MEDTRONIC PARLONS DIABÈTE
cure

Lancez-vous dans une cure d’amaigrissement

18 janvier 2018
Comment perdre des cuisses, des hanches et du reste rapidement ? Et si plutôt qu’un régime vous vous lanciez dans une cure d’amaigrissement pour vous alléger vite et bien ? Que vous ayez un besoin médical ou juste envie de perdre du poids, on vous indique le mode d’emploi.

 

Entre vos poignées d’amour et vous, c’est plus trop l’amour, justement, et vous vous débarrasseriez bien de ces mignons bourrelets et de cette collante cellulite. Les régimes, vous avez déjà essayé sans grand succès, et le sport ne suffit pas à éliminer tous vos kilos superflus. Une cure d’amaigrissement est une alternative intéressante qui peut donner le coup d’envoi d’une perte de poids significative en adoptant de nouvelles habitudes de vie et en revoyant votre alimentation. L’idée est de partir quelques jours vous mettre au vert dans une station thermale pour y recevoir une panoplie de soins axés sur la perte de poids et le remodelage de la silhouette, qui enclenchera une spirale vertueuse augmentant ensuite l’efficacité de vos efforts.

 

La cure d’amaigrissement, définition

Au sein d’une station thermale, vous êtes pris en main par une équipe de professionnels qui orchestre un programme d’exercices et de soins utilisant les bienfaits de l’eau thermale, combinés à un régime supervisé par des diététiciens. Parmi les soins les plus fréquents pratiqués en cure d’amaigrissement, on trouve des enveloppements de boue ou aux algues, des massages pour déloger la cellulite et les graisses (pas forcément très relaxants, soyons clairs), des douches au jet à forte pression à l’action circulatoire et anti-cellulitique, des douches pénétrantes tonifiantes, des cataplasmes, etc… Les eaux thermales sont réputées pour leurs bienfaits dépuratifs et tonifiants, et maximisent donc l’impact des soins que vous recevez pendant cette parenthèse où vous vous coupez de vos (mauvaises) habitudes alimentaires afin de repartir du bon pied.

N’espérez pas vous la couler trop douce : vous aurez aussi un programme sportif musclé à suivre chaque jour. Pilates, yoga, aquagym, aquabiking, cardiotraining, stretching… selon les centres de cure, le programme varie, mais l’idée principale reste : vous bouger.

 À lire aussi : Thermale ou marine, la cure, alliée de votre santé

 

Perdre des cuisses, des hanches… : quels résultats espérer d’une cure d’amaigrissement ?

Un programme personnalisé est établi à votre arrivée qui tient compte du poids que vous voulez perdre et de l’origine de votre surpoids. Prendre de nouvelles habitudes en une semaine de cure, ou repartir délesté de plusieurs kilos : à chacun son objectif. L’Association française pour la recherche Thermale (AFRETH) a mené une étude1 d’efficacité des cures thermales dans la perte de poids. En comparant un groupe de curistes et un groupe utilisant d’autres méthodes de perte de poids, elle a montré que les curistes avaient perdu en moyenne trois fois plus de poids que l’autre groupe. Au-delà de la perte de poids, les cures thermales s’inscrivent dans une logique de long terme en vous permettant de revoir de fond en comble vos habitudes sportives et alimentaires. Une fois rentré à la maison, à vous de poursuivre vos efforts afin de continuer à perdre du poids et stabiliser votre balance.

 À lire aussi : Découvrez les bienfaits du thermalisme, à tous les âges

 

Quelle est la durée d’une cure d’amaigrissement ?

Une cure dure en moyenne une à deux semaines, et peut être étendue à 3 semaines si la santé de la personne le requiert (cf. encadré). Contrairement à une cure de thalassothérapie qui peut s’effectuer sur un long week-end, une cure thermale d’amaigrissement nécessite d’investir du temps pour être menée à bien. Brides-les-Bains (Savoie), Contrexeville (Vosges), Vals-les-Bains (Ardèche), Vittel (Vosges) ou encore Vichy (Auvergne) comptent parmi les stations les plus réputées pour les cures minceur.

 

Combien coûte une cure d’amaigrissement ?

À savoir

À savoir

Les cures thermales d’amaigrissement conventionnées (18 jours) sont prescrites par le médecin traitant et prise en charge par la Sécurité Sociale, et ont pour objectif le traitement de la surcharge pondérale et des pathologies associées tel le diabète de type 2.
Prévoyez entre 500 et 2500 € en fonction de la durée et du cadre de votre cure thermale. Si vous souffrez d’une maladie digestive ou d’une affection métabolique, votre médecin peut vous prescrire une cure conventionnée dont le coût est partiellement pris en charge par l’Assurance Maladie. L’hébergement et la restauration restent à votre charge.

Vous avez envie d’en savoir plus ? Direction le Salon des Thermalies, qui se tient du 1er au 4 février au Carrousel du Louvre à Paris, et du 2 au 4 mars à la Sucrerie de Lyon.

 À lire aussi : Les Thermalies, découvrez les bienfaits de l’eau et les plus beaux centres

 

  1. Source AFRETH (Association Française pour la Recherche Thermale) – One-Year Effectiveness of a 3-Week Balneotherapy Program for the Treatment of Overweight or Obesity
Clémentine Garnier

Le choix de la rédac

En toute clarté

Visage

En toute clarté

À vous le teint frais et lumineux !

Vous pouvez enfin respirer !

Petits maux

Vous pouvez enfin respirer !

À vous de choisir

Les règles abondantes et douloureuses

Gynécologie

Les règles abondantes et douloureuses

Faciliter le dialogue entre patientes et gynécologues

Le jour et la nuit

Stress

Le jour et la nuit

Une journée sereine et une nuit reposante