Les anticoagulants oraux

Les anticoagulants oraux

14 mars 2019
« Mon médecin m’a prescrit des anticoagulants. Quels sont leurs effets secondaires ? », Karine, 50 ans 

 

Chez tous les individus ne souffrant pas d’hémophilie, un phénomène de coagulation s’opère dès qu’il y a blessure et épanchement sanguin. Pour stopper le saignement, des caillots se forment alors et obstruent la plaie. C’est lorsque ces caillots s’agglomèrent sans qu’il y ait blessure et circulent dans les vaisseaux qu’ils risquent d’atterrir dans le cœur ou le cerveau et de provoquer une crise cardiaque ou un AVC (accident cardio-vasculaire).

 À lire aussi : Insuffisance cardiaque : apprenez à la connaitre

 

Des terrains à risque

Chez certaines personnes, les risques d’AVC ou d’accidents cardiaques sont particulièrement élevés. En effet, les personnes souffrant soit d’hypercholestérolémie, de diabète ou d’hypertension, soit qui sont de « gros » fumeurs ou bien atteintes de fibrillation auriculaire (des battements cardiaques irréguliers) sont plus prédisposées que d’autres aux AVC. Pour prévenir la formation de caillots, leur sont alors prescrits des médicaments capables de fluidifier le sang. Ces anticoagulants sont pris la plupart du temps sous forme de comprimés. Ils peuvent aussi être administrés par piqûres ou perfusions intraveineuses.

 À lire aussi : Comment reconnaître les symptômes d’un AVC

 

Des effets secondaires

Par essence, les traitements par anticoagulants oraux augmentent les risques d’hémorragie. Les saignements sont à la fois plus fréquents et plus abondants, même en cas de traumatismes bénins. Il peut s’agir également de saignement interne, en particulier au niveau du tube digestif, sans pour autant que l’hémorragie soit visible extérieurement.

À lire aussi : Hypertension, comment la prendre en charge

 

Et des précautions

Lors de traitements avec ce genre de médicaments, il est important de tout mettre en œuvre pour diminuer les risques de saignements. Par exemple, il faut prévenir tous les médecins traitants, à commencer par le dentiste même pour un simple détartrage. Par ailleurs, il faut être vigilant lors de la manipulation de couteaux, ciseaux, coupe-ongles ou tout autre objet pointu ou tranchant. Si vous êtes amené à vous raser, privilégiez les rasoirs électriques aux rasoirs à lames. Idem en ce qui concerne le brossage des dents. Les gencives saignant facilement, il vaut mieux opter pour des brosses à poils souples et ne pas utiliser de cure-dents. Prudence aussi en cas de jardinage ou bricolage ; l’utilisation de gants de protection est indispensable. Enfin, dans la mesure du possible, il faut minimiser les risques de chutes en portant des talons trop hauts ou en marchant sur un sol glissant.

Véronique Aïache

Le choix de la rédac

Les vampires psychiques, ces êtres toxiques

Développement personnel

Les vampires psychiques, ces êtres toxiques

Repérer, comprendre et se défendre

Se mettre au bouleau

Les bons aliments

Se mettre au bouleau

Se débarrasser des déchets présents dans l’organisme

Une Jonquille pour Curie : contre le cancer, mobilisons-nous !

Cancers

Les coupe-faim

Compléments alimentaires

Les coupe-faim

Rôles et précautions à prendre