AIL NOIR
Chéri(e), ce soir on cravache

Chéri(e), ce soir on cravache

19 mai 2016
Envie de pimenter votre vie sexuelle ? Et si vous essayiez le SM version soft ? Suivez nos conseils pour vous faire du bien en vous faisant (un tout petit peu) de mal.

 

Notre libido peut remercier l’auteure de 50 Nuances de Grey : le succès planétaire de ce roman sulfureux a rendu fréquentable des pratiques sado-maso soft autrefois considérées comme subversives, et a même exacerbé le potentiel érotique de certains accessoires comme les menottes ou la cravache. Tour d’horizon des musts à essayer si vous êtes tentés par l’aventure, et votre partenaire aussi !

 

On apprend à faire des nœuds

Ustensiles : un foulard, une cravate, une paire de menottes, un partenaire consentant. Mode d’emploi : attachez les mains de votre partenaire sans serrer trop fort pour ne pas abréger votre partie fine à cause de fourmis dans les bras. Si vous avez une tête de lit à barreaux (seulement s’il est solide, on évite les lits en kit qui risquent de se démonter au premier coup de reins), l’idéal est de lui relever les bras pour l’obliger à dévoiler toute son anatomie. Très excitant pour celui / celle qui regarde, tout comme pour celui / celle qui s’offre… et qui ne peut pas toucher. Vous pouvez aussi varier les plaisirs en l’attachant sur une chaise. Rendez votre proie dingue de désir en la caressant, pinçant, mordillant jusqu’à ce qu’elle vous supplie de la faire jouir. Ce que vous vous ferez un plaisir de faire au moyen d’une pénétration vigoureuse ou d’une caresse buccale bien sentie.

 

On joue avec le chaud et le froid

Ustensiles : une paille glacée et des bougies, un partenaire consentant Mode d’emploi : installez votre partenaire confortablement, sur un lit, canapé, chaise, c’est vous qui voyez. Totalement nu, cela va de soi. Bandez-lui les yeux pour démultiplier ses sensations. En prévision de cette folle soirée, vous aurez au préalable placé au congélateur une paille remplie d’eau, qui sera donc bien glacée au moment T, sans oublier de la passer sous l’eau avant utilisation pour éviter qu’elle ne colle à la peau. Utilisez cet accessoire pour caresser de manière furtive toutes les zones érogènes de votre partenaire, en insistant sur les plus sensibles, on vous laisse juger lesquelles. Saisissez ensuite l’une des bougies entourant le lieu de vos ébats et faites goutter un peu de cire chaude sur la peau de votre moitié. Commencez par une zone pas trop sensible, comme le biceps ou le mollet : s’il / elle aime, continuez… Ce jeu exige une bonne communication entre les deux partenaires pour s’arrêter si la sensation de brûlure devient désagréable.

 

On fait une soirée déguisée

Ustensiles : un déguisement pour chacun des partenaires Mode d’emploi : jouez avec les archétypes dominants / dominés en imaginant une situation qui vous excite tous les deux et en vous attribuant des rôles différents de votre sexualité ordinaire. Professeur autoritaire / élève désobéissante, patronne colérique / stagiaire innocent… à vous de trouver le duo qui vous correspond. Pour vous mettre dans l’ambiance, préparez le début du scénario ensemble (fellation sous le bureau, strip tease imposé…), puis changez-vous chacun de votre côté et lancez-vous. Pour la suite, vous ne devriez pas avoir besoin d’un scénario trop élaboré…

 

On renoue avec la fessée

Ustensiles : idéalement, votre main, sinon une brosse à cheveux, un partenaire consentant Mode d’emploi : commencez par établir qui de vous deux punira l’autre, et établissez un scénario pour introduire (sans mauvais jeux de mots, bien sûr) cette punition. Laissez libre cours à votre imagination, l’objectif est d’avoir un dominant et un dominé (heureux de l’être). Une bonne fessée se donne avec plus d’efficacité si le postérieur visé est bien dégagé : asseyez-vous par exemple sur votre canapé et ordonnez-lui de se mettre à quatre pattes sur le sol devant vous, ou allongez-le à plat ventre sur une table pour lui administrer une correction derrière lui. Faites monter la pression avec des coups lents, réguliers, que votre partenaire attendra avec un mélange d’appréhension et d’excitation. Pour la suite, c’est vous qui voyez.

 

On cravache en douceur

Ustensiles : une cravache et un partenaire consentant Mode d’emploi : réservé à des adeptes déjà avertis des pratiques SM, la cravache est un accessoire qui s’utilise de nombreuses manières différentes. Version soft, caressez le corps dénudé de votre partenaire en insistant sur les zones les plus sensibles : poitrine, sexe, fesses… Même sans donner de coups, la symbolique de l’objet associée à la caresse devrait suffire à provoquer une excitation inédite. Vous pouvez aller plus loin en donnant quelques coups très légers, et ajuster la suite en fonction des réactions de votre partenaire. On vous souhaite une bonne soirée fessée.

Câline Gabard

Le choix de la rédac

Adieu imperfections !

Dermatologie

Adieu imperfections !

La gamme Eucérin

ARKOPHARMA

Compléments alimentaires

Parce qu’une peau préparée est une peau mieux protégée

Nourrissez votre peau de l’intérieur…

Comment se débarrasser des pellicules

Dermatologie

Comment se débarrasser des pellicules

Pour avoir un cuir chevelu en bonne santé

On mange quoi ce soir ? Spécial kids

Les bons aliments

White Box Icon