Colon pure
Laurent MARIOTTE et Julia VIGNALI

Julia Vignali et Laurent Mariotte: « L’alimentation est le carburant du bien-être ! »

10 avril 2017

Nourrir d’abord votre corps ou votre esprit ? Pour les priorités et les proportions, jugez par vous-même…  Pour les idées, vous pouvez vous reposer  sur les compétences  de Julia et de Laurent !

Avant que vous présentiez en duo #Weekend sur TF1, quels étaient vos parcours respectifs ?

Julia Vignali. C’est un parcours accidenté comme je les aime, avec des changements de vie. J’ai été actrice, puis animatrice – je suis passée de la météo aux enfants avec les Maternelles, et maintenant à la cuisine dans #Weekend… C’est tout ce que j’aime ! Et depuis cette année, je suis sur Europe 1 avec Alessandra Sublet dans la Cour des grands. La radio est un média que je ne connaissais pas et qui m’apporte beaucoup de plaisir.

Laurent Mariotte. Pour moi aussi, c’est un changement de vie. Je faisais des émissions depuis plus de dix ans sur TF1, mais qui ne ressemblaient plus à ce que j’avais envie de faire. J’ai décidé de tout arrêter pour passer un certificat d’aptitude professionnelle (CAP) de cuisinier. Une manière de renouer autrement avec la cuisine, une passion qui remonte à ma jeunesse ! Je suis fils et petit-fils de paysans et j’ai été élevé dans les potagers de mes grands-parents – c’est là qu’est né mon amour des bons produits. Quant à la télévision, je l’ai aimée également tôt. J’arrive aujourd’hui à concilier les deux en réalisant vraiment ce que j’aime et en le faisant partager aux autres.

Chacun de vous joue un rôle précis dans #Weekend?

Julia. Je suis là pour seconder Laurent qui en a bien besoin et j’en profite pour me faire plaisir en apprenant à cuisiner en direct. Car côté cuisine, je préfère demander plutôt que faire semblant de savoir ! Mais je suis beaucoup plus légitime dès qu’il s’agit de parler « déco », sorties culturelles, musique, cinéma… Tout ça dans une ambiance très cocooning car les gens ont besoin de chaleur humaine, particulièrement en ce moment.

Laurent. Nous sommes là pour accompagner le téléspectateur en testant les tendances autour de la cuisine, du jardinage, des sorties, du sport, de la culture, etc., en étant comme à la maison. Le plus difficile à la télévision, c’est d’être naturel – et je pense que c’est ce que nous parvenons à faire, en oubliant les caméras.

Quelle place occupe l’alimentation dans votre vie de tous les jours ?

Julia. Je fais de plus en plus attention à mon alimentation. Ce n’était pas inné chez moi mais c’est en cuisinant que l’on prend conscience de ce que l’on mange ! Donc je m’alimente de mieux en mieux. Je mange naturellement équilibré en privilégiant les produits de saison. J’ai même fait des analyses de sang pour savoir si j’étais allergique à certains aliments. J’ai arrêté le sucre et depuis je me sens beaucoup mieux !

Laurent. L’alimentation est un carburant qui participe à notre bien-être. Je suis très regardant sur l’équilibre de l’alimentation en respectant autant que possible le rythme des saisons. En France, nous manquons de pédagogie à ce sujet. Il faudrait éduquer les adolescents en leur apprenant à avoir une hygiène alimentaire. Ce que je trouve insupportable c’est que les industriels glissent à notre insu du sucre et du sel dans tous les produits cuisinés. Ce sont de véritables poisons.

Êtes-vous prévoyants au niveau de votre santé ?

Julia. J’ai eu ma grande période homéopathie, acupuncture, soins préventifs – et depuis je suis de moins en moins malade. Et j’ai une véritable passion pour les compléments alimentaires. J’accumule chez moi des tas de boîtes de produits pour prendre soin de ma forme, de ma peau, de mes cheveux…

Laurent. Étant donné que mon système digestif et intestinal est plutôt sensible, je me tourne volontiers vers la phytothérapie et les médecines douces préventives.

Avez-vous des astuces pour chasser le stress ?

Laurent. Je me lève avant tout le monde pour avoir mon quart d’heure de méditation, pendant lequel je suis à l’écoute de mon corps et de ma respiration. Je fonctionne beaucoup à l’intuition et je suis aussi très réceptif aux énergies. Je fais de la marche et du vélo dans Paris.

Julia. Moi, j’adore le yoga et je consacre tout mon temps (et mon argent !) à rester belle et zen. J’adore me faire bichonner. Je suis une passionnée des soins esthétiques ainsi que de la thalassothérapie et des massages énergétiques.

Le temps qui passe vous inquiète-t-il ?

Julia. Lorsque j’ai eu 40 ans, j’ai écrit un livre que j’ai appelé 40 ans, c’est le nouveau 30. Pour moi la quarantaine, c’est l’âge où l’on doit savoir se faire plaisir en prenant les bonnes décisions pour être en adéquation avec soi. Il faut aussi apprendre à dire « non » – c’est se connaître soi-même et s’affirmer sans rabaisser les autres.

Laurent. J’ai perdu mon père quand j’étais môme aussi j’ai toujours été convaincu que j’allais mourir jeune. Aujourd’hui, à 47 ans, je me dis que c’est du « rab » et je prends le temps qui passe avec philosophie. J’éloigne de moi les contrariétés et les gens toxiques.

Vous êtes tous les deux parents. Qu’est-ce que cela vous a apporté ?

Julia. La maternité a déjà changé mon tour de hanches ainsi que mes nuits. Mon fils a maintenant 10 ans ; j’ai vécu sa naissance comme un véritable tsunami d’amour. C’est tellement éprouvant d’aimer un nouvel être à ce point que cela change une vie.

Laurent. J’ai un fils de 16 ans et, avec lui, je suis un mélange de père militaire autoritaire et de mère juive. En vieillissant, il y a une belle complicité qui s’installe. Il a un très bon palais et un excellent odorat, à tel point qu’il me bluffe sans cesse. C’est bien le fils de son père !

Que représente le week-end pour vous ?

Julia. Je suis hyperactive, aussi le week-end je me permets de devenir fainéante. Je vais au cinéma, je décore mon appartement, je m’occupe de moi… Mais j’avoue que j’ai du mal à décrocher totalement du vendredi soir au lundi matin.

Laurent. Je ne peux pas rester sans rien faire mais je sais de plus en plus lâcher prise. Je fais du sport, je lis, je regarde des séries, je fais mon marché… Je me déconnecte de tout ce qui tend à nous rendre addict durant la semaine !

 

À lire

À lire

40 C’EST LE NOUVEAU 30
Dans ce livre, Julia Vignali aborde sans tabous les questions que
toute femme se pose autour de 40 ans.
Des conseils de pros (psy, coach, sexologue, thérapeute de couple) et des témoignages pour s’épanouir sereinement.
Aux éditions Flammarion.

PETITS PLATS EN ÉQUILIBRE
Laurent Mariotte vous livre dans cet ouvrage ses
150 meilleures recettes – testées, re-testées et plébiscitées par les téléspectateurs de TF1 et les auditeurs fidèles de France Info.
Aux éditions Solar.

 

Propos recueillis par Didier Galibert

Le choix de la rédac

ARKOPHARMA

Compléments alimentaires

Parce qu’une peau préparée est une peau mieux protégée

Nourrissez votre peau de l’intérieur…

Comment se débarrasser des pellicules

Dermatologie

Comment se débarrasser des pellicules

Pour avoir un cuir chevelu en bonne santé

On mange quoi ce soir ? Spécial kids

Les bons aliments

White Box Icon
7 plantes + 2 bourgeons = détox

Compléments alimentaires

7 plantes + 2 bourgeons = détox

Nettoyage intérieur !