FLORADIX
Huiles végétales : celles qui prennent soin de notre peau

Huiles végétales : celles qui prennent soin de notre peau

05 avril 2019


COMMUNIQUÉ

C’est de l’or pur qui coule du flacon au creux de la main, pour le plus naturel des gestes de beauté. Matin et soir, pour le soin du visage et le confort du corps, on adore !

 

Au départ, il y a une graine. Une graine dont l’amande est très riche en lipides : ce sont les réserves nutritives destinées à la croissance d’une future plantule. Ecrasée à froid, la graine libère un liquide limpide et délicat… qui manifeste une affinité remarquable avec notre peau ! Cette particularité explique la vogue récente des huiles végétales cosmétiques. Les acides gras qu’elles contiennent ont la capacité de restaurer le film hydrolipidique de l’épiderme. Alliés à des éléments protecteurs (vitamines A et E), ces acides gras contribuent ainsi à préserver la bonne hydratation de nos cellules cutanées – trop souvent altérées par les agressions climatiques… et par les atteintes de l’âge.

Légères et fluides, les huiles de soin s’appliquent facilement, de la paume de la main, sans laisser de traces. Le produit est simple et 100% naturel : pas de composition sophistiquée, pas d’additifs ! Il suffit de choisir la ou les huiles qui conviennent le mieux à son besoin personnel.

 

Huile d’Amande : la toute douce

Les mamans l’utilisent pour la toilette des bébés : c’est dire si elle convient aux peaux sensibles et fragiles. Ses qualités adoucissantes sont précieuses sur un épiderme sec, qui « tiraille ».

Plutôt économique, l’huile d’Amande douce BIO  peut s’employer en soin corporel, après le bain ou la douche. Sa texture « onctueuse » est idéale pour un massage long.

 

Huile d’Argan : l’embellissante

Sans doute la plus célèbre au monde ! L’huile d’Argan BIO est issue de l’Arganier, arbre endémique du sud-ouest marocain. Sa réputation est liée à son extrême richesse en acides gras (jusqu’à 75% d’acides linoléique et oléique). Elle est appréciée pour son action nutritive et pour sa capacité à limiter la déshydratation cutanée. On la recommande notamment aux peaux matures.

 

Huile de Jojoba : l’équilibrante

Cette « huile » n’en est pas une : il s’agit plutôt d’une cire liquide, non grasse, apparentée au sébum de la peau. Ses propriétés régulatrices font tout son intérêt : on l’utilise sur le visage et le corps, pour modérer une séborrhée excessive ou au contraire pour renforcer un film protecteur insuffisant. Elle est appréciée pour le soin des peaux à problèmes. À noter : l’huile de Jojoba BIO se conserve longtemps sans s’altérer.

Bien choisir son huile végétale

Bien choisir son huile végétale

On vérifie sur l’emballage les preuves de qualité :

▪ L’origine naturelle : l’huile est de nature exclusivement végétale, sans aucun mélange avec un produit de synthèse.

▪ La pureté : la précision « huile pure » confirme l’absence totale d’un additif quelconque.

▪ La mention BIO : le produit est issu d’une agriculture respectueuse des principes de l’agriculture biologique.

▪ Le contrôle : la mention « ECOCERT » prouve que la marque a satisfait aux contrôles de l’organisme certificateur.

N’hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien. Il saura vous guider vers l’huile végétale la plus adaptée.

 

Pour plus d’informations : www.naturactive.fr

Le choix de la rédac

Arrêter de fumer… naturellement

Huiles essentielles

Arrêter de fumer… naturellement

Gérer les envies ponctuelles

Des gommes pleines de bourgeons pour se protéger des maux de l’hiver

Phytothérapie

Le moral au beau fixe avec le millepertuis

Phytothérapie

Le moral au beau fixe avec le millepertuis

Retrouver un état d’esprit positif et un équilibre émotionnel

Le tofu dans tous ses états

Les bons aliments

Le tofu dans tous ses états

Cet ingrédient mystérieux se décline de bien des façons…