MEDTRONIC PARLONS DIABÈTE
HUILES VEGETALES

Les huiles végétales, les autres stars de la santé au naturel

08 février 2018
On parle souvent des huiles essentielles, moins des huiles végétales, riches en nutriments et antioxydants qui ont de nombreuses propriétés bénéfiques. Découvrez les principaux usages de ces huiles qui nous veulent du bien.

 

Qu’est-ce qui différencie les huiles essentielles des huiles végétales ? Les premières sont extraites des plantes aromatiques, tandis que les secondes proviennent de graines ou de fruits oléagineux, c’est-à-dire qui contiennent de l’huile, comme les avocats, l’amande, la noix de coco, l’argan, le chanvre, le sésame, la noisette… et bien d’autres encore. On parle aussi de macérât huileux : il s’agit d’une huile végétale dans laquelle on a laissé infuser des extraits végétaux de plantes non oléagineuses (orties, millepertuis, fleurs, etc…) qui renforcent ses propriétés initiales. Puisque toutes sont issues de végétaux, pourquoi les différencie-t-on ? Les huiles essentielles sont composées de molécules aromatiques très puissantes, tandis que les huiles végétales, plus douces et faciles à utiliser, contiennent (presque) uniquement des vitamines et des acides gras essentiels.

 

Les principaux usages des huiles végétales

On les utilise surtout pour leurs propriétés cosmétiques, reconnues depuis l’Antiquité. Les huiles de noix de coco, karité, argan et cie sont en effet formidablement nourrissantes et hydratantes, et font grand bien à notre peau, nos ongles et nos cheveux. Elles les entourent d’une couche grasse qui empêche l’eau de s’évaporer et préserve le film hydro lipidique de la peau, barrière naturelle contre les agressions (froid, vent, etc…). On les utilise aussi en aromathérapie, soit pour diluer les huiles essentielles, soit pour leurs bienfaits spécifiques.

 À lire aussi : 5 huiles essentielles qui renforcent nos défenses immunitaires

 

Quelle huile végétale utiliser pour quel besoin ?

Elles sont aussi nombreuses que les plantes oléagineuses, mais certaines sortent du lot grâce à leurs multiples propriétés ou leur simplicité d’utilisation. Voici quatre huiles à la fois faciles à trouver et à intégrer dans vos rituels du quotidien.

  • L’huile d’argan

Cette huile sèche, qui possède une forte affinité avec la peau et pénètre rapidement sans laisser de sensation de gras, a des propriétés assouplissantes et raffermissantes. Très efficace contre les desquamations en application locale, elle nourrit les cheveux en profondeur. Riche en oméga 6 et 9, et en vitamine E, elle est aussi appréciée pour ses propriétés anti-âge et son grand pouvoir hydratant. Elle est aussi souvent utilisée comme base de dilution pour les huiles essentielles.

  • L’huile d’amande douce

Les jeunes mamans connaissent bien ses propriétés hydratantes et apaisantes sur la peau des nourrissons : elle convient très bien pour les masser. Les futures mamans apprécient aussi sa richesse en acide linoléique et en vitamine A et E, qui assouplit la peau afin d’éviter les vergetures tout en la laissant très douce. Quant au commun des mortels, il utilise l’huile d’amande douce avec succès sur les gerçures, irritations et autres crevasses. Les cheveux et les ongles aiment aussi ses propriétés émollientes qui évitent la déshydratation, et sa capacité à réguler la production de sébum. En usage interne, l’huile d’amande douce favorise le transit et aide à combattre le mauvais cholestérol.

 À lire aussi : Retrouver le sommeil grâce aux huiles essentielles

 

  • L’huile de karité

Originaire d’Afrique, l’huile de karité est utilisée pour favoriser la cicatrisation de la peau, et lutter contre la sécheresse cutanée, notamment sur les lèvres ou les mains en hiver. Elle peut s’appliquer en masque sur les cheveux auxquels elle redonne brillance et éclat. En été, elle s’utilise aussi comme soin après-soleil qui apaise la peau échauffée et prolonge le bronzage (mais attention, elle ne peut en aucun cas se substituer à une protection solaire).

  • L’huile d’aloé vera

Grâce à sa forte teneur en vitamines A, B, C et E, l’aloé vera ralentit le vieillissement cutané, et favorise la cicatrisation de la peau. Son huile est aussi très appréciée par nos cheveux, qu’elle nourrit en profondeur tout en apaisant les démangeaisons du cuir chevelu. Comme sa cousine l’amande douce, l’huile d’aloé vera peut s’utiliser en usage interne comme laxatif doux.

 À lire aussi : Zoom sur les bienfaits de l’huile de coco

 

Clémentine Garnier

Le choix de la rédac

En toute clarté

Visage

En toute clarté

À vous le teint frais et lumineux !

Vous pouvez enfin respirer !

Petits maux

Vous pouvez enfin respirer !

À vous de choisir

Les règles abondantes et douloureuses

Gynécologie

Les règles abondantes et douloureuses

Faciliter le dialogue entre patientes et gynécologues

Le jour et la nuit

Stress

Le jour et la nuit

Une journée sereine et une nuit reposante

ORLIMAN DOS