Jeune à tout âge

Jeune à tout âge

22 avril 2022
Des premières ridules aux sillons de la maturité, que faut-il mettre dans sa trousse de beauté pour empêcher la peau de plier sous le poids des années ?

 

Chaque centimètre carré de la peau compte en moyenne trois millions de cellules qui se renouvellent entièrement tous les 21 jours. Merci donc à ces milliards de micro-organismes qui œuvrent pour la superbe de nos traits. Du moins, un certain temps. Après une vingtaine d’années de loyaux services esthétiques, la cadence cellulaire est programmée pour décroître. Accusant, avec l’âge, une diminution progressive d’effectifs, les kératinocytes sont de moins en moins nombreux à capter l’eau dans les molécules d’acide hyaluronique pour maintenir l’épiderme à son taux optimal d’hydratation. Idem pour les fibroblastes, chargées d’assurer la densité du derme en synthétisant les protéines d’élastine et de collagène. Conséquence de cette baisse d’activité, la peau s’assèche et se creuse. À défaut de laisser les rides et les ridules s’installer, mieux vaut avoir une trousse de beauté adaptée à chaque étape du vieillissement cutané.

 À lire aussi : Dossier : Mes rides ne font plus un pli

 

À 30 ans, on hydrate

Le processus enclenché commence à se voir là où les muscles du visage se sont particulièrement activés. Les petits plis d’expression qui se sont installés autour des yeux ou des lèvres ne demandent qu’à se creuser si l’on ne freine pas leur formation, d’un côté, en évitant ce qui accélère le vieillissement cutané comme le tabac, l’alcool et le soleil ; de l’autre, en misant sur les actifs végétaux hydratants contenus dans les soins « premières rides ». Ces derniers maintiennent l’eau dans les tissus et empêchent qu’ils se fripent davantage.

 À lire aussi : Soin anti-ride au miel

 

À 40 ans, on stimule

C’est contre la perte de fermeté qu’il faut maintenant agir en boostant la reproduction cellulaire. Au menu des actifs, les antioxydants tiennent le haut du panier. On les trouve dans les vitamines C et E, les oligoéléments tels que le zinc, le sélénium et le sillicium, les végétaux comme le thé vert, les pépins de raisins et les algues. Ils permettent de lutter contre les radicaux libres, d’améliorer la texture de la peau et de limiter les dégâts causés par la pollution.

 À lire aussi : Que la bonne mine soit !

 

À 50 ans et plus, on comble

Résultat d’un affaissement des tissus, les rides profondes peuvent cependant être atténuées. L’idéal est donc d’opter pour des soins de jour et de nuit à base d’acide hyaluronique, parfaits pour combler les sillons et lisser les traits. Autre arme de jouvence : la vitamine A. Souvent utilisée pour soigner l’acné, elle est remplacée dans les soins antirides par son dérivé, le rétinol. Ce dernier stimule le renouvellement cellulaire et augmente la résistance de la peau.

Plutôt antirides ou anti-âge ?

Plutôt antirides ou anti-âge ?

Le terme « antiâge » englobe les soins multifonctions qui visent les taches pigmentaires, les rides profondes, le relâchement cutané, le manque d’éclat et/ou la fermeté de la peau. Les soins antirides, quant à eux, agissent précisément sur un seul type de rides : celles du front, de la patte d’oie, du contour des lèvres…

 

Véronique Aïache

Le choix de la rédac

Du baume au corps

Corps

Du baume au corps

Riche en plantes médicinales bio

Chacun ses goûts !

Les bons aliments

Chacun ses goûts !

A vous de choisir !

Les chats aussi nous soignent

Chat

Les chats aussi nous soignent

Une encyclopédie dédiée aux petits félins et à leurs pouvoirs

Solutions d’hiver

Petits maux

Solutions d’hiver

Azéol pour lutter contre les maux de la sphère ORL