Le thermalisme en ébullition

Le thermalisme en ébullition

08 avril 2022
De plus en plus innovante, cette médecine de l’eau – riche de 110 centres thermaux – est pleine de ressources pour répondre aux demandes de prévention et de santé globale.

 

Post-Covid, cure du soir, psychologie, microbiote, éducation thérapeutique, thérapies holistiques, soins antidouleur… Le thermalisme est un terrain privilégié pour accueillir la médecine dont tout le monde rêve : préventive, personnalisée, participative et humaniste. C’est ce que l’on a pu découvrir aux Thermalies, le Salon annuel de l’eau et du bien-être qui a eu lieu à Paris et à Lyon en ce début d’année. Avec leurs 700 sources souterraines, les 90 villes thermales sont devenues des pépites écologiques, à l’instar de Vichy, classée en 2021 ville d’eaux au patrimoine mondial de l’Unesco. Et si on se jetait à l’eau pour stimuler nos ressources naturelles ?

 À lire aussi : Cures thalasso : et si on s’accordait une pause

 

Puits de science

Grâce au dynamisme des médecins thermaux, des CHU (Bordeaux, Grenoble, Clermont-Ferrand) et du CNETh* (medecinethermale.fr), plusieurs études scientifiques démontrent la pertinence de cet outil pluridisciplinaire pour prendre en charge de nombreuses maladies (12 orientations thérapeutiques), symptômes chroniques et nouvelles affections liées au stress. La preuve en est avec l’étude clinique PACThe qui prend corps dans un programme post-cancer du sein de 12 jours, désormais pris en charge à 50 % – soit le prix fixe de 350 € au lieu de 700 € – par l’Assurance maladie pendant une cure conventionnée**. Les autres études, comme Veinothermes pour l’éducation thérapeutique du patient insuffisant veineux, SPECTh pour le sevrage de psychotropes, Fiett appliqué à la fibromyalgie, donnent également d’excellents résultats pour réduire la prise médicamenteuse et diminuer les troubles fonctionnels.

*Conseil national des établissements thermaux
**Aux Thermes Adour, à Saint-Paul-Lès-Dax, Vichy, Balaruc-les-Bains, Capvern-les-Bains, Bourbon-Lancy, Saujon, Contrexéville, La Léchère-les-Bains et sept centres de la Chaîne thermale du Soleil (chainethermale.fr).

Avant de sauter dans le grand bain

Avant de sauter dans le grand bain

• Les Curistes 2022: un magazine qui donne des conseils pour préparer sa cure et présente les stations et leurs hébergements (disponible sur lescuristes.fr)
• L’Officiel du thermalisme 2022 : le guide de la cure thermale en France (disponible sur officiel-thermalisme.com)
Les Accros du peignoir : cette communauté des 18 villes d’eaux du Massif central livre des bons plans et valorise la richesse intemporelle de ces stations (lesaccrosdupeignoir.com)

 

Quoi de neuf en 2022 ?

À l’heure où les variants du SARS-CoV-2 ne cessent de muter, les symptômes se multiplient et la tendance des cures pour sortir du Covid long se confirme. À Enghien-les-Bains, en région parisienne, on répond au nouveau symptôme qui affecte les yeux avec des soins d’ophtalmologie. À Molitg-les-Bains, dans les Pyrénées-Orientales, tout est mis œuvre pour retrouver le goût et l’odorat grâce aux huiles essentielles, aux aliments et à la sophrologie. À Allevard-les-Bains, en Isère, on sort l’artillerie lourde avec l’éducation thérapeutique encadrée par le Dr Claire Cracowski, spécialiste de la lutte contre le Covid au CHU de Grenoble : les troubles musculaires, respiratoires, psychiques ou digestifs sont pris en charge pendant des cures de 6, 9 ou 18 jours. D’autres cures soignent le Covid long à La Bourboule, Ussat-les-Bains, Brides-les-Bains, Aix-les-Bains (domaine de Marlioz), Saujon et Saint-Gervais-les-Bains. Malgré la crise sanitaire, un torrent d’idées novatrices déferlent cette année. Après la Nouvelle-Aquitaine et Auvergne-Rhône-Alpes, c’est au tour de l’Occitanie de s’organiser en « cluster » thermal pour créer toujours plus de liens (occitanie-thermale.com).

 À lire aussi : Thermalisme : L’Occitanie, terre de bienfaits

 

La Léchère-les-Bains : soulager l’endométriose

Depuis janvier 2022, l’endométriose est reconnue comme une affection de longue durée (ALD)*, ce qui permettra à de nombreuses femmes de bénéficier des cures conventionnées et d’une prise en charge pluridisciplinaire. Spécialisés en gynécologie, les thermes alpins de la Léchère-les-Bains ont mis au point un protocole spécifique pour soigner cette maladie qui touche 10 % des femmes en âge de procréer, comprenant des soins à l’eau thermale – irrigation vaginale, compresses tièdes, kinésithérapie dans l’eau… Cette cure de 18 jours, qui s’effectue en double orientation rhumatologie-gynécologie ou phlébologie-gynécologie, procure des bienfaits anti-inflammatoires et décongestionnants, diminuant les douleurs pelviennes.
lalecherelesbains.com

Réponses d'expert : Le thermalisme soigne les douleurs

Réponses d'expert : Le thermalisme soigne les douleurs

Dr Patrick Sichère
rhumatologue et conseiller médical pour les Thermes Adour, Dax

Apaiser la douleur est un acte d’empathie qui aide à guérir. À ce titre, une cure thermale est un moment privilégié pour lâcher prise et se détendre grâce aux nombreux soins antalgiques et décontractants. Que la douleur soit physique ou psychologique, elle doit être consolée pour accompagner un mieux-être. Les différents outils du thermalisme permettent de répondre aux différents types de douleurs : à Dax, par exemple, les soins à base de térébenthine antalgique sont associés aux techniques thermales à base d’eau et de péloïde qu’il convient de personnaliser selon la sensibilité de chacun.

 

Vals-les-Bains : soigner la polyarthrite rhumatoïde

La plus fréquente des pathologies inflammatoires chroniques est aussi l’une des séquelles post-Covid 19. À ce titre, la belle station de Vals-les-Bains, en Ardèche, a créé deux cures – longues et courtes – dédiées aux patients atteints de polyarthrite rhumatoïde. Au programme : quatre soins quotidiens de médecine thermale pour soulager les douleurs, une conférence de diététique anti-inflammatoire et un suivi sportif adapté. À noter : le yoga devient une nouvelle activité phare pour améliorer la digestion et la capacité respiratoire. En cours de validation, l’étude Diabeo2Thermes vise à équilibrer le diabète de type 2 des curistes en surpoids dans le cadre de l’éducation thérapeutique.
thermesdevals.com

Témoignage

Témoignage

« Atteinte de fibromyalgie depuis 2005, j’ai découvert les thermes d’Allevard-les-Bains grâce au centre de la douleur du CHU de Grenoble. J’ai effectué ma première cure en 2017 dans le cadre d’une étude sur les bienfaits du thermalisme. Depuis, j’y retourne tous les ans, car chaque cure améliore mon état et apaise les douleurs pendant plusieurs mois. Je découvre de nouveaux outils, comme la gestion des émotions avec une psychologue, des exercices physiques pour travailler les muscles internes et les bols tibétains dont les vibrations sonores très relaxantes me mettent dans un état proche de l’hypnose. J’ai diminué de moitié la prise des médicaments antidouleur, j’ai appris à me détendre et à devenir plus patiente. En prime, les cures soulagent mon arthrose et ma sciatique ! »

Sophie-Géraldine, 56 ans

 

La cure du soir plébiscitée

Pour les locaux, notamment, de plus en plus de centres proposent la cure du soir de trois semaines. Les soins commencent généralement en fin d’après-midi vers 17 h ou 18 h et durent entre 1 h 30 et 2 heures. Une solution bien pratique pour se soigner et détendre corps et esprit avant une nuit réparatrice. À faire aux Thermes Adour, à Dax et Saint-Paul-Lès-Dax, à Jonzac, à Enghien-les-Bains, à Aix-les-Bains, à Amélie-les-Bains, à Saint-Amand-les-Eaux, à Cransac-les-Thermes, à Bourbon-L’Archambault, à Bourbonne-les-Bains, à Royat, à Niederbronn-les-Bains, à Lons-le-Saunier, à Thonon-les-Bains… pour ne citer qu’eux.

*Les cures thermales conventionnées de trois semaines en ALD sont prises en charge à 100 % par l’Assurance maladie.

À savoir

À savoir

•Préparez bien votre cure : double orientation thérapeutique ou pas, climat, saison, altitude, température et nature de l’eau, logement, environnement naturel ou citadin…
•Quels ateliers complémentaires ? Yoga dans l’eau, pranayama, méditation, qi gong, tai-chi, sophrologie, hypnose thérapeutique, psychologie, somatothérapie, cohérence cardiaque, nutrition…
•Pour la cure de trois semaines, retrouvez sur le site de l’Assurance maladie (ameli.fr) les étapes pour constituer votre dossier. Outre la prise en charge à 65 % (une partie du tiers payant remboursé par de nombreuses complémentaires santé), bénéficiez d’un remboursement d’une partie de l’hébergement et des frais de transport pour vous et pour la personne qui accompagne un enfant (ou un curiste ne pouvant pas se déplacer seul). Cette cure peut être prescrite par votre médecin en cas d’arrêt de travail hors congés payés.

 

Le boom des mini-cures et des spas thermaux

Tendance forte, les mini-cures à prix doux que l’on trouve désormais dans toutes les stations thermales permettent de se requinquer ou encore de soulager les aidants et les accompagnants des curistes atteints de maladie chronique. Retour aux sources.

 À lire aussi : Les cures thermales pour les voies respiratoires

 

Escale à Balaruc-les-Bains

La station la plus proche de la Méditerranée – spécialisée en rhumatologie et phlébologie – proposent deux mini-cures de cinq jours. L’Escale hydrorelaxante offre cinq soins quotidiens pour détendre le corps et alléger les jambes, soit 1 heure 30 de délices dédiés à la relaxation musculaire et articulaire, notamment avec les applications de compresses d’eau anti-crampes et impatiences. La boue thermale est antalgique et les hydro-aérobains, avec leurs jets d’eau et leurs bulles d’air, n’ont pas leur pareil pour masser. L’Escale bienfaits du dos mise de son côté sur la décontraction des tensions dorsales et lombaires pour retrouver un dos sans douleur grâce aux applications localisées de boue chaude, reminéralisante et myorelaxante sur un lit breveté.
www.mini-cure.fr

Digne-les-Bains : nouveau spa thermal

À 600 mètres d’altitude, cette station verdoyante des Alpes-de-Haute-Provence vient de s’enrichir d’un spa sur trois étages avec piscine intérieure d’eau thermale antalgique et une autre à ciel ouvert. Découvrez le soin aux trois bassins hérités des Romains : le caldarium pour un bain chaud, le tepidarium pour un bain tiède et, pour finir, le frigidarium dans l’eau froide… imparable pour purifier et régénérer l’organisme. À la carte : des enveloppements pour le corps à l’argile et à l’eau thermale concoctés par la marque locale Ciel d’Azur ; des escapades sensorielles (gommage, bain et massage réhydratant, à partir de 75 € les trois soins) ; des massages future maman et des séjours prévention santé de deux à cinq jours.
espacezen-thermesdignelesbains.com

Spa Séquoia Redwood : cure minceur et ventre plat

En Ardèche, ce superbe spa de 1 500 m2 est une œuvre thermale tout en bois, en piscines et en bassins chaud et froid creusés dans la pierre, le tout surplombé d’une piscine à ciel ouvert avec vue sur les grands arbres. Dans cet environnement qui accueille le yoga cette année, on peut faire une cure de six jours qui bénéficie de l’expertise médicale des Thermes de Vals-les-Bains, spécialisés dans le surpoids et le diabète. Au programme après une analyse corporelle : gommage, Watermass, douches thermales, frigithérapie sur les jambes, pressothérapie drainante, massage circulatoire, bains bouillonnants et activités tous les jours avec aquagym, Pilates et fitness.
thermesdevals.com

La Bourboule et Aix-les-Bains : stop au tabac

Dans le Puy-de-Dôme, le joli palais des Grands Thermes de La Bourboule promet l’arrêt du tabac aux motivés grâce à une mini-cure de six jours. Au programme pour se détoxifier : 36 soins à l’eau thermale tous les matins avec des pulvérisations nasales et pharyngées ; douches nasales ; aérosols ; sophrologie pour apprendre des outils de respiration et de relaxation ; une cure de boisson à l’eau thermale anti-infectieuse et anti-inflammatoire. Idéal pour les personnes qui ont des problèmes ORL.

Aux Thermes Marlioz, en plein cœur d’Aix-les-Bains, la cure de six jours Anti-tabac s’articule autour de 18 soins thermaux qui visent la détente du corps (bains, enveloppements, pressothérapie, sauna lyashi Dôme). Le tout aidé par la sophrologie, un infirmier qui testera le niveau de dépendance et trois massages Nuxe relaxants.
grandsthermes-bourboule.com et domainedemarlioz.com

Shopping épidermique

Shopping épidermique

Crème miraculeuse Reactive, Jonzac
Son eau thermale apaise rapidement et régénère les cellules des peaux sensibles. Tube de 100 ml

Lipikar Baume AP+M, La Roche-Posay
Pour soulager la dermatite atopique des petits et des grands, cette nouvelle texture légère contient 71 % d’eau thermale. Tube de 200 ml

L’Essence du Mont Blanc, Saint-Gervais Mont Blanc
86 % d’eau thermale entre dans la composition de ce sérum hyper léger enrichi de plantes alpines apaisantes (edelweiss, lin, sureau et génépi). Flacon-pompe de 50 ml

Xémose PSO, Uriage
Ce concentré adoucissant soigne le psoriasis en favorisant l’élimination des plaques. Tube applicateur de 150 ml

 

Nouvelles sources

Le groupe Valvital a fait jaillir de terre les thermes de Santenay, en Bourgogne, le dernier-né des établissements thermaux, spécialisé en rhumatismes, affections digestives et maladies métaboliques. Avec les Thermes de Royat, nouvellement intégrés au groupe, et sa résidence reliée aux soins, Valvital et ses 12 stations poursuit sa quête de santé globale pour tous avec la découverte d’une source souterraine à Saint-Jean-d’Angély, en Charente-Maritime. Les premiers curistes ont expérimenté cette « eau minérale », mais il faudra attendre quelques années avant de s’y baigner ! À suivre.

Connexions bienfaisantes

Connexions bienfaisantes

• Casque de musicothérapie : développés en psychologie clinique, les différents rythmes ont montré leurs effets sur le stress et les douleurs. À pratiquer plusieurs fois pendant le séjour à La Léchère-les-Bains, à Saint-Laurent-les-Bains, à Lamalou-les-Bains, à Molitg-les-Bains, au Boulou et à Jonzac.
• Bliss : le casque de réalité virtuelle pour réduire stress et anxiété à Dax (Thermes Adour et Cœur Thermal) et à Évaux-les-Bains.
• Lunettes-casque de luminothérapie Psio : pour en finir avec les ruminations, à Amélie-les-Bains, à Lamalou-les-Bains et à Allevard-les-Bains.

 

Nathalie Giraud

Le choix de la rédac

Du baume au corps

Corps

Du baume au corps

Riche en plantes médicinales bio

Chacun ses goûts !

Les bons aliments

Chacun ses goûts !

A vous de choisir !

Les chats aussi nous soignent

Animaux

Les chats aussi nous soignent

Une encyclopédie dédiée aux petits félins et à leurs pouvoirs

Solutions d’hiver

Petits maux

Solutions d’hiver

Azéol pour lutter contre les maux de la sphère ORL