Jamais sans ma trousse de secours

Jamais sans ma trousse de secours

30 novembre 2021
Que vous soyez propriétaire ou cavalier, votre cheval peut avoir besoin de soins à tout moment, surtout en randonnée. Soyez prêt à intervenir en ayant un kit de premiers secours à portée de la main.

 

Si votre cheval est hébergé dans une écurie, une pharmacie complète est normalement toujours disponible ; renseignez-vous pour savoir où elle est rangée. Lorsque vous faites une sortie de quelques heures ou de plusieurs jours, pensez à emporter votre propre trousse de secours en y glissant le nécessaire requis en cas de problème.

 

Les indispensables

Le thermomètre est peut-être l’élément le plus important de la trousse ! La température normale d’un cheval au repos oscille entre 37,5 et 38,5 °C. Si vous avez le moindre doute sur la santé de votre animal, prenez immédiatement sa température. N’oubliez pas de nettoyer le thermomètre avec de l’alcool à 70 % après chaque utilisation. Placez également des ciseaux à bouts ronds, qui vous serviront à couper les poils autour d’une plaie ou à fabriquer des pansements, des gants jetables pour vous protéger quand vous nettoyez une plaie infectée, une pince à épiler pour enlever les corps étrangers et une pince spéciale pour décrocher les tiques de la peau sans les casser.

 

Panser une plaie

Prévoyez un savon liquide antiseptique pour nettoyer la plaie, ou de l’eau oxygénée si la blessure est très souillée. Appliquez ensuite un désinfectant iodé. Tamponnez la plaie avec des compresses stériles (6 × 6 cm au minimum) pour éviter les peluches. Vous pouvez aussi utiliser un désinfectant en spray, à condition que le cheval ne soit pas trop sensible ! Certaines lésions doivent être protégées : si vous n’avez pas de pansement chirurgical spécial, intercalez une couche de coton cardé entre deux couches de gaze (à acheter en rouleau de 5 cm de large), puis entourez le pansement avec une bande élastique collante ou auto-agrippante, d’au moins 8 à 10 cm de large. Sécurisez la fixation avec du sparadrap collant ou des épingles de nourrice.

 

Les produits du quotidien

Pour faire face à toute éventualité, rangez dans votre trousse :

• Du sérum physiologique en dosettes à usage unique pour rincer les yeux en cas d’irritation ;
• Un corps gras (type vaseline) et une pommade anti-inflammatoire contre les piqûres d’insectes ;
• Un décontracturant musculaire pour masser le cheval après une séance de travail intense ou une longue randonnée ;
• De l’argile en cas d’œdème des membres, à appliquer en cataplasme ;
• De larges bandes élastiques en cas d’atteinte des membres.

Rangez la trousse à l’abri de la lumière et des températures extrêmes, et vérifiez régulièrement que les médicaments qu’elle contient ne sont pas périmés.

En froid avec les traumas !

En froid avec les traumas !

Si vous disposez d’un réfrigérateur pourvu d’un compartiment freezer, stockez-y en permanence des poches réfrigérantes, placées dans des sacs en plastique, à appliquer sur les membres en cas de traumatisme, car le froid permet de limiter l’inflammation. Dès que vous en avez besoin, glissez-les dans des guêtres de repos mais, attention, les poches ne doivent jamais être au contact direct de la peau !

Le choix de la rédac

Du baume au corps

Corps

Du baume au corps

Riche en plantes médicinales bio

Chacun ses goûts !

Les bons aliments

Chacun ses goûts !

A vous de choisir !

Les chats aussi nous soignent

Animaux

Les chats aussi nous soignent

Une encyclopédie dédiée aux petits félins et à leurs pouvoirs

Solutions d’hiver

Petits maux

Solutions d’hiver

Azéol pour lutter contre les maux de la sphère ORL