Advertisement Banner
INCONTINENCE URINAIRE

Incontinence urinaire : les différents types de protection

16 mars 2017
En cas d’incontinence urinaire, il existe une large gamme de protections absorbantes. Nos conseils pour vous y retrouver et choisir celle qu’il vous faut.

 

Environ 2,6 millions de personnes en France sont touchées par l’incontinence urinaire, en majorité des femmes de plus de 65 ans (même si le problème peut aussi toucher des hommes et des personnes plus jeunes). Pour que ce problème ne vous gâche pas la vie, il existe aujourd’hui sur le marché différents types de protection absorbante adaptés à différents profils. Petit tour d’horizon.

 

Bien choisir sa protection absorbante

En matière de protections absorbantes, l’offre inclut des produits pour incontinence légère ou pour incontinence moyenne et forte. Certains se déclinent en modèles pour hommes et pour femmes. La composition et la forme à privilégier dépendent du type d’incontinence et de la capacité d’absorption requise, du caractère diurne ou nocturne de l’incontinence, de la corpulence de la personne, de sa mobilité et de son autonomie.

 À lire aussi : Incontinence urinaire : pas de fatalisme !

 

Protège-slips ou culottes absorbantes : pour les incontinences légères à modérées

Les protections pour incontinence légère (protège-slips, protections anatomiques, coquilles pour les hommes) se placent directement à l’intérieur d’une culotte ou d’un slip. Elles sont préférées par les personnes redoutant la perte de quelques gouttes d’urine (ce que l’on appelle l’incontinence d’effort).

Les slips et culottes absorbants sont plus adaptés en cas d’incontinence modérée chez des personnes encore mobiles. Ils s’enfilent comme un sous-vêtement, auxquels ils ressemblent parfois.

 À lire aussi : Quelles solutions en cas de fuites urinaires ?

 

Les changes complets, en cas de nécessité

Les changes complets sont des protections fermées ajustables réservées aux incontinences fortes ou aux personnes alitées ou souffrant de troubles du comportement. De forme anatomique, elles sont munies d’élastiques et de voiles latéraux jouant le rôle d’anti-fuites.

Quel que soit le type de protection choisi, il faut les changer régulièrement pour éviter toute macération.

 À lire aussi : CONSEIL DE PHARMACIEN – Hyperactivité vésicale : cassez le tabou des fuites urinaires

 

Incontinence urinaire : quel traitement ?

Incontinence urinaire : quel traitement ?

Le traitement de l’incontinence urinaire dépend principalement de sa cause. Les facteurs déclenchants sont en effet très nombreux : vieillissement, obésité, constipation chronique, prolapsus génital chez la femme, chirurgie de la prostate chez l’homme, prise de certains médicaments, activité physique excessive, consommation de tabac, d’alcool… Parmi les solutions (préventives) à mettre en place pour traiter ce problème, figure la rééducation du périnée, notamment chez la femme qui vient d’accoucher. Un traitement comportemental peut également être envisagé : il vise à changer sa consommation de liquides et à reprogrammer les mictions au cours de la journée. Il existe aussi des médicaments qui agissent sur le contrôle du tonus de la vessie. Mais attention, ceux-ci présentent souvent des effets secondaires. Si l’incontinence est associée à une sécheresse vaginale, la prise d’un traitement local peut être efficace. Dans les cas les plus graves, un traitement chirurgical peut être proposé. N’hésitez pas à en parler avec votre médecin pour trouver la solution la plus adaptée.

 

Christine Nicolet

Le choix de la rédac

MEDOUCINE

Autres

Maquillage et peaux fragiles

Visage

Peau saine et teint frais

Maquillage et peaux fragiles.

Stimium®

Tous les sports

Faire du sport et soigner son corps

Des compléments alimentaires pour les sportifs !

ma Bible des huiles essentielles

Huiles essentielles

Le super cadeau pour les amateurs de santé au naturel

Une édition spéciale 10 ans et, cerise sur le gâteau, pourvue de belles illustrations.