aussi : Jamais sans mon spray d’eau thermale

 

Eaux de soin, aux origines de la fraîcheur

Des eaux pour le corps, le visage, les cheveux… Nos cellules ont de quoi nager en plein bonheur.

Subtilement parfumées, les eaux de soin pour le corps font partie intégrante du paysage cosmétique. Loin d’être une simple déclinaison estivale (et allégée) d’un parfum, elles prennent en été le relais des laits corporels classiques car elles ont l’immense avantage de ne pas « coller ». Hydratantes, raffermissantes, énergisantes ou relaxantes selon les actifs végétaux dont elles sont enrichies, elles se vaporisent sur le corps et le drapent en séchant d’une délicate senteur. Avant de l’arborer au soleil, vérifiez que rien dans la composition de votre eau de soin ne la rend photosensibilisante.

 Les eaux pour le visage : des voiles de douceur

Nettoyer, hydrater ou apaiser. Telles sont les principales missions des eaux destinées au visage. Même si elles libèrent une fragrance fraîche et agréable, elles ne contiennent pas d’alcool et n’ont pas pour but de parfumer la peau. Si les toniques ont pour objectif de parfaire le démaquillage, les eaux micellaires (ou démaquillantes) dissolvent le gras (sébum, maquillage) et éliminent la saleté grâce à leurs micelles, des molécules tensio-actives. Ce type de produit est particulièrement recommandé pour les peaux sensibles car moins irritantes qu’un lait démaquillant qu’il faudrait rincer à l’eau calcaire.

 À lire aussi : Soins douceur pour peaux sensibles

 

Les eaux florales : bouquets de soins

En distillant une plante, on obtient d’un côté de l’huile essentielle et de l’autre son « eau ». Cette eau florale est naturellement riche en actifs hydrosolubles. Elle présente donc des propriétés différentes en fonction de la plante dont elle est issue. Les principales eaux florales commercialisées proviennent de camomille, de fleur d’oranger (apaisantes), d’hamamélis (antioxydante), de lavande, de bleuet (calmantes) ou de rose (hydratante). Sans aucune vertu nettoyante, ce sont des soins à part entière. En outre, appliqués sur la peau après le nettoyage et avant sa crème traitante, les actifs végétaux optimisent la pénétration et l’effet des ingrédients de cette dernière. Pour un effet fraîcheur bienvenu comme pour la préservation des actifs (une eau florale est fragile), gardez votre flacon au réfrigérateur.

 À lire aussi : J’apprends à bien nettoyer ma peau

Les eaux capillaires :  plaisirs en tête

On trouve aujourd’hui de nombreuses eaux capillaires, conçues pour parfumer les cheveux, voire pour les démêler ou les faire briller. Aussi ludiques que sensorielles, ces brumes se vaporisent sur la tête et subliment les longueurs sans les alourdir. Le revers de cette médaille ? Leurs propriétés sont moins concentrées que dans les sérums nourrissants pour pointes abîmées, ou des huiles sèches réparatrices.

Conseils de Pharmacien : L'atout des eaux solaires

Conseils de Pharmacien : L'atout des eaux solaires

Si la texture eau s’utilise en cosmétique depuis quelques années, quelques laboratoires ont réussi à ajouter une nouvelle performance à son arc, en y intégrant des filtres solaires. On a ainsi vu apparaître des brumes hydratantes, aussi légères que peuvent l’être les brumes thermales, et dotées d’actifs anti-UV A et B. Elles contiennent en outre des ingrédients antioxydants et matifiants. Très pratiques à la plage ou en terrasse de café ! Seule précaution : vérifier que leur indice SPF convient à son phototype comme aux circonstances de l’exposition.

 

Véronique Aïache

Le choix de la rédac

Du baume au corps

Corps

Du baume au corps

Riche en plantes médicinales bio

Chacun ses goûts !

Les bons aliments

Chacun ses goûts !

A vous de choisir !

Les chats aussi nous soignent

Chat

Les chats aussi nous soignent

Une encyclopédie dédiée aux petits félins et à leurs pouvoirs

Solutions d’hiver

Petits maux

Solutions d’hiver

Azéol pour lutter contre les maux de la sphère ORL