THALASSEO THERMES
La socio-esthétique pour le bien-être des malades

La socio-esthétique pour le bien-être des malades

06 mars 2016
Pour combattre le cancer, on sait qu’une bonne santé morale est essentielle. Face aux transformations imposées par la maladie et les traitements, la tentation de se replier sur soi est parfois grande. Une nouvelle discipline émerge pour aider les patients à prendre soin d’eux et maintenir une vie sociale active : la socio-esthétique.

 

Le souci de sa beauté n’est pas une futilité

Dans la bataille contre la maladie, toutes les armes à notre disposition sont importantes. Etre bien dans son corps malgré les effets des traitements et la fatigue est une aide essentielle à la guérison. C’est tellement important qu’une nouvelle discipline, la socio-esthétique, aussi appelée oncho-esthétique, aide les malades à prendre soin d’eux et leur fait prendre conscience que l’on peut rester attirant en dépit de la maladie. La socio- réunit des expertises variées autour de la beauté et du bien-être : soins d’esthétique du visage et du corps, relaxation, sophrologie, réflexologie plantaire, conseils sur le choix des prothèses et la façon de se maquiller… tout ce qui contribue au bien-être des patients peut favoriser la guérison. « Cette pratique s’inscrit dans les projets de soin définis par les équipes pluridisciplinaires avec lesquelles nous travaillons, explique Christine Biardeau-Schwok, socio-esthéticienne à l’hôpital de Chinon. Notre mission a donc une vraie visée thérapeutique reconnue et appréciée par le personnel médical. »

 

Prendre soin de son corps

Les patients qui ont expérimenté des séances de socio-esthétique en témoignent : pouvoir partager leurs angoisses avec les socio-esthéticiens est un réel soulagement et apporte un bien-être tangible. « Si certains patients montrent une petite réticence au départ, tous me remercient en constatant les effets bénéfiques de la socio-esthétique sur leur moral, leur rapport au corps », raconte Christine Biardeau-Schwok. Hommes et femmes peuvent profiter de séances de socio-esthétique pour les aider à accepter leur corps et leurs visages, parfois transformés ou sensibilisés par la maladie. Comment appliquer son fond de teint pour cacher les imperfections provoquées par la chimiothérapie, pallier à la chute des cheveux, la perte des cils et sourcils, la fragilisation des ongles, l’amaigrissement… ou encore trouver un accessoire capillaire ou vestimentaire pour se mettre en valeur, trouver les couleurs adaptées à sa personnalité : l’expertise des socio-esthéticiens se met au service des malades pour reprendre confiance en soi et soutenir le regard de l’entourage.

 

Comment profiter de séances de socio-esthétique ?

La Ligue contre le Cancer est depuis 2013 partenaire du CODES*, qui forme les professionnels de la socio-esthétique. La Ligue a ainsi créé des espaces détentes dans certains établissements, permettant aux patients venus effectuer leur chimiothérapie de bénéficier de soins esthétiques. Le Pr Jacqueline Godet, présidente de la Ligue, s’est dite « convaincue de l’importance et de l’efficacité de la socio-esthétique en cancérologie », et les socio-esthéticiens sont intégrés à l’équipe qui entoure le patient dans les centres de soins où des séances sont proposées.

Clémentine Garnier

Le choix de la rédac

Le jour et la nuit

Stress

Le jour et la nuit

Une journée sereine et une nuit reposante

Un petit coup de mou ? On a les solutions.

Autres

Un petit coup de mou ? On a les solutions.

Deux options s’offrent à vous !

Un autre regard sur Alzheimer

Maladies neurologiques

Un autre regard sur Alzheimer

Aider et accompagner les malades

Avis aux cheveux et ongles fatigués

Cheveux

Avis aux cheveux et ongles fatigués

Une petite dose de nutriments essentiels…