Une Jonquille Contre le Cancer 2021

Une Jonquille Contre le Cancer 2021

08 mars 2021
Intelligence artificielle et cancérologie : la révolution est en marche. 3 millions de personnes en France vivent avec un cancer 400 000 personnes sont diagnostiquées chaque année. Aujourd’hui plus que jamais, la lutte contre le cancer doit continuer. Pour porter une nouvelle fois l’espoir, l’Institut Curie fait appel à la mobilisation de tous du 9 au 21 mars 2021 avec un dispositif adapté et une « Course de la Jonquille » connectée.

 

Pour la 17ème édition de sa campagne nationale Une Jonquille Contre le Cancer, l’Institut Curie soutient la révolution les big data et de l’intelligence artificielle pour améliorer la recherche en cancérologie et l’innovation médicale. Dans ce domaine, l’Institut Curie est pionnier et mène de nombreux travaux pour mieux comprendre la maladie cancéreuse dans toute sa complexité, mieux prédire son évolution et mieux la combattre.

Aide au diagnostic, à la décision thérapeutique, au suivi du patient… le développement de l’Intelligence Artificielle est appelé à transformer en profondeur les pratiques en cancérologie dans le but de traiter plus efficacement les malades et de limiter les effets secondaires. L’IA permet de traiter des quantités considérables de données de natures très différentes (ADN, ARN, marqueurs sanguins, imagerie, épidémiologie…). Tous les types de cancers, en particulier les plus rares (pédiatriques) sont concernés par les travaux d’IA qui nécessitent d’importants moyens techniques, informatiques et des expertises de très haut niveau.

« A terme, l’IA sera une aide pour traiter les données générées par la génomique, l’anatomopathologie, l’imagerie… et permettre de développer la médecine de précision. Mais, une chose est sûre, le médecin aura toujours le dernier mot et ce n’est pas demain qu’il sera remplacé par une machine. L’enjeu est bien d’organiser des interactions vertueuses entre l’expertise humaine et les apports de l’IA dans l’exercice quotidien de la médecine », explique le Dr Alain Livartowski, oncologue médical et conseiller du Directeur des data à l’Institut Curie.

L’Institut Curie développe des outils d’IA bénéfiques pour les patients

Les chercheurs et médecins de l’Institut Curie explorent les innombrables potentialités de l’IA notamment en terme d’aide au diagnostic grâce à des travaux dans les domaines de la bio-imagerie, d’identification de biomarqueurs, d’étude de cellules uniques… Les progrès sont par exemple importants dans la prédiction de la réponse aux traitements dans le cancer du poumon et du sein, grâce à l’analyse automatique d’images radiologiques. Identifier par exemple les patients qui vont répondre à l’immunothérapie est un enjeu majeur car selon les localisations les bons répondeurs ne représentent que 10% à 40% des patients.

Les applications cliniques sont désormais bien réelles. Ainsi, l’équipe de Sarah Watson, médecin et chercheuse à l’Institut Curie est parvenue à établir une cartographie des séquences ARN de plus de 20 000 tumeurs et de tissus normaux issues de près de 40 types de cancers et de 50 tissus différents. Grâce à des algorithmes et des méthodes d’IA, elle a développé un système utilisant cette cartographie pour analyser un nouvel échantillon et proposer un diagnostic en intégration avec les données histologiques, notamment dans les cancers d’origine inconnue. Ces travaux montrent que l’IA peut être utilisée pour étudier des données génomiques, transcriptomiques et les interpréter cliniquement pour orienter les choix thérapeutiques, dans des délais qui sont tout à fait compatibles avec la prise en charge des patients. « Nos outils d’IA permettront de compléter, de faciliter le diagnostic et de guider la thérapeutique dans des indications qui sont complexes », précise Sarah Watson.

Le choix de la rédac

Mince alors !

Minceur

Mince alors !

En cure de quinze jours

À chacun son Bion3

Compléments alimentaires

À chacun son Bion3

Il est décliné en trois formules…

À déguster sans complexe

Autres

À déguster sans complexe

Pour un bénéfice visible sur notre santé…

Quoi de neuf sous le soleil ?

Thermalisme & Thalasso

Quoi de neuf sous le soleil ?

Deux nouveautés  !