Comment les hormones influent sur notre beauté

Comment les hormones influent sur notre beauté

22 novembre 2018
Acné hormonale à l’âge adulte, chute de cheveux, teint terne, prise de poids : comment les hormones féminines impactent-elles notre apparence ? Est-il possible d’agir sur leur production en modifiant ses habitudes de vie ou son alimentation ?

 

Les hormones sont des piliers de notre équilibre, aussi bien psychique que physique. Ces messagers biochimiques agissent sur le sommeil, régulent l’appétit, freinent ou provoquent des prises de poids, modifient nos émotions, déclenchent le désir, entretiennent l’amour maternel, etc. Puberté, cycles menstruels, grossesse, ménopause, puberté : chez les femmes, leur production fluctue tout au long de la vie, avec parfois des effets visibles sur notre apparence.
Si le teint radieux et les cheveux éclatants des femmes enceintes sont légendaires, la peau sèche et les hanches arrondies qui accompagnent la ménopause le sont tout autant. Les deux phénomènes résultent de modifications hormonales naturelles, auxquelles s’ajoutent parfois des facteurs extérieurs (pollution, stress, fatigue) qui accentuent leur effet.

 

L’œstrogène, quintessence de la féminité

 Les œstrogènes jouent un rôle central dans la fertilité féminine. Cette hormone naturellement présente chez la femme provoque le développement des organes sexuels (seins et parties génitales) à la puberté. Elle influe sur le désir, le cycle menstruel, les mécanismes de régénérescence osseuse et l’hydratation de la peau. C’est en effet à l’œstrogène que les jeunes filles en fleur doivent leur teint frais et leur peau éclatante, résultat d’une excellente hydratation de la peau. Idem pour les femmes enceintes, souvent qualifiées de rayonnantes. Les œstrogènes agissent aussi sur la qualité des cheveux en leur donnant un volume inédit. Autre bénéfice : les œstrogènes stimulent notre métabolisme et donc notre consommation d’énergie au repos, ce qui favorise l’élimination des stocks indésirables.
Mais quand leur taux chute, après la grossesse ou lors de la ménopause, l’effet inverse se produit. Les cheveux tombent, la peau devient sèche, marque davantage et tiraille. A la ménopause, cette raréfaction provoque aussi une prise de poids difficile à enrayer, notre métabolisme consommant moins d’énergie au repos. Seule solution : modifier son régime alimentaire pour réduire ses apports, et / ou se mettre au sport de manière intensive.

 À lire aussi : Ménopause, comment bien passer le cap ? 

 

La progestérone, effet coup de fouet et domino sur la peau

Cette hormone régule le cycle menstruel, mais impacte aussi la qualité de la peau et des cheveux. Elle favorise la rétention d’eau par la peau, et par là même son éclat et son élasticité. Mais lorsqu’elle est produite en grande quantité, la progestérone stimule la production de sébum, entraînant parfois l’apparition d’imperfections. Certaines femmes savent ainsi que leurs règles approchent en constatant que leur peau est plus grasse qu’à l’ordinaire.
Autre bénéfice beauté : la progestérone contrebalance l’effet des androgènes, une hormone masculine présente aussi chez les femmes, ce qui favorise la pousse des cheveux et laisse la peau douce, lisse, élastique, et moins sujette à l’acné. Cette hormone diminue progressivement avec l’âge, entraînent une perte d’élasticité de la peau, une sécheresse globale, des tiraillements, et une peau qui marque plus facilement. La texture des cheveux se modifie aussi : ils sont plus fins, plus cassants, moins souples.

 

L’insuline, gendarme du sucre

Cette hormone unisexe, secrétée par le pancréas, a pour mission de réguler le taux de sucre dans l’organisme. Plus on consomme du sucre, et plus le corps produit de l’insuline. Au-delà de la prise de poids inévitable, une quantité importante d’insuline provoque une surproduction de sébum et un épaississement de la peau, qui devient grasse, terne, sujette aux imperfections.

Autre méfait du sucre : par le phénomène de la glycation, il se fixe sur les protéines qui participent au renouvellement des tissus. Le corps ne peut alors plus les détruire, ce qui dégrade l’élastine et le collagène qui contribuent à l’aspect « jeune » de la peau. Cerise sur le gâteau (trop sucré) : un régime trop riche en sucres favoriserait le risque d’acné. On l’aura compris : la mousse au chocolat n’est pas une alliée de la beauté de notre peau.

 À lire aussi : Les différents types d’acné

 

Le cortisol, pourvoyeur d’imperfections et inflammations pour la peau

Le cortisol est une hormone secrétée par l’organisme en cas de stress. Aux origines de l’humanité, elle servait, avec l’adrénaline, à réagir vite en cas d’apparition de prédateurs. A petites doses, elle est bénéfique et importante dans notre équilibre. Le hic, c’est que le mode de vie moderne, générateur de stress, provoque une production élevée et constante de cortisol. Et ça se voit sur la peau. Un taux important et chronique de cortisol favorise l’apparition d’acné, laisse le teint terne, et entraîne à la longue l’apparition d’affections comme le psoriasis ou l’eczéma. Vous cherchez une autre raison de lever le pied et de vous accorder des temps de respiration pour faire redescendre la pression ? Sachez que le cortisol, au même titre que le tabac ou la pollution, accélère le vieillissement cutané. Alors, à quand votre prochaine séance de méditation ? 

Une femme avertie en vaut deux : pour prendre soin de votre beauté, privilégiez un mode de vie sain, dormez suffisamment pour laisser œuvrer les mécanismes de régénération de la peau et ne pas bouleverser vos cycles hormonaux naturels. En cas de fort déséquilibre (perte de cheveux soudaine, crise d’acné massive et tardive), n’hésitez pas à en parler à votre pharmacien ou à votre médecin traitant qui saura vous conseiller.

 À lire aussi : SOS pollution, comment préserver sa peau ?

 

Clémentine Garnier

Le choix de la rédac

Opération protection

Corps

Opération protection

La solution vient du Nord !

Fitevan, une nouvelle appli fitness

Gym / fitness / danse / pilates

Fitevan, une nouvelle appli fitness

Dans le métro, au bureau ou dans votre salon !

Respirez, tout ira bien !

Huiles essentielles

Respirez, tout ira bien !

Six nouvelles expériences olfactives

Laissez les extraits de plantes bio entrer chez vous

Compléments alimentaires

Laissez les extraits de plantes bio entrer chez vous

Pour renforcer le système immunitaire.